AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mer 12 Déc - 18:36

Les ruelles coïncidaient parfaitement à l'imagination de la pauvre existence.
Des pavés beaucoup moins lisses , couvraient inégalement les différents chemins , et des gens longeaient l'ambiance étrange. Des enfants.

Ils courraient , gazouillant avec joie comme les oiseaux du paradis.
Les marches glissantes ne les inquiétaient nullement ,après tout ils ne faisaient que jouer.
Ces insouciantes petites âmes dévalaient les rebutantes vallées de pierre avant de passer devant Dachna.
La plupart du pauvre monde plissait leurs yeux devant sa posture d'étrangère , mais pas ces jeunes bambins.
Ils ne firent pas attention à cette fille couverte de noir , à ce bout d'étrangeté.
A dire vrai , ils s'en foutaient royalement..contrairement au reste du peuple

Si le monde pouvait se résulter à cette jeunesse ... la civilisation vivrait en osmose et sans douleur.
Mais bien sûr personne ne chaloupait cette insouciante passade , que Dachna n'avait jamais connu.

Etait-ce bien de s'amuser dans une terre , qui n'était pas baignée de sang ?
Etait-ce reposant de paraître naïf et sans défense ?...Oui sûrement puisqu'elle les enviait
Ce petit bout de rire , qui caractérisait si bien la jeunesse ..lui était étranger.
Mais rêver d'un passé inchangé , ne pouvait que morfondre les choix futurs.

Dachna se posait beaucoup de questions , trop pour rendre efficaces ses intentions.
Après tout il ne fallait pas l'oublier , des intentions et des objectifs elle en avait. Peut être pas comme le reste de ces personnes obsédés , mais elle en avait.

Elle ne les comprenait d'ailleurs pas..
Ces gens qui vivaient comme des automates, en faisant tout pour arriver à leurs fins , appliquaient un bandage qui masquait le reste du regard..oui un bandage qui ne laissait jamais passer la vraie lumière.
A quoi bon crever face à terre pour une idéologie qui amputait la conscience , sentir le sable chaud pour la dernière fois..si , à force de se traîner, on ne pouvait plus procéder logiquement ?

Un seul mot : Pitoyable

Ils n’étaient pas digne de réfléchir , eux qui pensaient à une seule chose en masquant de leur imbécillité le reste des importances.
Ce mélange d'exaspération forgea Dachna dans ses convictions : le monde était devenu fou.
Elle était peut être insensible , cruelle et sans âme ..mais la folie était une chose si abstraite dans le sens de l'inconscience..que pour Dachna , il y avait un rejet de compassion...

A part ces enfants joyeux , il n'y avait pas grand monde, et de ce qu'elle pouvait en voir , il y avait une bonne raison à cela.
La pauvreté ne laissait pas le temps à la population de divaguer , et seul quelques vieux soulignaient un passé trop oublié , sur des bancs solitaires.
Une canne un peu trop rêche leur servait de support , pour ne pas tomber dans la froide faiblesse qui mordait leurs muscles..et leurs yeux aveuglement blancs, victime d'une cataracte avancée, leur donnaient l'impression d'expirer chaque jour.

Plus tard..deviendrait-elle comme ça ?
Comme ces honteux humains éphémères ?

Rien ne l'apitoyait plus que sa race..
Au contraire des elfes qui pouvaient dominer le monde de leur siècle , ou des Erewents qui soufflaient la flamme de la puissance..les humains n'étaient pas enviables.
Ils avaient l'existence chétive d'un chérubin bien trop fragile...qui mourrait trop tôt sans avoir pu vivre et connaître.

Elle toucha de ses doits fins le mur froid du sentier..essayant de sentir les picotements de la pierre trop dure ..
Ses pouvoirs furent la sainte abomination. Comment être douée au point de léviter des choses sans en connaître encore le nom , enflammer la paillote d'un paysan sans savoir que tout son rendement partait en fumée...Comment ?
C'était exaspérant , de ne rien savoir sur ses dons.
Mais elle saurait , c'était un point qui lui tenait à coeur ..jamais la naïveté n'emprunterait son cheminement.
Peut être était-ce un choix d'une trop grande incertitude. Que la stabilisation illusoire de sa vie empourprait trop sa conscience.
....
Mais trop tard pour bifurquer de son jugement , elle irait jusqu'au bout sans se tuer à la tâche.

La main de Dachna caressait toujours la muraille d'injustice , qui se dessinait comme une obligeance.
Puis , après une détermination farouche elle s'arrêta.

Que faisait-elle en ce moment ?

Elle marchait tout en frôlant de sa conscience les dures réalités qui l'assenaient.
Elle ne devait pas , n'en avait pas le droit.
Sa seule dote était de commencer les recherches , de voir si les rumeurs de ses géniteurs étaient fondées.

Mais comme une contemplation placiturne , un murmure exaltant assena sa magie.
Là , quelque part, il y avait quelqu’un . Mais pas n'importe quelle personne , une âme puissante qui cavalait les souffles de vagues psychiques avec ambiguïté.
Certes il ne s'en apercevait pas , cet inconnu.
Mais elle si , elle le sentait comme un parfum doucâtre , comme une fumée d'évidence.
Elle fixa les jointures de sa main droite , pour laisser tomber son bras et ne plus toucher le mur rugueux.
Puis ,comme un devancement d'équivalence , elle chercha cette créature bien différente des séniles assis , ou des enfants chamailleurs.
Un être magique tout simplement.


Dernière édition par Dachna Mira le Mar 19 Fév - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Dim 16 Déc - 10:53

Tara. Une ville qui vivait trop, et pas assez. Une ville toujours en effervescence, avec ses habitants persuadés d’être le centre du monde. Une ville qui un jour serait rasé, avec des habitants surpris par la mort avant même d’avoir pu le comprendre. Ces gens qui ne savent pas qu’un jour il leur faudra mourir, de vieillesse, de maladie, d’accidents, d’assassinats… Non ils ne le savaient pas. Pour eux la vie n’avait pas de fin. Ils profitaient de chaque moment présent comme un don qui se répète inlassablement. Tara. Ville des Rois. Du haut de leur Tour, qui s’inquiétaient des remous qui menaçaient leur pouvoir et l’unité du pays. Ils ne comprenaient pas. Ils étaient tous aveuglés par les légendes. Par une balance qui n’existait pas mais que les mortels avaient adoptée pour expliquer la raison de leur folie ; le bien et le mal. N’était ce donc pas stupide ? Il était tellement facile de rejeter sur une force mystique tous les maux du monde… Ils ne comprenaient pas… Ils ne comprenaient pas.

Tara, ville de tout et de rien, enfin. La convergence de tout les marchands, les inventeurs, les philosophes, des riches, des âmes perdues ou folles, des désoeuvrés, de ceux qui avaient quitté le non-lieu de la campagne dans l’espérance de trouver une vie meilleure dans l’urbanité. Des fous aussi, qui n’avaient plus rien à croire et plus de certitude. Les mortels étaient tels qu’ils avaient besoin de convictions pour vivre, ou ils étaient plus démunis que le plus pauvre des orphelins. Et alors, ils étaient prêts à croire à n’importe quoi, à comprendre plus largement ce qu’on leur disait, pour sortir de cette existence sans buts ni raisons. Devenir quelqu’un. Pas un « on », inexistant. Ces gens là, qu’on disait aliénés, étaient en fait beaucoup plus ouverts que n’importe qui. Leur esprit vierge était suffisamment pur pour accéder à la vérité des choses. Mais cela se cachait aussi sous une bonne dose de crédulité, et beaucoup tombaient dans les mains des charlatans. Ils étaient assez rares, aussi.

La plupart des gens pauvres avaient encore des espoirs enracinés dans leur âme depuis leur enfance. Même la misère ne els avait pas convaincus à abandonner leurs croyances. Quel courage. Quelle naïveté. Quelle innocence, peut-être.

Mikaël marchait paisiblement dans l’atmosphère sordide du quartier pauvre de Tara à la recherche de tous ce qui pourrait lui être utile. Il aimait bien l’utile. Son attachement aux personnes s’arrêtait souvent là. Ce n’était pas pour rien qu’il « recueillait » certaines personnes. Mine de rien, c’était beaucoup moins désintéressé qu’au premier abord. Voir pas du tout. Trouver des pouvoirs rares, forger des esprits, faire des êtres dévoués jusqu’à la mort, voilà ce qui se cachait souvent derrière ce que ces hallucinés croyaient être une marque d’affection.

Cela faisait longtemps que Mikaël avait abandonné ces sentiments, aussi agréables soient-ils, parce qu’ils rendaient fragiles et aveuglaient les personnes qui ne voyaient pas alors tout l’avantage qu’on pouvait tirer des autres. C’était égoïste. Mais comme ça. Et il n’avait pas l’intention de changer. Etait-ce une faiblesse de se protéger ? De toute façon, ce n’était pas la question. Il fallait seulement que rien n’entrave son activité ; servir au mieux Fall et lui assurer une réussite totale.

Bon. Voyons un peu. Déjà, ignorer les sans pouvoirs, donc la plupart des Celtes. Ils étaient particulièrement inutiles dans les combats subtils et magiques que pouvaient se livrer les deux partis. Utilisant la partie magique, sans forme, qui venait de sa mère, il sonda rapidement les lieux. Il se trouvait au coin d’une rue grise, dont le sol était resté battu, et non bordés de pavés. Les flaques d’eau avaient du mal à disparaître dans l’argile sèche et laisser flotter dans l’air une légère odeur de moisissures, balayée par le vent qui s’engouffrait dans la rue et rafraîchissait les lieux.
Il ne percevait que vaguement la présence des enfants, des vieillards et des couples dans les maisons, dehors, dans leur carré vert qui leur servait de jardins. Leur pouvoir variait plus ou moins, mais rien de très puissant. Légèrement contrarié par si peu de résultats, Mikaël poussa ses recherches en continuant d’avancer. Ses vêtements relativement riches le faisaient remarquer facilement dans ce quartier misérable, mais l’air froid qu’il abordait, comme toujours, dissuadait les trop audacieux d’approcher. Guidé instinctivement, il ne tarda pas à sentir quelque chose qui, chose rare, le surpris. Il ne s’attendait pas à ça. Pas ici. En tout cas, cela écrasait le peu de fruits que ses recherches avaient portés jusque ici. Un pouvoir, puissant, une source intarissable, qui s’écoulait au rythme du cœur qui animait le porteur. Il supplantait la moyenne des « grands » pouvoirs. En tout cas, il était beaucoup plus fort que les siens. Mikaël, bien que son pouvoir de régénération était poussé à l’extrême, n’avait pas des capacités merveilleuses, dignes de toutes les louanges. C’était quelque chose de respectable, mais possédant des défauts. Contrairement à ce qu’il sentait.

Qu’est ce qu’une personne aussi puissante faisait ici ? Probablement quelqu’un qui se déplaçait, puisque lors des précédentes visites de Mikaël, il n’avait rien perçu. Un doute l’étreignit. Cette personne…. Et si elle était au service des Gallisenaes ? Un membre du bien, qui était là pour les mêmes raisons que lui ? Inquiétant, mais bon à savoir. De toute façon, il fallait qu’il sache. Enfant, adulte, quelle race, libre ou ralliée… Même si cela devait être contrariant, l’information pouvait être vitale.

Il tourna de nouveau au coin d’une rue et trouva. Et encore une fois, il fut étonné. C’était une jeune Celte. D’environ…. Allez, entre seize et vingt ans. Et ce qui le surpris encore plus, c’est le fait qu’elle était tournée vers sa direction, comme si elle cherchait quelque chose. Un léger froncement de sourcil agita son visage sous la capuche sombre qu’il finit par rejeter en arrière, dévoilant ses cheveux blond lin. Il la détailla rapidement. Tout de suite, les yeux magnifiques de la jeune fille lui apparurent, d’un vert pur et clair, dans lesquelles un petit soleil semblait vivre, auréolant le visage de l’intérieur. Les cheveux étaient châtains, et d’allure générale, elle ressemblait à une dangereuse panthère au visage délicat. Qui était-elle ? Que faisait-elle ici ? Que cherchait-elle ? Sous ses traits impassibles, Mike réfléchissait rapidement. C’était une chose de savoir qui était cette personne physiquement, et une autre de connaître sa vie et son avenir. Il n’y avait pas trente six milles solutions et Mikaël n’avait pas l’intention de l’épier à la dérobée. Ce n’était pas dans son caractère, tout simplement.

- Vous cherchez quelque chose ? demanda t-il en s’approchant. Ou êtes vous consciente d’être le centre d’attraction de ce Quartier ?

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Dim 16 Déc - 15:01

Un souffle envoûtant...qui cavalait comme un monstre. Cet élan de puissance traversait les pensées de Dachna ..c'était une passade mouvante mais incompréhensible. La magie.
Pour la première fois depuis longtemps , la jeune fille se mordit la lèvre..une mimique bien longtemps engloutie qui re-faisait surface.
Sa conscience l'avait rendu réceptive à tout charme de psychisme , et cet être inconnu, nageait dedans avec effrayance.
Elle qui pensait à un lieu désolé , sans vie particulière , faisait fausse route depuis le début. Le rythme de son coeur en étant sûr , particulier était le mot de cette journée.

A ce moment précis , Dachna ne pensa plus à sa famille et ses secrets ; juste à l'étrangeté.
Jusque là arrêté , elle commença son déplacement de curiosité. Tout dans l'air compressait ses sens , cela faisait bien longtemps..
Elle déplaçait ses jambes couvertes , laissait sa cape divaguer par les saccades , et approchait pour ressentir..

...Presque..elle était presque à l'apogée de la rencontre. Fut-il bien soucieux de sa vivacité , elle ne voulait pourtant rien comprendre.
Petit à petit , son crâne lui fit mal , pareil à un étau qui entourait sa tête. Il en était toujours ainsi lors d'une rencontre "particulière". Son psychisme était sensible à toute similarité , et le fait qu'un être mental traverse la ville , frappait ses sens d'une douleur étrange.
Mais qu'importe , ce mal omniprésent lui faisait un bien fou.

Cette ville devenait alors dangereuse. Non pas à cause des mauvaises fréquentations mais pour Dachna.
Ses sentiments oubliés creusaient une abyme de sagesse et elle se sentait étrange , comme une différence.
Or elle n'en faisait qu'à sa tête , et une joie intense afflua ses veines , caressa sa morne existence , fit palpiter ses pouvoirs.
S'était-il passé plusieurs secondes , ou minutes ? Qu’importait la distance de temps , après une simple absence la jeune fille se contenta de froncer les sourcils.
Elle abaissa sa capuche pour mieux examiner , mais il n'y avait qu'une seule solution d'evidence..elle avait cru.
Les louanges de ses espérances s'arrêtèrent comme la foudre au milieu d'un isolant. Qu'esperait-elle depuis tout ce temps ? Un hérétique visage de souvenirs ? ....
Sa mine ferma alors toute joie , tout sentiment ..la naïveté l'avait cerné de son imaginaire.

L'être qui l'avait tourmenté , consolida sa piètre erreur.
C'était un jeune homme au regard suprême , comme l'est une âme d'importance. Ses iris balayaient le visage que Dachna avait dévoilé..à contrecoeur.

Toutefois la déception de l'humaine n'altéra pas sa curiosité. Sa tête la lançait toujours , comme si elle voulait lui crier le message d'impartialité.
D'habitude les personnes n'affluaient en elle aucune question.
Chacun vivait sa vie et qu'ils continuent tous de le faire..sans qu'elle ait besoin de savoir les échappées de leurs pas.
Pourtant face à cet homme d'âge moyenne , c'était un procédé qu'elle ne pouvait que constater.
Elle le sentait différent dans son avenir , dans ses projets. Fallait-il préciser qu'elle souhaitait depuis longtemps , connaître ?

Une brise timide balaya les cheveux de Dachna et elle ne modifia pas sa posture. Toujours droite , les yeux sans expression , il ne lui était d'aucune utilité de parler..pourtant.



- Vous cherchez quelque chose ?
Rétissante , elle le vit s'avancer sans crainte.
Ou êtes vous consciente d’être le centre d’attraction de ce Quartier ?

Le carcan de sa magie se braqua contre elle-même , pour ne pas frôler de ses ondes l'homme aux traits étranges.
Etait-elle consciente ? C'était un mot bien complexe..elle le savait mais n'y pensait jamais.
Peut être était-ce juste une habitude, qui ne l'intéressait plus.

Il lui sembla qu'une bonne minute s'écoula , sans qu'elle n'ouvre la bouche. Mais à quoi bon s'empourprer dans le silence..le fait de parler n'était plus une faute.



"Je cherche quelque chose, comme la plupart des gens"

Sa voix était fluide , peu équivoque , mais très significative.
En effet il ne lui servait à rien d'ajouter autre chose. Pas de besoin de continuer , en un "Et vous ?"..
..Si la plupart des gens l'englobait , il ne pouvait qu'en être de même pour son interlocuteur.

A mesure que sa conscience s'empourprait , elle trouvait à l'inconnu une certaine particularité.
Il procédait comme quelqu'un de réfléchi , avec , peut être, beaucoup de questions à son intention..mais pour une fois elle-même semblait différente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Jeu 3 Jan - 10:19

[C'est assez court, désolé ma dachna. C'était dur de résister à la tentation de te draguer ouvertement pour mettre en rage Nath, soit dit en passant XD]

Etait-ce une impression, ou une légère réaction sur le visage de la jeune femme ? Il sembla à Mikaël que dans le silence où elle restait réfugiée, elle était troublée de voir quelqu’un lui parler aussi brusquement. Mais l’Hybride n’était pas omniscient, et il se pouvait parfaitement que ce fût autre chose qui taraudait l’inconnue…. Ou alors, son imagination.
Mais elle finit par se décider, et sa voix musicale s’éleva dans l’air, entendue que par ceux qui écoutaient, autrement dit seulement Mikaël. Les autres étaient trop loin et ne leur prêtaient aucune attention.


"Je cherche quelque chose, comme la plupart des gens"

Une réponse énigmatique, prudente, ne dévoilant rien de très contrevenant. Rien qu’une phrase qui permettait d’être poli et de ne pas abaisser sa garde. Et malgré son obscurantisme, elle répondait tout de même, dans une logique parfaite, à la question qui n’en était pas une du jeune homme.
De nouveau, il laisse effleurer son pouvoir celui de la demoiselle, quelque chose qui était entre un sondage et l’attirance d’un pouvoir plus grand auquel se soumettaient les autres.

Dit comme cela, on avait presque l’impression que la magie qui habitait et animait chaque être était vivante, entité qui partageait notre esprit, et qui n’aspirait qu’à une chose ; grossir, encore et encore, se développer, atteindre le summum, et se fondre dans les autres pour former un tout, surpuissant, pareil à un Dieu sans visage. Pouvait-on dire que la magie était inconsciente ? Etait-ce elle qui parfois dictait nos actes ?

Mikaël savait par expérience qu’un de ses pouvoirs étaient particulièrement difficile à contenir, mais il ne pouvait déterminer l’origine de ce problème. Cela pouvait être tout aussi bien sa nature de Erewent qui remontait, ou justement cette semi conscience de la magie qui réalisait enfin ce qu’elle désirait.

La force de l’inconnue était calme, sereine, puissante, semblable à un redoutable prédateur tranquille, qui n’attaquait que quand il le fallait. Mike voyait très bien qu’il pouvait s’exposer à quelque chose de dangereux. Il lui fallait utiliser de la douceur, ne pas la surprendre ni ne l’effrayer, car ses réactions restaient imprévisibles…

Et il n’avait aucune envie de mourir bêtement pour avoir fait sursauter une humaine.

C’est cette idée en tête qu’il prépara sa réponse, une nouvelle détermination prise, et l’éclat de ses yeux s’accentua selon ce changement de comportement.

- Mais la plupart des gens ne s’en rendent pas compte. Ni ne savent ce qu’ils veulent. Vous avez une idée à ce sujet ?

Sa voix, comme d’habitude, restait calme, sans intonations particulières, parfaitement neutre. Ce n’était pas une conversation de banalités, comme les paroles qu’ils échangeaient pouvait donner l’impression. Tout dans leurs attitudes montraient qu’elle avait beaucoup d’importance et que chacun se méfiait respectivement de cet autre, différent.

Toujours prudent, il continua. Il fallait bien entrer, un moment ou un autre, dans le vif du sujet :


- Je peux peut-être vous aider ?

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Ven 4 Jan - 13:52

[Bah alors je fais court aussi >.< Quoi ? Tu veux que ma femme me tue ? T_T]

L'âme de Dachna se laissa à rire ..une infime seconde.
Cette journée était comme toutes les autres , et pouvait contenir la souffrance à chaque fois.
Et là , ce petit bout de jeune homme affichait l’air grandiloquent d’un être important.
Peut être.. l'était-il par rapport à Erin , par rapport aux populations. Mais il était loin de comprendre que ces Terres n'avaient rien de différents , que l'Univers balayait leurs lieux.
Des petites ondes de mal soufflaient sur le crâne de Dachna , et cette danse de douleur laissait Dachna sur ses positions.
Ces épines de psychisme dardaient Dachna de questions : ce personnage l'intriguait. Il était certes peu différent du monde , qui consiste à profiter de son existence pour un parti.
Mais..cette fois elle n'avait pas envie de passer à côté. De le laisser , planté comme un piquet , tandis qu'elle lui tournait le dos pour la dernière fois.

Elle resta donc calme , à ses devants, et écouta ses phrases comme on écoute le bruit de l'inconnu.

- Mais la plupart des gens ne s’en rendent pas compte. Ni ne savent ce qu’ils veulent. Vous avez une idée à ce sujet ?

Ah! Une idée. Si elle en avait , elle n'aurait pas eu besoin de se faire tant de soucis. Mais , lui, il avait sûrement une idée. Comme quoi , la chance existait bel et bien.
Alors , elle se laissa répondre par plaisir. Comme l'aurait fait une voisine pour acheter son pain , ou des amis qui ne savent quoi dire.
C'était marrant de parler comme les autres.


"J'ai une idée de ce que je veux"

L'intonation était étrange , comme les paroles d'un fou. Mais contrairement à ce dernier , elle en avait conscience. La voix placide de sa réponse l'amusait , tout simplement.
Avoir une idée lui convenait tellement peu , que répondre avec affirmation la laissa plaisante.
Devant la face du jeune homme , elle n'essaya pas de crypter ses intentions. Il laissait sa face dénudée de ressentiment , mais ne pourrait pas passer à côté de ses intentions.
Et en effet , après quelques secondes de silence , il posa la question qu'elle appréhendait avec humour


-Je peux peut-être vous aider ?

Etrange qu'elle tombe souvent juste.
Mais celui qui pouvait l'aider , c'était elle-même. Pourtant , sa propre personne n'en avait que faire.
Et lui , il voulait l'aider. Comme tout ce pauvre monde , juste par intérêt , pour s'assurer une emprise. Qu'ils étaient rares ces êtres qui aident sans contre-partie..Tout au moins , existaient-ils encore ?
Sa face s'anima d'un sourire sincère , qu'elle savait faux et alors, elle s'inclina légèrement.
Sa magie frissonna devant les ondes que le jeune homme envoyait , des ondes qui caressaient son psychisme pour le ressentir. Mais elle n'invita pas sa puissance à le toucher et laissa son corps insensible aux rencontres.
C'est après une posture moqueuse , qu'elle se redressa.


"Un peu d'aide ne me ferait pas de mal" répondit-elle d'une voix mélodieuse.

Toujours immobile , elle se foutait bien de sa recherche et de ses questions. Après tout , il souhaitait l'aider , elle verrait bien en quoi son aide l'attrairait.
Des petits étourneaux contournèrent les deux personnages , et elle profita de ce moment pour ajouter des paroles bien abusées.


"Je cherche mes parents , vous ne les auriez pas vu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Ven 11 Jan - 21:40

[je rame complètement pour répondre de façon intéressante... Désolée ma Wolwolfy. é_è]

La jeune inconnue s'inclina avec une pointe d'ironie et Mikaël s'autorisa en contrepartie à un sourire mental. L'intelligence était une chose bien trop rare parmi le commun. La stupidité et l'impulsivité semblaient de mise dans ce monde, hélas. La plupart des gens n’avaient aucune idée de ce qu’ils voulaient faire, se laisser diriger par leur intuition et ne cherchait pas du tout à creuser les apparences. D’une certaine manière, tant mieux, cela permettait aux forts de diriger les faibles, à l’illusionniste de duper son public et il était très amusant de voir les combats de domination que se livrait les autres.

Mais la demoiselle qui lui faisait face et qui se redressa avec le plus exquis des sourires aux lèvres n’était pas de cette masse grouillante et anonyme. Il semblait que sa crédulité soit inexistante, ou bien ses yeux verts translucides qui accrochaient la lumière. Leur couleur claire accentuait le côté perçant. D’une simple observation elle voyait l’intérieur, chaque pensée. C’était intéressant.

Pensée. Décryptage. Télépathie ? Est-ce que cette Celte dont il ignorait tout sauf sa différence avait ce genre de pouvoirs psychiques ? Dans ce cas, il faudrait faire attention. Mais maintenant qu’il avait une idée de la mentalité rouée de la jeune fille, il pouvait décider plus facilement de la marche à suivre.


"Un peu d'aide ne me ferait pas de mal"

- Je suis ravi alors de pouvoir essayer de me rendre utile, répondit-il automatiquement.

Puisqu’elle aimait l’hypocrisie –c’était un jugement dur, il avait commencé- autant continuer leur petit jeu. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eut un interlocuteur un tant soit peu fin, et qu’il n’avait pas eu l’occasion de s’amuser un peu. Il en avait rarement le temps, de toute façon. Le ton mielleux qui dégoulinait de chacune de leur parole lui aurait donné des frissons s’il ne s’était pas coulé dedans. Rien ne l’irritait plus que ce genre de mièvrerie, surtout quand la personne qui les prononçait se prenait au sérieux et qu’il était persuadé que cela allait marcher. Pitoyable, encore plus que les esprits candides.


"Je cherche mes parents , vous ne les auriez pas vu ?"

Mikaël sourit à la manière de la Celte. Un sourire qui aurait pu être normal quand on ne savait pas que Mike ne souriait presque jamais, surtout pour des choses si futiles. Là résidait sa propre fausseté.


- Si vous me demandez si j’ai vu un couple qui vous ressemblait physiquement, c’est non. Mais avec votre nom, j’aurais peut-être plus d’idées. Si vous en avez un. Un véritable.


Son sourire disparut. C’était lassant, il n’avait pas de temps à perdre. Il décida d’accélérer un peu les choses. Sans brusquerie, il avança pour se retrouver tout près de l’inconnue, à quelques centimètres de son visage, mais décalé sur le côté. [Et il l’embrassa XD Hein, Nathy ? Fais gaffe è_é] Dans le même mouvement, il saisit le bras le plus proche de lui et tout en continuant d’avancer entraîna la demoiselle à l’angle de la rue, où moins de regards pouvaient se porter sur eux. Il ne cherchait pas à se montrer menaçant, surtout qu’il devinait la jeune fille apte à le découper en tranches avec un coupe-ongle (j’avais envie de le placer, pardon XDDD), mais il la poussa doucement de façon à ce qu’elle soit dos à dos au mur.


- Vous êtes très intelligente, mademoiselle. Alors soyons honnête. Vous savez ce que je veux… Quels sont vos désirs et vos intentions ?

Devait-il l’avertir qu’il avait trois vies, puisqu’ils étaient sensés être francs ? Si la demoiselle se sentait agacée, et qu’elle réagissait violement, cela serait toujours utile de garder cet atout. Mike n’avait aucune envie de mourir.

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Dim 13 Jan - 11:22

[T'inquiete pas ma Chiwie je sais ... J'écris tellement mal qu'on sait plus comment me répondre , pour me sauver la mise ^o^]

Il lui sembla qu’elle resta là plusieurs minutes , avec toujours ce même sourire provocant.
Autour d’elle , les rayons du soleil couchant la criblaient de taches rouges et l’air froid de la nuit commençait à s’engouffrer dans les ruelles.
Pourtant elle ne prenait pas conscience de ce changement et n’était concentrée que par une seule chose : le jeune homme.
Avec la ténacité d’un fou , elle cherchait à lui faire perdre patience. Mais toujours aussi imperturbable , il avait répondu avec le même humour , le même ton faussement envié et la phrase qu’il prononça laissa Dachna dans une âpre réflexion.



- Si vous me demandez si j’ai vu un couple qui vous ressemblait physiquement, c’est non. Mais avec votre nom, j’aurais peut-être plus d’idées. Si vous en avez un. Un véritable.



Non , elle n‘en avait pas.
Le sien n’était qu’une consonance qu’elle avait inventée , pour se rassurer d’être quelqu’un
Mais véritablement , elle n’était qu’une inconnue en qui le nom avait expiré avec ses géniteurs. Alors cette question , comme à chaque fois , lui donna un regard vide de sentiments.
Il attendait sûrement une réponse , bien que cela ne changerait pas grand chose à la situation. Mais elle resta imperturbable , bien décidée à continuer son petit manège jusqu'à qu’il ne s’impatiente.
D'ailleurs , elle était surprise qu’il ne soit pas déjà parti . Une personne de son rang avait sûrement autre chose à faire que de subir les caprices d’une humaine ennuyée.
A mesure que le temps passait , les rayons lumineux du jour disparurent complètement , laissant deux êtres mesurés , toujours aussi immobiles.
Alors, après quelques secondes de réfléxion, Dachna se décida à parler:

"Je.." commença-t-elle à dire sans pouvoir finir sa phrase.En effet , le jeune homme s’était avancer doucement vers elle et lui avait pris le bras avec une délicatesse surprenante.
Avec un frisson , elle sentit une étrange magie s’emparer de son corps , qui fut comme électrisé par cette puissance inconnue.
Elle essaya vainement de plonger son regard dans les yeux bleus de l’homme mais ce dernier se contenta de l‘entraîner dans une ruelle noire, passablement ennuyé de son attente précédente.
Dachna sentait son rythme magique s’intercaler en une succession d’informations étranges , et cette vague de puissance la força à fermer les yeux ,une infime seconde , pour ne pas se déboussoler.
Tandis qu’elle essayait vainement de décrypter le flux psychique de cet homme aux cheveux blonds , il la poussa sans brusquerie contre un mur rugueux.. l’un de ceux qu’elle avait frôlé auparavant...


- Vous êtes très intelligente, mademoiselle. Alors soyons honnête. Vous savez ce que je veux… Quels sont vos désirs et vos intentions ?

Un lourd battement de coeur força la cage de sa poitrine , il cherchait un peu trop à la connaître.
Ainsi elle aurait du être raisonnable et répondre sérieusement à cette question , pour ne pas se créer d’ennuies. Mais une injustice naissait en elle , comme un poison insupportable.


"..Si seulement vous pouviez être un peu plus clair sur vos intentions ,à vous " Répondit-elle avec fureur .
Il voulait connaître ses désirs , mais ne dévoilait rien de lui-même.. c’était un peu trop demander pour un premier rendez-vous
(Galant ^o^ [Noann pas Taper Nath T-T xD]).

" Mes choix de vie ne vous regardent pas , qui êtes-vous pour prendre emprise sur moi ?" ajouta-t-elle avec une froideur insupportable dans la voix.

Troublée , elle sentait toujours ce même mouvement de magie , qui s’insinuait en elle avec force. Décidément cet homme n’avait rien de normal. Elle aurait du attendre sa réponse , se forcer à rester contre le mur sans bouger , mais son psychisme la rattrapa sur son raisonnement , et elle agrippa lentement et sans prévenir le bras de ce dernier.
Avec satisfaction , elle sentit un flot de langage psychique chavirer la barque de ses questions.
Une grande puissance vivait dans le coeur froid de cet homme. Elle essayait de comprendre chaque signification de cette magie mais avec une force incroyable , le jeune homme bloqua tout flux et Dachna fut obligée de lâcher prise , en émettant un souffle de surprise.


"Un hybride..." dit-elle sous le sens de la réflexion , en plongeant ses yeux effrayants dans le regard bleu saphir de l’Erewent métissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Ven 1 Fév - 15:15

Les yeux émeraude de l’inconnue étincelèrent d’une froide colère parfaitement maîtrisée. C’était une réaction justifiée pour la réaction inattendue de Mikaël et le timbre de sa voix s’accorda parfaitement avec cet état d’esprit lorsqu’elle rétorqua :

"..Si seulement vous pouviez être un peu plus clair sur vos intentions, à vous. Mes choix de vie ne vous regardent pas, qui êtes-vous pour prendre emprise sur moi ? »

Il s’apprêtait à lui répondre lorsque il sentit la pression de la main de la jeune femme sur son avant-bras.



- En tant que personne, pas grand-chose, concéda t-il imperturbable. Mais je ne suis pas là pour moi-même car en effet, je n’aurais pas le droit pour… « prendre emprise sur » votre personne, comme vous le dites si bien. Mes intentions ? Dois je corriger en disant « nos » ? C’est très simple.

Il prit une inspiration, éclaircissant ses idées sur ce bref laps de temps. Devait-il dire tout ou juste l’essentiel ? Il doutait fortement de la réussite d’une tactique trop frontale. Peu de gens acceptaient l’idée d’être recrutée comme… moins qu’un mercenaire, dira t-on. Être tout de suite classé dans la catégorie des fidèles de Fall pouvait être blessant. Le Dieu n’était pas très côté dans l’ensemble de la population... C’était synonyme de pillage, de guerre et de sang. C’était un nom qui avait tendance à hérisser la nuque tandis qu’un frisson froid vous parcourait… Somme toute, c’était un comportement bien puéril, presque raciste, de se comporter comme cela. Pouvait-on juger quelqu’un à partir de légendes ? Les légendes étaient tournées à la meilleure sauce par les vainqueurs… Qu’est ce qui confirmait la véracité des témoignages vieux de trois mille ans ? Les mortels avaient tendance à déformer la réalité… L’histoire tenait en deux mots. Mensonges et vérités. Cela aurait pu aussi être un équilibre cosmique aussi certain que le bien et le mal. Mais tout cela n’était que des… notions de points de vue. Le point de vue de la jeune Celte allait-il dans son sens ou se bornait-il à des superstitions colportées par la bouche des vieilles et les peurs malingres, rongeuses, qui dévoraient les gens puissants ? La peur d’un souffle nouveau, ou la peur de se voir désigner comme on l’était réellement sans se l’avouer pouvait faire bien des bêtises, avoir une réflexion déformée sur la mentalité des gens.

Il fallait être prudent, tout en restant honnête… Difficile, à vrai dire. Mikaël se décida à répondre et à éclaircir la jeune femme lorsqu’il fut pris d’un léger frisson, onde désagréable parcourant ses sens pour lui faire prendre conscience de quelque chose qui ne lui plaisait pas. Le contact de la main de la fille sur son bras n’était pas simplement un pont de communication entre deux sens du toucher différent, mais aussi une arcade qui laissait passer sans retenue des flux de magie, d’instinct et d’informations entre les deux personnes. Qu’essayait-elle de faire ? se demanda Mikaël dont les pensées semblaient brusquement glacées. Il utilisa sa magie informe pour bloquer le passage, spontanément, sans y réfléchir. Elle n’avait rien à savoir autres que ce qu’il voudrait lui dire et ses mécanismes de défense se sentaient agressés de cette intrusion. Sa réaction fut assez brutale pour que le lien se coupe comme une tête sur laquelle on aurait fait tomber une lame, créant un bruit sec dans son esprit qui pulsa à ses tympans. Joignant le geste au son, la Celte le lâcha et Mikaël fit un demi pas en arrière, méfiant et alerte.


"Un hybride..." prononça t-elle dans un murmure.

Il était clair qu’elle n’avait pas eu cette information en le regardant. Les Erewents, en général, ressemblaient à ce qu’aurait été la progéniture d’humains et de monstres. Certains étaient réellement hideux selon les normes humaines. D’autres n’avaient que des griffes d’animaux, des dents trop proéminentes, des yeux d’une couleur anormale, ou même encore des cornes… Quand ce n’était pas tout ça à la fois. Miracle de la nature, Mikaël n’avait rien qui pouvait l’assimiler physiquement à cette Race, alors qu’en général les hybrides étaient tous aussi déformés physiquement que leur parent démoniaque.
Mike sentait une froide colère monter. Il ne tenait pas spécialement à cacher ses origines, il n’y avait rien d’honteux ni d’important, mais il avait l’impression qu’elle venait de fouillé son passé devant ses yeux comme si de rien n’était. Contre sa volonté. Il baissa les yeux un instant, récupérant les secondes nécessaires pour éviter tout débordements inutiles.

- En effet.

Lorsqu’il re-fixa ses iris dans ceux de son interlocutrice, détaillant son visage de poupée de porcelaine –aussi froide et élégante que cette image- puis leva la main droite et alla effleurer les contours de la pommette de la jeune femme. Le contact était doux, la peau n’était pas buriné par le soleil et le vent ; elle n’avait pas perdu sa tendresse d’enfant pour gagner la sèche rigidité des peaux vieillies. La caresse avait quelque chose de délicat, mais l’expression songeuse de Mikaël disparut au bout de quelques secondes alors que mentalement, il sentait la vie et la santé qui animait la jeune femme. Il n’en avait nul besoin pour le moment mais…
Il s’était toujours demandé quel effet cela faisait de sentir sa vie s’écouler hors du corps sans qu’on puisse la retenir, aussi inexorablement que le fleuve qui se jette dans l’océan. Doucement, comme s’il ramenait des filets invisibles, il attira à lui quelques parcelles de la vitalité de la Celte, suffisamment pour qu’elle le sente. Cependant Mikaël arrêta bien vite et laissa retomber la main le long de son corps.

- Abstenez-vous de recommencer, prévient-il froidement.

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Sam 2 Fév - 21:07

En tant que personne, pas grand-chose. Mais je ne suis pas là pour moi-même car en effet, je n’aurais pas le droit pour… « prendre emprise sur » votre personne, comme vous le dites si bien. Mes intentions ? Dois je corriger en disant « nos » ? C’est très simple.

Une simple palpitation , plus rapide mais plus exaspérée. Le recrutement. Ce seul mot sonnait un glas dans son esprit , qui arrachait la peau du mépris avec des dents de fer.
Leurs intentions ? Quelle idiotie...et quelle naïveté.
Dachna n’essayait même pas de comprendre l’"embolie" de cette phrase. Ils n’avaient rien en commun.

Il vivait pour un Dieu , elle respirait car il le fallait bien.

Aucune raison de s’allier et encore moins de se laisser dominer. Que cela soit pour trois Dieux , ou pour un quatrième.. ce Fall tellement redouté.
S’il avait fallu choisir un camp , elle aurait bercé les deux pour ne suivre qu’un seul mépris : celui de marcher droit et sans dérivation.
Oui il avait bien choisi ces mots , l’emprise de son âme n’était pas concevable. Cette inévitable pensée paraissait risible sous la chape de sa personnalité ..ou plutôt de sa personne , en tout point commun.
Mais alors comment se faisait-il qu’un être si intelligent , une personne qui pouvait interpréter ses raisons sans concevoir l’enveloppe ..pouvait-il se mettre au service de quelqu’un ?

Pauvre de lui…tout était bien triste dans un monde parsemé d’embrouilles. Oui quel pauvre métisse , imprégné d’ennui..

Pourtant qui était-il ? Réellement un Erewent qui brouillait sa moitié ?
Elle ne comprenait pas , n’arrivait pas à simplifier ce fait ignorant.
Sûrement était-ce la première fois depuis longtemps , mais les premières fois n’ont rien de constructives. Elles achèvent la logique et plongent les gens dans l’inconscience.
Dachna se sentait nue dans cette ruelle froide et chaque courant d’air était pareil à un couteau aiguisé , qui lui flageolait la peau avec une fougue impérieuse.

Lui , pouvait s’apparenter aux rouges lueurs de l’animal marqué ? Ce jeune homme aux traits fins , à la peau blanche et immaculée , cachait l’antre d’un démon….la réalité souffreteuse de l’Erewent ?
Faramineuse constatation…abjecte vérité. Il ne ressemblait en rien , à cette race destructrice. Mais pourtant…son psychisme ne mentait Jamais.
Alors pourquoi semblait-elle trembler d’injustice ? Rien ne pouvait lui échapper...non.. c’était impossible .
Pourtant..pourtant elle ne ressentait rien. Ni dans les pensées de l’homme blond , ni dans les pulsations de son cœur. Tout était vide comme dans une coque d’absurdité , et le seul bruit de son incompétence , de son non-lieu d’approuver , rendait outrage à ses réflexions.


Qu’il était vieux ce temps où elle réfléchissait sans comprendre , c’était comme revenir à l’âge idiot..à la faible force. Traîtrise d’une enveloppe qui se foutait d’elle , qui lui jouait de drôles de tours alors qu’elle restait coincée par cet homme étrange , ce métisse qui barrait sa route dans l’allée sombre de ses réflexions.

Les points fermés de l’humaine rongeaient sa peau sous une ardente attente , qui la rendait presque fragile. Rien n’était pour plaire dans ce lieu désolé...ni cette rue sinueuse ...ni son psychisme façonné , ni l’Erewent à la gueule d’ange.
Une apparence de saint esprit ..mais une louche abjection qui s’abattait dans sa tête. Cet être n’avait pas apprecié ce contrôle d’identité, et Dachna pouvait le deviner dans les minces souffles..les moindres mais existants murmures de ses pensées.

Qu’allait-il donc faire ? L’éclater contre la roche humide de ce sinistre lieu sous un pâle crie d’exaspération?


- En effet.

La jeune humaine leva ses yeux ardents pour les brûler dans deux océans ..qui essayaient de mouiller les flammes de la surprise.
C’était donc une vérité...il l’était sans y paraître , ne paraissait que peu véritablement.
Quel étrange psychisme , et quelle folle allusion...Oui "en effet" , elle ne s’était pas trompée.

La jeune fille fronça ses fins sourcils , créant une moue plus susceptible de ne pas convenir à la situation. Pourquoi restait-il si calme ?

Comme une réponse accrue , l’homme leva sa main et l’approcha au plus près d’un visage ..celui d’une humaine incompréhensive.
Tendre une main... pour la gifler ?
Non.Le geste était bien trop lent , bien trop leste. A toute attente , la peau morte de l’Erewent , caressa le visage de Dachna. Ses doigts fins balayèrent l’infime douceur d’une joue blême mais dorée…une peau transie mais réchauffée. Des sentiments de curiosité ..des questions d’avidité et une force qui s’émanait pour ne plus s’habiter..
A mesure de son cheminement , Dachna entendait les clapotis de son psychisme , qui fêtait le départ d’une puissance ..d’un être.. de sentiments physiques.
Puis plus rien , le néant . L’invisible lien qui épuisait Dachna , se cassa tel une toile d’araignée et tomba..tomba doucement dans le coeur de l’homme.


Les jambes de l’humaine restaient obstinément bloquées , mais aurait du trembler. Ses mains détendaient leurs étreinte , alors qu’elles auraient du se crisper..et la fatigue inopinée de Dachna semblait avoir été englouti par la magie de l’Erewent.
Sa bouche, quant à elle, restait légèrement entrouverte ,comme pour aspirer encore une fois la volupte de cette puissance. Il l’avait subjuguée dans sa cruauté et son attaque de prévenance n’avait affaibli la jeune fille que pour mieux la dorloter.



- Abstenez-vous de recommencer, répliqua l’angélique monstre avec un ton tranchant et glacial.

Une douce menace.. qu’il était bon de l’entendre. A cette phrase un frisson parcourut son échine droite. Il la traversa tel une cavalcade d’acerbes et se logea dans les eaux de son corps , pour frôler sa mer de questions.
Sans réfléchir , sa main se balada sur le pommeau d’une épée et une danse envoûtante lui souffla un mot :
... essayer..
Elle sortit l’orge de ferraille de son fourreau et fit éclater la lame dans les abysses ancestrales de cette ville ..pauvre ville. L’épée délogée de son sommeil , vint se tenir prête aux côtés d’une humaine exaltée elle souhaitait..
...juste essayer.

Dans un mot , dans un souffle et dans un seul murmure , elle concéda une réponse plus polie que menaçante :


"Promis"

Ses yeux verts fulminaient devant l’imminence de ses intentions et l’arme de Dachna n’allait pas tarder à attaquer. Elle voulait essayer de re-vivre cette puissance... celle de cet étrange personnage. Rien ne pouvait lui promettre mais le sang de Dachna , s’il pouvait couler , serait office de mille sensations agréables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mer 13 Fév - 12:16

Mikaël savourait intérieurement l’amertume d’avoir effleuré quelque chose et de ne pas l’avoir pris. Abandonnée, laissée prisonnière de contours qui dessinaient ce qu’était la jeune Celte au regard brûlant d’émeraudes. C’était triste, âpre, cette sensation d’avoir raté quelque chose. Même si l’occasion se représenterait, même si elle serait toujours disponible tant que la flamme continuerait de briller dans les prunelles de l’humaine, il restait ce vide, cette faim jamais apaisé qui des fois lui dévorait l’esprit, effaçant toute autre chose de sensée. Et même cela était un non sens, quelque chose d’abstrait qu’il ne comprenait pas. D’où lui venait cette attirance ? Etait-elle propre à chaque engeance de démons, ou bien était ce une folie qu’il traînait depuis son enfance ? Dès que cette ouverture sur l’âme d’un autre se profilait, dès qu’une déchirure lacérait les barrières entre chaque esprit, il éprouvait le besoin insatiable de s’en emparer, de l’amener à la sienne, de développer cette masse de vitalité qui était la sienne, même s’il n’en avait pas besoin physiquement, comme il était de coutume. Un désir réellement aveuglant, qui chassait les pensées volages et faisait oublier, l’espace d’un instant délicieux, les buts qu’il s’était fixé. Un véritable moment d tentation, d’une avidité inquiétante qui n’était pas sans l’inquiéter lui-même. Les erreurs que l’on pouvait commettre par égarement étaient si nombreuses, et lui n’était pas infaillible. Des accidents psychiques, aussi étrange que le terme soit, étaient particulièrement fâcheux lorsqu’ils n’étaient pas souhaités. On pouvait dire qu’il avait assez d’expériences en la matière –suffisante pour ne plus avoir envie de refaire des égarements-, et qu’il avait vite compris le danger qu’offrait un tel pouvoir, une telle attraction pour lui-même et son entourage, aussi insignifiant soit-il. C’était un tel rêve, un tel moment d’abstraction du monde, qu’il aurait été facile de s’y enfermer pour ne plus jamais en ressortir… Ou pire, en être dépendant pour vivre, même si ce sentiment de plénitude était illusoire. Mikaël ne ressentait aucune envie de finir en légume pour le restant de ses jours. L’intériorisation aussi profonde était certes reposante, un moment de calme absolu où flottaient tous ses sentiments enfin éclairés et compréhensibles mais c’était aussi un monde lâche, indigne, proche du néant où rien n’était possible. De toute façon, c’était un endroit qu’il n’avait fait que de caresser, en restant sage, et contempler de loin. L’idée d’être rongé par trop de psychisme ne lui disait rien et le danger était trop loin pour qu’il s’en soucis actuellement. Ce n’était qu’un état mental comme un autre, comme la conscience qui l’habitait actuellement, avec l’acuité de tous les êtres intelligents en éveil, le sommeil, le coma, les mondes imaginaires où s’enfermaient les désoeuvrés… Ou encore comme l’état bizarre dans lequel il s’était trouvé à son réveil, plusieurs mois auparavant, sans s’être compris ni reconnu dans cette personne qui vivait de nouveau, tout simplement… et écrasé par la prescience d’un autre esprit supérieur. Un grain de sable sur le passage d’un fleuve immense… Voilà comment pouvait se définir métaphoriquement un passage éphémère qui s’était évanoui quelques jours après, au bon plaisir de ses souvenirs et de son « passager »…

Mikaël laissa les doigts de sa main droite se frôler entre eux, vestiges de ce moment qui était bien loin du compte, et pourtant restait agréable… mais qu’une simple formalité, en somme. La jeune fille n’avait pas faillit, ni trembler. A peine ses yeux s’étaient-ils fendue, presque imperceptiblement, à croire qu’aucun remous ne pouvait agiter la surface de ses pensées. Cependant, alors qu’ils continuaient à ce dévisager avec ce qui pouvait s’apparenter à de la méfiance, Mike entraperçu un geste dans son champ de vision, et son regard se porta aussitôt dessus. Il fut encore une fois surpris intérieurement par la réaction de l’humaine. Sa main caressait le pommeau de son épée. L’instant d’après, un chuintement accompagna la lame qui glissait sur le fourreau pour rejoindre l’air libre, abandonnant son carcan sous l’imprécation de sa propriétaire. Prudemment, l’hybride s’autorisa à reculer d’un demi-pas. Comptait-elle vraiment… l’attaquer ? Pourquoi ? Se venger de la mesquinerie furieuse qui avait animée Mikaël ? Que croyait-elle ? Ou plutôt… que croyait-il ? Les gens d’ici bas étaient trop miséreux pour accorder quelconque attention aux malheurs des autres. Les âmes les plus charitables étaient trop peureuses pour remarquer les accidents dans les ruelles. La celte ne craignait donc rien d’une quelconque intervention extérieure et qu’on vienne les déranger. Voilà une chose. Néanmoins, Mikaël éprouvait des difficultés à comprendre ce qui animait la jeune femme. Depuis le début, un mur était dressé entre eux, invisible, et voilà que soudainement, on en ressentait la hauteur, l’épaisseur… Tout ce qui les séparait. Et l’empêchait de voir, d’analyser et de disséquer aussi vulgairement les pensées qui animaient la gracieuse jeune femme… Une chose était clair cependant ; elle se comportait comme un animal sauvage, à la fois fier et affolé, farouche mais présent, contrôlant les battements de son cœur en s’appuyant d’un regard vers l’inconnu qui l’avait dérangé. De ce côté-là, on comprenait alors qu’elle se mette en position d’attaque… Mais les bonnes occasions avaient été plus tôt. Etait-elle suicidaire, méfiante, agressive, folle, ou curieuse ? Loin d’être intimidée, la flamme dans ses yeux de louve s’élançait plus haut, plus brillante, plus exaltée par une chose qui restait inaccessible à l’Erewent qui s’abîma un instant dans cette tentative de compréhension. Pour mieux réagir. C’était une fille puissante, il fallait ou la plier, ou la mettre hors-jeu. Mais certainement pas la laisser vagabonder dans la Nature, prête à milles folies… Qui auraient été très regrettables pour la Guilde.

"Promis", répondit enfin l’humaine dans un murmure, qui, en effet, était plein de serments.

Ne restait plus qu’à Mikaël, puisque cette apostrophe concluait parfaitement leur courte conversation jusqu’à la prochaine, à décider, à son tour, de l’attitude à adopter. Il était certain qu’il n’attaquerait pas. Ce n’était pas son but, sauf s’il était réellement en danger. Pour l’instant il ne pouvait le savoir. Il n’avait aucune idée des pouvoirs et de la technique d’arme de son interlocutrice. Et brusquement, comme si son cerveau n’attendait que ces deux mots pour frapper Mikaël de la réalité, il se souvint de quelque chose qui allait énormément l’arranger. Vraiment. Mais une fille aussi intelligente qu’elle avait parut être, pouvait-elle commettre inconsciemment une erreur aussi monumentale ? Rapidement, les iris de Mike glissèrent le long de la lame, pesant et jugeant. Si, cet éclat, hélas, c’était bien celui de l’argent. Dommage. L’hybride avait donc la solution de sortir sa propre épée, mais cela équivaudrait à une promesse de combat… Très bien. Si la demoiselle voulait vraiment attaquer, il se battrait aussi. Il se laissa une marge en se disant qu’il userait d’un de ses pouvoirs pour la ralentir, le temps qu’il puisse faire face. D’un autre côté, il n’avait pas une folle envie de se battre psychiquement, car encore une fois, la Celte était plus puissante que lui sur ce niveau là. Mais s’il la prenait par surprise, il aurait peut-être une chance… En fait, une attaque frontale serait certainement néfaste. Mais rien ne l’empêchait de rester en garde. A son tour, sa main se referma sur le pommeau de son épée, sans la sortir, juste par prudence. Il se sentait tendu, incapable d’être sûr d’avoir pris la bonne décision. Et il détestait hésiter sur la démarche à suivre. Il ne pouvait se permettre, encore une fois, de la planter là… Et s’il se faisait battre ?

A l’impression de frémissement de l’air qu’il ressentit alors, ces multiples hésitations s’effacèrent à moitié, comme une figure de sable balayée par le vent, soudainement effritée. Quelque chose dans l’ambiance nerveuse de la ruelle venait de changer par la même occasion. Tout semblait plus posé, plus solide, comme une bulle de verre dans laquelle étaient enfermés les deux antagonistes…
.. Et autre chose, désormais ?
Parallèlement, à des kilomètres de là, quelque chose venait de bouger, et sa vision englobait maintenant cette scène étrange, douteuse, qui réunissait Mikaël et l’inconnue dont il ne connaissait pas toujours le nom. Légèrement apaisé devant cette présence dont le charisme se faisait ressentir, l’Erewent se détendit un peu. Son regard fixait toujours le visage déterminé de la jeune femme, et il n’attendait qu’un mouvement auquel l faudrait répondre…

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mer 13 Fév - 15:09

[Ouch , je vais avoir mal : P]

La ruelle sombre , noire et salie par les limbes moulues des morts , noyaient Dachna et l'Erewent dans un salutaire véridique. Rien ne bougeait , personne ne parlait et seul deux éclats dans le chape de la forteresse malfamée , brillait et éclatait au monde entier les yeux vivaces des combattants.
Deux épées , agressives et douces , lourdes de préjudices mais légères dans leur message , attendaient une issue finale et prévisible.
Et là , dans ce monde effroyable et tellement différent , la jeune humaine patientait. Elle dressait son échine envers une réponse qu'elle connaissait , et noyait son propre état dans la puissance qui avait osé échapper à son coeur.
Les pulsations qui émanaient entre les côtes et la poitrine de Dachna battaient à l'envoler , car trop omnibulée par un acte passé , plus rien ne pouvait la calmer.

Il l'avait touchée …. Lui ? ou un autre ?

C'était la fureur et le grondement de sa servitude… de son tranchant réfractaire
Plus rien ne servait de fuir , d'abolir le reste de sa plénitude sagesse.
Depuis longtemps elle s'était pliée au pouvoir des autres , avait bu les messages de chaque personne et de chaque information. Mais rien n'aurait pu prévoir ce changement d'aléatoires supplices.

Le fait que l'Erewent l'ait caressé , n'aurait pu faire plus plaisir à son psychisme.
Omniprésence de l'insalubre vérité , il lui avait dévoilé sa magie , rien qu'avec un contact. Sa peau frémissait toujours au souvenir de ce geste , de cette simple avance qui avait tout chamboulé , tout changé en une seule et même seconde de temps.
Dans ce lieu désintéressé , désopilé et âcre ce n'était plus une humaine qui foudroyait ses jugements mais un pantin – conduit par les fils du psychisme – qui tremblait de se savoir pris au piège , un tremblement non pas de peur mais d'obligeance.

Dachna , qui ,pendant tout ce temps, avait réussi à contrôler sa magie , à essayer -parfois avec difficulté- de combattre le psychisme qui s'emparait de son esprit …n'était plus rien. Cette main qui avait osé la toucher , celle de cet Erewent abusé... n'avait pu appartenir au même être , à la même personne : impossible.
Le message de cette magie voûtée , qui avait parcourut l'échine de Dachna , avait soufflé la vérité d'un corps emprunté qui habitait quelqu'un d'autre.
Mais il ne servait plus à rien de penser.. car Dachna se laissait conduire. Ses yeux vident accueillaient la lueur d'une possession et la force psychique de l'humaine était attirée , inévitablement.

Elle n'était plus , elle subirait.

Tel un aimant elle voulait….essayer de ressentir. De frôler de sa conscience morte la magie , le socle miséricordieux , le baiser mortel du monstre qui se trouvait là..tout près et tellement lointain dans son préjudice.
Devait-elle crier adieu ? Car le simple fait d'exister loin de cette puissance ne pouvait plus être rationnel.
Il l'avait trouvé , il la garderait.


Toujours avec un même sourire aux lèvres , seulement tirée par le breuvage savant de son envie , elle ferma plus intensément la main sur son épée.
Dachna ne trouverait pas la mort….même si cela aurait été de meilleur augure. Non ..elle sera toujours souffrante car la sensation horrible , la constatation proche de son avenir percutait de plein fouet le peu de vie qui lui restait.
Animal attaché , affublé de décorations invisibles , elle se sentait l'honorable objet du néant …de la perfide sensation de connaître un être encore plus grand , avec des pensées encore plus complexes que celle subjuguant la jeune humaine.
Oui,tel un chien muselé , elle traînait ses pattes transits au sol et s'apprêtait à mordre. Mordre sans tuer , amputé par une lanière de cuir ..qui lui ravagerait le visage en lui cachant la vue.

.Plus rien ne lui donnait d'oxygène si ce n'était la magie , et son corps crispé allait bientôt se relâcher…le peu d'humaniste qui insinuait les messages de Dachna s'évaporait dans l'eau bouillonnante de l'hypnotisme.Et bientôt..bientôt elle ne serait plus qu'une chose…. remplie de magie.

Mais elle avait promis , avait soufflé des paroles qu'elle ne s'était pas entendue dire. Oui , elle avait fait une promesse bien plus sérieuse que superficielle , et même si l'Erewent en face d'elle ne comprenait pas tout , dans peu de temps, tous les deux sauraient…verraient et ressentiraient l'issue finale.


Alors , le corps et l'esprit de Dachna se relâchèrent. Plus rien n'avait d'importance et la puissance de la jeune humaine était tellement poussée , qu'elle en était palpable et effroyable.
Elle avança , calmement . Ses bras minces et écorchés par une force inconnue , soulevèrent l'épée inquiète et elle la laissa retomber sur le corps du jeune homme.
Mais avec une satisfaction avide , l'ombre de Dachna vit l'Erewent brandir la sienne avec une rapidité hors paire , inhumaine et les deux aciers miroitant , poussèrent un cri inaudible , sauf pour les deux monstres.

Pour la première fois depuis longtemps , Dachna se savait perdante. Qu'importait l'issue du combat , Fall n'était pas loin et ce Dieu qui lui avait paru si superficiel , inintéressant et inexistant , s'apprêtait à la punir pour l'affront de ses pensées.

_________________
(Finn du BAC ! Reprise du service de tortionnaire ^^ )

Dachnetted'amoursigentillesageetdocileservilequiestprêteàfairedesbisousàsonpèreadoptif
supermignonnomméfallinouetquieningratoupartcompterfleuretteauxboisalentous

Dachnettequiestbelleavecsescheveuxblondsetsesyeuxvertsfluos

Merci pour mes petits surnoms divinatoires <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mar 19 Fév - 13:11

[Ouch, moi je vais avoir du mal à répondre xD Mon clavier a tendance à sauter des lettres, donc je risque de faire des fautes TT]

Sur le même modèle que lui quelques secondes plus tôt, le corps de l’humaine se décrispa, laissant les muscles relâchés, libres de se mettre en mouvement lestement, sans prévenance. Mais Mikaël se doutait bien qu’elle ne prenait pas ce combat imminent à la légère. La lueur métallique de ses yeux, qui avaient perdus une trace indéfinissable pour le demi-Erewent, indiquait un changement de mentalité, moins d’humanité pour laisser place à des réflexes de machine, préprogrammés, sans aucun but à la clé pour les actions accomplies. C’était simplement une chose sachant se battre, venue pour le faire et qui allait le faire avec toute la force dont elle était capable, aussi illogique que cela paraisse. Quant à lui, il était bien décidé à faire de même, laissant une barrière entre ce qui se passait autour d’eux et le duel d’épées qui allait se jouer. S’il laissait ne serait-ce qu’une partie de son esprit attentive aux désirs, prévenante et cherchant à faciliter au mieux ce qu’Il avait l’intention de faire, il ne ferait pas long feu, c’était certain. On ne pouvait s’occuper de deux choses aussi différentes dan un moment pareil, même si Mikaël avait une nette tendance à le faire d’habitude. Mais d’ordinaire, il n’affrontait pas une femme aussi étrange et impénétrable que la Celte dont il ignorait toujours et encore le nom. Etait-ce un besoin ? Après tout, ce n’était encore qu’un « on » indéfinissable, du moins jusqu’à ces quelques dernières minutes. Quelqu’un de passage, une personne éphémère dans sa vie, un incident, une rencontre de deux chemins qui auraient dû ne se croiser qu’en un seul point. Il fallait croire que le destin en avait décidé autrement. Nul doute qu’il le connaitrait bien assez tôt, et dès lors il serait irrémédiablement lié à la demoiselle, pour plus ou moins de temps. De toute façon, cela se traduirait forcément, puisque Fall semblait intéressé par l’énergie mystique de son ex-interlocutrice. Et il ne l’aurait pas fait si elle avait été négligeable.

Et puis, comme si le temps s’était emballé, le corps de la jeune femme se mit en mouvement, franchit les centimètres qui les séparaient. Ses bras suivirent le geste, et légèrement penche en avant, l’épée haute désormais, elle fendit l’air dans sa direction. Instinctivement, Mikaël réagit et para le coup brutalement, conscient que cette danse qui se jouait à deux pouvait être mortelle au moindre faux pas. C’était le genre de moment, effrayant et délicieux, où le cœur accélérait sous la menace voilée qui vous regardait de loin. Ce n’était qu’un mirage, un destin qu’il ne fallait surtout pas rencontrer, et il était si agréable cet instant douloureux où l’on vivait entièrement, parce que c’était peut être la dernière fois, et un moment qui marquerait à jamais la suite. Deux voies. Une à ne pas prendre. S’empêcher de basculer de ce côté, de sentir les bras froids se refermer autour de vous pendant que l’émotion implosait, dans un mélange de déception, d’horreur et de cynisme, au lieu du sentiment de joie vengeresse et victorieuse, dominatrice qui vous prenait en cas de réussite de ce défi rare. La tentation d’une fraction de seconde de folie, juste pour voir… Mais pour l’heure, ce n’était pas des circonstances où on pouvait se permettre d’être troublé par cette extase nommée risque. Vraiment pas.

Le silence s’était fait tellement douloureux que le bruit des fracas d’épées sembla capable d’ébranler les fondations de la Tour du centre. Comment les habitants pouvaient être incapables d’entendre la clameur du fer et du froid ? Elles se mordaient, ces épées, avec des claquements de mâchoires qui sonneraient peut être le glas de la mort. Mais certainement pas dans ce combat qui n’était qu’un bref évènement dans les desseins d’un être supérieur. Il en avait été décidé ainsi. Tout avait changé, les enjeux, les motivations, dans cette seconde où il avait choisi. C’était, dans un certain sens, une perte de temps et tout comme la Celte qui semblait elle aussi en avoir pris conscience, Mikaël ne combattait désormais que pour la forme, par réflexe, et le sentiment qui l’avait pris n’était plus qu’un murmure dans son cœur fixé. Ils échangèrent quelques coups, violents, puissants, car même si la fatalité de l’issue s’était imposée, il n’en restait pas moins un point d’honneur à mettre un terme à l’insolence de l’autre. L’espace où les combattants évoluaient était bien trop étroit pour leurs attaques et parades, et chacun faisait l’effort de ne pas se retrouver trop acculer vers une paroi où répondre aux coups seraient trop difficile. En son for intérieur, l’hybride s’interrogeait sur ce qu’il devait faire. Apparemment, ne pas la tuer et éviter la réciproque en ce qui le concernait. Mais comment alors l’arrêter ? Au rythme effréné de leur duel, sauf ressources d’énergie inconnues, ils ne tiendraient pas et seraient forcés de s’arrêter un moment ou à un autre. Et si les pouvoirs rentraient en jeu… A vrai dire il craignait que provoquer le pouvoir démesuré de l’humaine soit une mauvaise idée. D’ailleurs, il ne savait toujours pas ce qu’elle était capable de faire… Et il était près à parier, si cela avait été dans ses habitudes, que ce serait forcément une mauvaise surprise. De plus en plus distrait par cet évident problème, il prêtait moins d’attention aux faits et gestes de son ennemie, et il parait au lieu de riposter. La situation devenait de moins en moins confortable à son égard, malgré sa résolution.

Et alors, peut être parce que cela l’avait assez amusé, Il se décida d’intervenir pour éliminer cette encombrante magicienne endoctrinée par son propre psychisme, qui n’obéissait plus qu’à un seul attrait vers lequel tendait toute sa vie, désespérément, et tout son esprit balayé par le pouvoir. Mikaël ressentit cette pensée, cette décision avec autant d’acuité que si cela avait été la sienne, tout en sachant parfaitement que ce n’était pas un autre esprit qui l’avait formulé à sa place, mais bien ailleurs, transplantée dans son âme qui en déchiffra immédiatement l’évidence. Avant qu’il puisse y réfléchir, il en savait aussi les conséquences qui s’appliquèrent immédiatement. Sa propre conscience se fit écraser par une autre tellement immense et différente qu’elle ne laissait pas de places pour deux, et avec la douceur qui caractérise le néant, l’autre raffermit sa prise. Et il n’y eut plus rien.


C’était donc elle, la petite puissance disproportionné pour une enveloppe si fragile. Cette humaine troublée, broyée, noyée dans le tourbillon de puissances qui circulaient fluidement à travers elle. Les yeux des mortels étaient si différents. Le relief des vies changeaient, et il fallait avouer que c’était presque agréable de voir à travers ses iris mortelles, même si tout les codes qui régissaient le monde disparaissait dans cette vue. Il en était presque aveugle, malade, même s’il percevait toujours, en filigrane, l’autre vision du monde qui était propre aux âmes divines. Il était toujours omniscient, et lisait parfaitement dans l’esprit tumultueux de Dachna Mira qui ressentait aussi ce changement. Il était temps d’en finir. Très intéressante humaine, erreur de la nature disfonctionnement libre et entier. Fall laissa tomber comme une masse invisible une infime partie de sa magie, parmi celle qui lui restait et n’était pas prisonnière, ensevelie sous les limbes. Et c’était bien suffisant pour submerger la conscience psychique de Dachna qui se dissolu, incapable de rester éveiller dans cette étreinte.
Lentement, avec grâce, l’humaine tomba en avant, juste dans les bras qui se tendaient vers elle. Les drapés de sa cape libérèrent son visage. Qu’elle était jolie…

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mar 19 Fév - 15:14

On aurait dit que tout était irréel...
Inimaginable , impossible et si attirant. Mais ces impressions , ces inexorables sentiments , ne se lisaient qu'en Dachna , qui n'arrivait tout simplement pas à y croire.

Sa vue brillante était floue, plus imprécise et sa respiration lourde lui faisait mal à la poitrine , comme si quelqu'un voulait à tout prix l'étouffer sous le proche implacable du dénouement. Mais elle savait que tous ces symptômes ardus , n'était que l'inconvenance de cette situation , qui la berçait dans les murmures de Fall

Magie , magie quand tu nous subjugues ..quelle grande sentence tu caches...
Peut être était-ce normal que la jeune humaine , entende des murmures. Peut être que les yeux de son ennemi – de cet hybride passablement calme- n'avaient pas changé de couleur , que tout ceci était un effet de son imagination.
Oui peut être..mais ce qui c'était sûr , c'est que Dachna ne réfléchissait plus beaucoup.
Le corridor sombre lui promettait de dures souffrances , et dans ce lieu si désolant , l'humaine aurait encore pu s'enfuir , essayer en vain de tourner le dos , ou mieux , de se prendre un coup d'épée pour que tout finisse.
Mais en vain. Car elle n'était plus rien.
Jamais une magie n'aurait pu être aussi puissante , aussi douce et mélancolique
..Non .Jamais... et pourtant...tout ceci suintait la folie de la concession , dans la réalité de cette soirée.
Drapés de sa cape noire , les yeux visibles de Dachna éclataient contre les lames , ces monstres remplis de ravages. Ces armes qui de leurs ongles aiguisés , essayaient de lacérer la moindre parcelle de logique pour ne plus rien contenir : qu'une horreur possible.

La jeune humaine tenait bon et sa poigne se fit ferme dans les efforts de son combat . Elle bougeait de côté avant de revenir à l'assaut et essayait de frôler l'épée ennemie pour se blesser , pour que cette douleur lui concède que rien n'était rêve , mais plutôt illusion.
A mesure d'un temps , qui semblait s'être arrêté , Dachna ferma les yeux en plein combat et ses mains crispées se serrèrent encore plus contre la poignée de son épée, pour essayer vainement de reprendre ses esprits.
Elle commençait à ressentir l'emprise de Fall sur elle , il lui caressait le cou en l'assenant de frissons incontrôlables , et la jeune fille docile , s'approchait inexorablement de lui pour n'éprouver qu'une admirable félicité.
Quiconque aurait pu lui crier l'arrêt , suplier de ne pas s'approcher, de tout cesser , mais personne ne ressentait le fruit de ce contact..il lui était impossible de ne pas embrasser les lèvres inexistantes de ce Dieu….impossible de le quitter..oui impossible car au final : elle n'était qu'une humaine.
L'Erewent métissé , qui s'enhardissait peu dans ce lieu, donnait des coups moins précis , plus lourds et bruts. Il semblait exaspéré à la vue de murs proches , qui l'amputaient dans les mouvements de son corps, et Dachna aurait pu prendre l'avantage , si seulement elle n'était pas déjà ailleurs.

Certes , ses mains qui ne tremblaient pas – physiquement du moins- lançaient d'une force ravageuse , l'éclat de fer qui s'abattait lourdement pour teinter d'un seul coup : un son de fracas . Mais rien plus , ni de moins.
L'humaine n'essayait pas d'utiliser son psychisme car il ronronnait au côté de lui. Et ses pouvoirs happaient tout du lieu sans réussir à toucher quelque chose.
Rien..rien n'était plus possible . Elle n'était plus rien , encore une fois.

Bon sang que tout était plus trouble , s'abandonnerait-elle à jamais aux sévices divins ?

Etait-ce normal pour une pauvre humaine comme elle , que tout finisse dans ce commencement nouveau ?

Pouvait-elle , de son corps mortel , comprendre les messages horribles de ce nouveau présage ?

Un seul sanglot , inaudible sauf pour lui.. sortit de sa gorge. C'était une partie bénéfique de Dachna qui s'en allait , petit à petit. Et à mesure qu'il l'étreignait , elle se laissait bercer en abandonnant celle qui était toujours saine et nostalgique . Cette partie d'elle même , qui connaissait le sens du bien , de la joie s'évapora dans les pleurs écrasés de la ruelle sombre , pour laisser place à une machine commandée par Fall.

Adieu...pour de bon... elle le disait...
Oui c'était dans un Adieu que tout défilait et ses jambes minces , qui avaient soutenu son corps combatif la laissèrent tomber...
Et sa capuche funeste , peinte d'une unique couleur : celle de la mort , se renversa en même temps que Dachna. Aucun bruit n'aurait pu interpeller sa chute , et elle se sentit serrée par les bras de l'hybride , avant de ne pouvoir plus rien distinguer…avant de juste fermer les yeux.


[Topic terminé ? ^^
Edit : Ok :P]

_________________
(Finn du BAC ! Reprise du service de tortionnaire ^^ )

Dachnetted'amoursigentillesageetdocileservilequiestprêteàfairedesbisousàsonpèreadoptif
supermignonnomméfallinouetquieningratoupartcompterfleuretteauxboisalentous

Dachnettequiestbelleavecsescheveuxblondsetsesyeuxvertsfluos

Merci pour mes petits surnoms divinatoires <3



Dernière édition par Dachna Mira le Mar 19 Fév - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   Mar 19 Fév - 16:53

[Ouaip, jusqu'au prochain ;)]

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de ses dons [Pv : Mikaaaa :P][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La demoiselle recherche Casse-Brique, elle l'a trouvé [Terminé]
» A la recherche du vif d'or. [Mission solo - terminé]
» ? Dons de Wons
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Meath :: TARA, CAPITALE DE MEATH :: QUARTIER BAS-
Sauter vers: