AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vala Wihiken

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vala Wihiken   Dim 9 Mar - 10:47

Votre Personnage:


*Nom de Famille:Wihiken

*Prénom:Vala

*Sexe:Féminin

*Âge: 21

*Race: Elfe

*Affinité:Maléfique, nettement.

*Désirs, ambitions:Pour la partie désir, je dirais tuer le plus de monde possible… Pour ce qui est des ambitions, devenir la tueuse la plus connue des terres d’Erin, rencontrer Fall, et être récompensé par lui. Pas forcément dans cet ordre.

*Pouvoirs:Télépathie, manie l’épée de naissance, une certaine perception de son environnement (C’est pas très clair comme dénomination ? Bon d’accord, j’expliquerais dans Autres).

*Armes:Un couteau en argent et sa longue rapière elfique

*Description physique:Vala porte toujours des vêtements sombres, en accord avec son teint, généralement une armure légère grise et mate qui lui permet de passer inaperçu lors de ses expéditions nocturnes, mais de temps en temps elle porte autre chose, comme une superbe robe, pour réussir à approcher ses cibles. Ses doigts sont fins et longs et en les voyant on n’imagine pas qu’ils ont étés plus souvent couvert de sang que propres. Afin de cacher sa mutilation (Quelle mutilation ? Mais soyez patients, que diable ! Ou alors lisez l’histoire avant le reste), elle porte une bande de tissu, maintenue par des lanière de cuir, sur les yeux. Si elle la porte toujours en publique, elle la retire souvent lorsqu’elle est seule, pour nettoyer la blessure.

D’allure athlétique et pourtant gracieuse et fine, on la prend facilement pour une dame comme les autres si on ne s’attarde pas trop. Sa haute taille la fait paraître encore plus mince qu’elle ne l’est et son visage lui donne l’air noble qui manquerait sinon pour participer aux soirées de gala durant lesquelles elle fait un premier contact avec ses futures victimes.


*Description morale:Instable, folle, psychopathique, Elle à l’esprit aussi chaotique et dérangé que celui de Feïs qui fut son mentor pendant treize années. Elle voue une adoration à Fall que peu de ses semblables éprouve, ou même comprenne et elle aime sentir le sang de ses victime couler sur sa peau (avec une petite préférence pour quand c’est entre ses doigts), éprouve une joie peu commune à relever les défis, surprendre son entourage et tuer – mais ça, je l’ai peut-être déjà dit… – En revanche, bien que son seuil de résistance à la douleur soit très élevé, elle s’énerve facilement quand on lui fait mal (depuis le fait de la torturer pour qu’elle hurle à la mort, jusqu’au fait de lui marcher sur les pieds).

Un dernier conseil, ne lui dites jamais qu’elle est folle, à moins de courir vite, car vous n’imaginez pas à quel point elle l’est, et qu’elle aime le montrer à ceux qui le demande (et même à ceux qui ne le demande pas, de temps à autre).


*Histoire:
– Tues-le.

– Je… je ne peux pas…

– Tues-le, ou je lui fais subir le même traitement qu’à ta mère… Tu te souviens, ta mère ? La femme à la lente agonie ? Tu y as assisté, tu t’en souviens ? Ce sera même peut-être pire, avec ton père…

– Vala ! Vala, ne lui cède pas. Ne… Aaargh !

– Tu as raison. Il ne mérite pas encore de mourir. Dans quelques jours, peut-être, lorsqu’il te suppliera de toute ses force de le faire. En revanche…

L’homme la saisit brutalement par les cheveux et, tirant violemment, l’envoya tituber près de la porte. La tête de la jeune fille vibra et ses joues s’humidifièrent légèrement lorsqu’elle percuta le bord du battant. L’homme l’avait rejoint en deux enjambées et, déjà, elle sentait la traction juste qu dessus de sa nuque. Il la traînait par les cheveux sans se soucier de lui en arracher ou non.

– … Ta punition, elle, n’attendra pas. Une fois encore tu ne m’as pas obéit.

Lui glissant la main dans l’entrebâillement d’une porte, il claqua celle-ci. Sèchement. La jeune Vala ne cria pas, bien que les larmes inondent son visage d’enfant. Elle savait que ce n’était qu’un prélude à des douleurs bien pires. Comme pour lui donner raison, l’homme la fit tomber brutalement face contre terre et saisit de sa main la tête de la petite fille. Il recouvrait presque tout l’arrière du crâne.

Comme à son habitude, elle paniqua, s’empêchant malgré elle de trouver le calme qu’elle savait pourtant être son unique planche de salut.

Elle rejoignit bien vite ce monde où le temps qui s’écoule n’est qu’une illusions qui s’évapore devant les multiples souffrances. Des visions de cauchemar l’assaillaient, s’insinuaient dans sa tête et matérialisaient toutes ses frayeurs, les ajoutant et même temps que son esprit au bord de la folie les imaginaient dans leur plus pure horreur. Cela formait un cycle qui l’approchait à chaque fois un peu plus d’une folie catatonique.

Elle pouvait quitter ces images, mais elle hésitait. Elle savait comment faire, oh ça bien sûr, mais elle avait peur de ce qui lui arriverait si elle quittait le monde de ses terreurs. Elle avait peur d’un autre type de douleur.. Qui ne tarda pas à se manifester malgré tout.

Son corps entier lui semblait empêtré dans une immonde souffrance. Plus elle gesticulait en tentant de reprendre le contrôle, plus elle avait mal. Si mal… L’envie d’abandonner, de se laisser aller, dériver dans cette rivière de douleur se glissa tranquillement à travers son esprit. Après tout, pourquoi lutter, si cela ne faisait qu’empirer les choses ?


– Pour ton père, peut-être, lui souffla une petite voix. Elle s’était engouffrée bien trop loin dans les méandres de sa souffrance pour s’apercevoir qu’il s’agissait de la voix de son tortionnaire, le demi Erewent Feïs. Et elle réfléchit à ces paroles, faisant inconsciemment part de cette réflexion à celui qui la torturait.

– Mon père ? Où est-il alors que j’ai besoin de lui ? Est-ce bien un père que celui qui ne fais rien pour aider son enfant ?

Une dernière fois, la douleur submergea ses sens puis elle explora les bienveillantes brumes de ce qu’on nomme l’inconscience.

De son côté, Feïs se relevait, jetant un regard à la fois méprisant et satisfait sur le corps inanimé de la jeune elfe. Satisfait car maintenant que l’entraînement de l’esprit de la jeune adolescente touchait à sa fin, il allait pouvoir entraîner son corps.

___________



Vala posa les yeux et la langue de sa victime sur la table sans se soucier de leur texture ou du sang qui en coulait sur ses doigts fins et sombres. Elle commença à retirer sa tenue encore poisseuse de sang, ignorant royalement Feïs qu’elle savait être là, quelque part. De toute manière, il avait déjà vu tout ce qu’il y avait à voir, lui ayant fait subir tout les sévices imaginables.


– Tu as mis une heure de plus que prévu. Il semble que ça fasse trop longtemps que je ne t’ai pas rappelé à quel point je déteste qu’on me désobéisse.

Le demi Erewent sorti de l’ombre où il attendait, dévoilant une apparence aussi hideuse que son esprit. Avec l’âge, il avait perdu de ses ressources et ne se permettait plus de transformer sa silhouette. Ainsi on voyait maintenant à la place de ses mains des choses ressemblant à des pattes de monstre griffues. Ses yeux n’étaient même plus distinguables, noirs sur noir.

Mais cette apparence monstrueuse était aussi plus impressionnante. Ses muscles saillaient plus fortement et des excroissances osseuses couvraient ses avant bras, aussi bien armure qu’armes. Et il dépassait sous cette forme n’importe quel autre être vivant que Vala connaisse. Il faisait une fois et demie la taille de la jeune femme, qui n’était pourtant pas des plus petites au monde…

Il posa sa main sur la tête de l’elfe et celle-ci accueillit avec calme l’intrusion psychique qui s’en suivit. Ce calme qui lui permettait de ne plus ressentir aussi nettement l’intrusion, elle l’avait acquise au fil du temps, tandis qu’elle s’approchait de plus en plus de l’état d’esprit de son mentor.

La douleur commença finalement à la rejoindