AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tiarnan Manawyddan

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tiarnan Manawyddan   Mer 27 Fév - 14:46

Votre Personnage:


*Nom de Famille: Manawyddan

*Prénom: Tiarnan

*Sexe: masculin

*Âge: 23 ans en apparence, 92 en vérité

*Race: Triton

*Affinité: bénéfique

*Désirs, ambitions: retrouver les trois Dieux, pour satisfaire sa curiosité, et explorer Erin et tous les fonds sous-marins.

*Pouvoirs: Tiarnan les dons propres à sa race, soit la capacité de respirer sous l'eau et une queue de poisson, ainsi qu'un don de guérison qu'il maîtrise bien pour se soigner, mais plus difficilement quand il s'agît de soigner quelqu'un. Il controle l'eau et plus particulièrement l'eau que contient le corps humain : sang, lymphe, salive...

*Armes: un trident en argent ainsi qu'un fouet au bout duquel est greffé une pointe en argent.

*Description physique: La narratrice s'assoit devant son bureau, se gratte la tête, et regarde l'avatar de son personnage en réfléchissant à ce qu'elle va bien pouvoir raconter.

_ Euh... Mince, comment est-ce que je vais pouvoir le présenter ? Peuvent pas se contenter de regarder l'avatar, nan ! Faut qu'on torture les petits nouveaux qui savent pas quoi dire, en plus !

Fort heureusement, Tiarnan a la bonne idée - sigh - d'assomer sa créatrice et de prendre sa place devant l'ordinateur pour se décrire.

_ Imbécile... Même pas fichue de dire à quoi je ressemble... Faut tout faire soi-même ici ! Je mesure 1m85 pour 75 kgs, et possède un corps sculpté par la nage, chose normale pour un Triton... Mes épaules sont plutôt larges, mes hanches étroites, et sans me vanter, je peux affirmer être plutôt musclé. Avec la pression des fonds marins, on se muscle plus vite et plus facilement, c'est trés agréable. Mais trêve de bavardages, reprenons.

Mon visage est ovale et assez long, mon front haut, ma peau étant assez pâle : les fonds marins sont sombres et froids, et comme pour de nombreux membres de ma race, les fortes chaleurs ne sont pas ma tasse de thé. Evidemment, elle est également froide et ce quelque soit la température extérieure. Mon nez est long et assez fin, je n'ai pour tout dire pas à m'en plaindre. Mes pommettes ne saillent pas trop, je n'ai pas l'air joufflu ni affamé, encore heureux !

Mes yeux sont étirés et d'une couleur hésitant entre le violet et le bleu outremer, avec une pupille assez étroite : certains diraient des "yeux de chat" même si la couleur ne correspond pas. Mes sourcils sont étranges car ils remontent sur mes tempes, comme si leur courbe était inversée. C'est assez difficile à décrire, en vérité. Mes yeux sont toujours cernés, et ce bien que je dorme suffisamment. Cela donne un charme à mon regard, mais je m'en serais volontiers passé.
Ma bouche est quand à elle assez charnu, et semble humide, mes lèvres quand à elles ont une couleur à peine une nuance au-dessus de celle de ma peau.

Dans l'ensemble, j'estime que je ne peux me plaindre de l'image censée me représenter, mais... Si, j'ai trouvé à redire. Tout d'abord, j'ai sous les yeux des tatouages blancs, sorte de points qui descendent sur mes joues comme si je pleurais. Ensuite, mes oreilles, trop pointues pour que je passe pour un humain - bien qu'il me faille avouer que l'idée ne m'a jamais traversé l'esprit - sont également trop peu en pointe pour que je passe pour un elfe ou autre. C'est bien simple, mes facultés de camouflage sont nulles. Zéro. Nada. Nichts...

Je peux par contre me targuer d'avoir une chevelure peu commune. M'arrivant au milieu du dos, elle est d'un noir bleuté, presque bleu marine en réalité, et possède d'étranges reflets bleu de ciel et bleu lapis-lazuli. Je la porte en général attachée en un catogan, laissant les mêches de devant pendre librement. Elles ne me gênent en rien, au contraire, j'apprécie de les sentir glisser contre ma peau. Pour les maintenir à peu prés en place, j'arbore une sorte de torque autour du front, fait dans un matériau noir. En son centre est sertie une pierre d'obsidienne enchassée d'une petite améthyste. Quelques perles sur les côtés contrastent avec la couleur sombre de leur supporte. C'est peu discret, et cela me convient. Je n'aime pas que l'on me bouscule ou me marche sur les pieds...

Au contraire, ma tenue habituelle est sobre, pour mon goût du moins. Un pantalon de cuir noir, un haut sans manches de même couleur et même matériau à col montant légèrement, de solide bottes. Mon trident est accroché dans mon dos, mon fouet à ma ceinture. Je n'ai besoin de rien d'autre.

J'ai également un aspect différent quand je suis dans l'eau et qui pour tout dire me plaît davantage que ces deux fichus membres que l'on nomme "jambes". Ma queue de triton est longue, avec une nageoire large et fendue au bout pour mieux me propulser, ainsi que deux petites nageoire sur les côtés, au niveau de ce qui sur terre correspond aux genoux. Mes écailles sont de toutes les nuances de bleu, d'un bleu de glace à un bleu presque noir, en passant par le turquoise, le bleu roi, le bleu électrique... Ma peau devient également plus lisse et plus solide, elle glisse davantage et réduit la résistance quand je m'amuse à voir qui nage le plus vite avec des amis. Dans le cou, j'ai des petites branchies qui apparaissent pour pouvoir respirer. C'est douloureux au début, mais on s'y fait vite...

*Description morale: La narratrice ne s'étant toujours pas réveillée, Tiarnan la traîna dans un coin pour pouvoir continuer tranquillement sa présentation.

_ Mon caractère est assez difficile à cerner au premier abord. Un jour, je peux agir comme un véritable gamin, riant, souriant, sautant partout et ne dissimulant aucune de mes émotions, pour être le lendemain totalement dépressif, et ce sans que je puisse expliquer pourquoi. C'est assez irritant pour ceux qui me côtoient tous les jours, d'autant que je prends un malin plaisir à dire tout ce qui me traverse l'esprit en toutes circonstances. Et évidemment, ça n'a pas toujours un rapport avec les évènements auxquels j'assiste...

Je tire une grande part de mon énergie de mes rêveries. Je suis trés lunatique, certes, mais surtout déconnecté de la réalité. Je ne peux dire quand ni comment, mais il arrive que mon esprit décroche pour s'envoler, pour me permettre de m'enfuir Autre part, pas au-dessus des gens, ni à côté d'eux, ni au-dessous, mais en un lieu que je ne saurais situer. Je ne peux même pas dire si oui ou non cet endroit n'est qu'une création de mon imaginaire. Tout ce que j'en sais, c'est qu'il m'est indispensable.

Grâce, ou à cause de ça, je ne réagis pas trés vite aux insultes. Je suis plutôt passif dans ce genre de situation, je me laisse faire sans rien dire jusqu'au moment où je satyre et où tout explose. Dans ces cas-là, je dois admettre que je deviens comme fou, je pourrais presque tuer quelqu'un ! Mais mon instinct me retient toujours, du moins jusqu'à aujourd'hui. Qui sait de quoi demain sera fait ? Sûrement pas moi, et je ne veux pas le savoir ! Franchement, je préfère largement le présent au passé et au futur, pour la simple - et bonne - raison qu'il est insaissable. A l'instant où je tape ces mots, puisque ma créatrice a eu l'excellente idée de faire une sieste - j'avoue l'avoir aidée à s'endormir - je suis déja dans le passé et en même temps dans le futur. Mais sûrement pas dans le présent...

J'admets être assez fragile, psychologiquement parlant. Je suis comme un crumble : j'ai l'air assez solide, mais en vérité, il suffit de trop peu de choses pour que je me morcelle. C'est cependant une qualité, du moins à mon goût. Je refuse de devenir solide au niveau émotionnel si c'est pour me retrouver avec le coeur enfermé dans une armure. Je préfère encore avoir l'impression qu'il se déchire et serrer les dents avant l'explosion finale que ne rien sentir. Au moins, je suis certain d'être vivant, et c'est un sentiment qui ne manque jamais de me rassurer.

Mais je dois admettre posséder ce qui est à la fois un défaut et une qualité : je suis d'un égoïsme forcené. Avant de faire quelque chose, il faut déja que ça serve mes intérêts, ou au minimum que j'y trouve une quelconque occupation. Je ne suis peut-être pas aussi solide qu'il y paraît, mais au moins, je ne me laisse pas dicter mes actes. Cela, il m'est impossible de l'accepter. Je tiens à rester aussi libre que l'océan. Si j'ai des limites, ce seront celles que je me serais fixées, ou que la nature m'empêchera de dépasser, pas celles des gens. Et qu'importe ce qu'ils pensent...

*Famille: Tiarnan a rompu toutes relations avec sa famille il y a environ 20 ans de cela, et refuse d'en entendre parler.

Autres:


*Comment jugez-vous votre niveau RPG? Franchement moyen quand je ne pars pas dans un délire ou que je manque d'inspiration, et nul si je jette un coup d'oeil à certains posts de rp de ce forum. Mais bon, ça me fera progresser !

* Questions/Remarques? J'ai la malchance d'être en internat ainsi qu'en pleine année de bac, donc je posterais surtout le week-end et pendant les vacances.

*Code: Validé par Mikaël


Dernière édition par Tiarnan Manawyddan le Mer 27 Fév - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alakal

avatar

Féminin
Nombre de messages : 95

Humeur : Remise à 0

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: |
• Race: Fir-Bolg
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Mer 27 Fév - 16:14

Bienveuhnue ^^ Te tracasse pas pour le niveau :p En arrivant ici on a tous l'impression de ne pas l'avoir ! xD Mais surtout ne te compares pas à Dachna ou Mikaël ou Nathaniel : ce sont les Pros du fo'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Mer 27 Fév - 16:31

Bienvenue ici! Chouette un triton, ça change =D
Pas très fort? Rien qu'en vue de la fiche je dirais que c'est pas mal du tout^^. Je valide ton code en attendant la suite ;)
[Ecoute pas Alakal, il y a plein d'autres pros ici xD]

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Gabriel Jeevas
~> Blondinet débauché de Tara <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 699

Citations : Partenaire particulier cher autre partenaire particulier
Humeur : En manque.

Pièces d'Or : 160


Votre Parchemin
• Camp: Fall, mais se fiche complètement de cette guilde de psychopathe
• Race: Humain
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Mer 27 Fév - 17:42

Ouais et un premier triton avant la première sirène chouette ^-^
T'en fait pas, ta fiche est super et écoute pas Mikanou, Ya troi pros sur ce fo mais tout le monde écrit bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loli-pamplo.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Mer 27 Fév - 17:52

*Histoire :
_Mon histoire... J'avoue qu'en 92 années de vie, j'en ai oublié un morceau, et que pour une fois je vais devoir faire appel à ma créatrice, du moins pour les premières années. Aprés, si le besoin s'en fait sentir, je la renverrais dormir, la pauvre a des cernes pires que les miens !

_ Merci, mon cher Tiarnan, je t'adore... Si, si, c'est sincère... En attendant, asseyez-vous et écoutez... Et ça vaut aussi pour toi, Triton ingrat ! Nom d'un crumble, c'est quoi ce perso ?!

Il y a 92 années de cela, à l'équinoxe de printemps, un Triton comme il y en a tant est né. Enfin, non, pas tout à fait comme les autres. Il y avait ces étranges marques sous les yeux, comme des perles blanches, comme des larmes d'écume... Avec le temps, Tiarnan prendrait l'habitude de dire que c'était un tatouage, mais non. Il était bel et bien né ainsi... Certains murmurèrent que c'était la marque de Mor, d'autres une anomalie. Certains ne dirent rien, d'autres regardèrent l'enfant de travers... Ses parents, eux, n'y prêtaient pas attention. Que ce soit une bénédiction ou une malédiction, cela n'aurait pas d'influence directe sur lui : telle était leur opinion.

Ils habitaient en bordure de l'océan sur l'île de Sûl et emmenaient régulièrement leur enfant nager. Il avait un amour sans bornes pour les fonds marins, qu'il leur conserverait. Il avait appris à parler, à marcher, à nager correctement et ce assez rapidement. Pour certains, il était doué, pour d'autres, c'était la preuve qu'il n'était pas comme eux. Des rumeurs coururent un moment, comme quoi il était en vérité hybride, avant de se taire. Il n'y avait eu aucune réaction de la part des Manawyddan, preuve de la bêtise des murmures...

Les Tritons et Sirènes sont en général bénéfiques. Cependant, il existe toujours des exceptions. Certains quittèrent l'île, préférant rejoindre les Terres Sèches puis la Guilde. D'autres se contentaient d'oublier ce qu'ils devaient à Mor. Ils ressemblaient de plus en plus à des Celtes, ingrats, imbus d'eux-mêmes, dédaigneux des arts de la musique et du chant... La vie sur Sûl n'était plus comme avant, le climat était plus sombre. Des nuages obscurcissaient de plus en plus souvent le ciel, et plus personne ne proposait comme on le faisait avant de se rassembler pour les faire disparaître grâce au contrôle de l'eau. Les vagues devenaient de plus en plus hautes...

L'île était un peu à l'écart, et ses habitants recevaient les nouvelles des Terres Sèches avec un peu beaucoup de retard. Autant dire que les rumeurs allaient en général à trés bon train. Trop bon, parfois... Peu à peu, on murmurait que Fall avait été ou serait bientôt délivré. Cela ne faisait qu'accroître la tension des habitants. Quel serait leur sort si l'Innomable était à nouveau libre ? Pas grand chose, sans nul doute. Il rayerait l'île de la carte, et basta ! Idée qui, cela va sans dire, ne plaisait guère. Cela eut un effet positif. Le Peuple de Mor tenait au lieu de vie qu'elle lui avait offert, et retrouva sous le coup de la crainte la cohésion qui était sienne avant. Les vagues se calmèrent un peu, les nuages furent repoussés comme avant. La menace semblait s'éloigner au fur et à mesure que revenait la confiance en l'avenir.

10 années de la vie du jeune Triton s'étaient écoulées, glissant sans laisser de traces dans le sablier du temps. Ses parents donnèrent naissance à une sirène, que Tiarnan prit en affection. Autant il évoquait une mer houleuse, par la couleur sombre de ses cheveux qui ressemblait à celle de l'océan durant une tempête, autant sa soeur était une mer calme. Ses cheveux étaient d'un bleu pâle, presque transparent, et ses yeux couleur de glace semblaient aveugles. Elle ne l'était pas, et n'arborait pas non plus les marques qui ornaient le visage de son aîné. Cela le singularisait davantage, et il commença à se retrouver de plus en plus souvent seul. Il s'en moquait, s'occupait de sa soeur. Dés que leurs parents déclarèrent qu'elle était en nage de découvrir les fonds marins, ils y passèrent des heures ensemble. La même passion les unissait, ils prenaient un malin plaisir à faire la course avec des poissons qui ne comprenaient pas pourquoi le duo s'obstinait à les suivre et les dépasser, tout en ramassant des algues ou des coquillages.

Le duo atteignit respectivement ses 23 et ses 13 années quand Orla tomba malade. Elle avait plongé seule, et s'était coupée sur du corail. La plaie s'était vite infectée, la fièvre montant. Une décision fut prise, radicale. La jambe blessée fut amputée. Désormais, la fillette ne pourrait plus nager...

Ils déménagèrent sur les Terres Sèches, pensant qu'en s'éloignant des flots et de leurs pièges, la douleur serait moindre. Etait-ce réellement la bonne décision, je ne saurais dire. Une conteuse ne connaît pas tout ces détails, même quand ils sont nés de son imaginaire...
les parents s'adaptèrent. Les enfants s'y refusèrent. Tiarnan aidait sa soeur à se déplacer en attendant qu'elle ait fini sa croissance et qu'une solution bancale puisse être envisagée. Pourquoi bancale ? Parce qu'une jambe de bois ou une canne ne remplacerait sûrement pas la jambe de la Sirène. Et que le boîtement ne s'effacerait jamais.

_ Merci, je vais prendre le relais maintenant. Et si tu n'es pas satisfaite, chère narratrice, je peux toujours t'enfermer dans le placard !

J'ai haï les Terres Sèches autant que possible. La liberté que me procuraient les flots me manquait - nous manquaient, pour être parfaitement objectif - terriblement. Ce n'était pas un plongeon dans un lac de temps à autre qui allait satisfaire notre besoin de nager, mais il fallait s'en accomoder. Orla, elle, ne supportait pas de ne plus pouvoir nager, mais nos parents s'y opposaient fermement. Les rares fois où elle avait malgré tout tenté de transgresser leur ordre s'étaient soldées par des sermons mémorables. Elle avait arrêté, à contre-coeur. Et elle dépérissait de plus en plus...

Ils s'en rendaient compte, mais eux s'étaient habitués aux Terres Sèches. Retourner sur l'île n'était plus envisageable, pour eux comme pour nous. Nous n'avions respectivement que 30 et 23 ans. Cela peut paraître vieux, mais quand vous en paraissez 15 et 11, comment envisager de se séparer de ses parents ? En attendant, je m'entrainais au combat, et ma soeur me regardait en chantant ou en jouant de la lyre. Depuis qu'elle avait cet instrument, elle allait un peu mieux, du moins en apparence. Si nous avions su...

Finalement, dés que mon corps fut assez musclé et que je parus assez vieux - 17 ans en apparence quand j'en avais 45, même aujourd'hui je ne comprends pas la logique de notre métabolisme - je partis. Je retournais sans réfléchir un instant sur Sûl. L'île avait changé, mais pas les fonds marins. Malgré les années, je m'en rappelais par coeur. Je repérais les récifs où ma soeur s'était blessée, là où nous avions ramassé des coquillages... Bizzarement, je parvins à nouer quelques amitiés, et les courses pour savoir qui nageait le plus vite, qui descendait le plus profond, reprirent. Cela achevait de me sculpter. Je m'en estimais relativement satisfait, et commençais à envisager de rester ici. Peut-être même de faire venir Orla... Qui sait, peut-être se sentirait-elle mieux si elle revenait ici ?

Un jour, je supris une conversation. Je devais avoir à peu prés soixante, soixante-cinq ans... Ils parlaient de Mor, d'Avel et de Tan, disant que, qui sait, si Fall avait bel et bien était libéré, eux le seraient peut-être bientôt. Que Douar reviendrait peut-être... Sur le coup, leur espoir m'avait fait rire. Et puis, ma curiosité avait été piqué, et j'avais commencé à faire des plans sur la Lune. Je n'aime pas les comètes. La Lune, elle, elle influe sur la marée...

Sans trop comprendre comment, je me suis retrouvé avec cette idée en tête. Retrouver les Trois, les libérer... Et évidemment, le temps de m'en rendre compte, je m'étais déja embourbé là-dedans ! Le jour où j'arriverais à ne pas m'attirer d'ennuis n'était pas arrivé, ou alors il fallait que j'arrête de rêver. Mouais, je préférais encore les ennuis...
Je m'étais lancé dans mes recherches sans réfléchir, mettant rovisoirement entre parenthèses mon désir d'explorer tous les fonds marins, quand je décidais sur un coup de tête d'aller voir mes parents et Orla. Je n'aurais pas dû...

Quand je suis arrivé, je n'ai eu qu'une envie, faire demi-tour, fuir au loin. Parce que juste en les voyant, j'avais compris. Qu'elle avait dissimulé sa faiblesse, joué un rôle jusqu'à n'en plus pouvoir, jusqu'à ce que son souffle s'étouffe dans sa poitrine. Je les ai regardés un instant, et je leur ai tourné le dos. Désormais, ils n'existaient plus pour moi. J'ai tout rejeté sur eux, en bloc, comme l'aurait fait un gosse, égoïstement. Et en un sens, j'en suis fier. Ca m'a permis de rester libre...

J'ai repris mes recherches. J'ai piétiné lamentablement, mais j'ai continué, et même aujourd'hui alors que ça fait prés de 30 ans que je cherche et piétine, je continue. Egoïstement... Fall, les vieilles légendes, je m'en moque. Je veux satisfaire ma curiosité, et c'est tout. Aprés, si j'ai encore le temps, je recommencerais à explorer les fonds marins. Ou je chercherais les réponses à la disparition de Mor au plus profond d'eux...

Bon, maintenant, je dois retouver ma fichue créatrice... La plaie... A tous les coups, elle boude dans son coin !
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 16:23

C'est parfait, très bonne histoire =)
Bon RPG!^^

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 19:13

J'aime beaucoup la façon dont tu as narré l'histoire. Sur ce , je ne peux que te souhaiter la bienvenue en espérant que tu t'amuses parmis nous

_________________
(Finn du BAC ! Reprise du service de tortionnaire ^^ )

Dachnetted'amoursigentillesageetdocileservilequiestprêteàfairedesbisousàsonpèreadoptif
supermignonnomméfallinouetquieningratoupartcompterfleuretteauxboisalentous

Dachnettequiestbelleavecsescheveuxblondsetsesyeuxvertsfluos

Merci pour mes petits surnoms divinatoires <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 19:32

Un triton ??!!
Le p'ti truc qui vit dans les mares ??!!
1 m85 pour un triton, c'est vachement grand didonc..........
Comment ça, c'est pas la même chose........Comprend pas tout moi.......

Enfin bon, soit la bienvenue tout de même


Dernière édition par Sanitrius Mévra le Jeu 28 Fév - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Jeevas
~> Blondinet débauché de Tara <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 699

Citations : Partenaire particulier cher autre partenaire particulier
Humeur : En manque.

Pièces d'Or : 160


Votre Parchemin
• Camp: Fall, mais se fiche complètement de cette guilde de psychopathe
• Race: Humain
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 19:41

Dans les mares c'est pas des tritons, c'est des têtards xB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loli-pamplo.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 20:09

Les tritons vivent aussi dans les mares, c'est comme les salamandres :1:
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Jeu 28 Fév - 21:26

Il va falloir que je fasse un forum "Cours de biologie"? xD Ou vous avez fini avec vos histoires de grenouilles? xD

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   Sam 1 Mar - 11:43

Je vous jure que le prochain qui se la ramène avec son niveau "Moyen" et un nom imprononcable, je le tue direct ! XD

Je déconne (à peine)
Bienveue sinon, et désolée de pas m'étendre je suis pas chez moi et en plus j'ai loupé le trip (dire que je ne fais même pas parti du flood sur une présento T.T Honte à moi ! )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tiarnan Manawyddan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tiarnan Manawyddan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Bienvenue :: REGISTRE :: [CIMETIERE]-
Sauter vers: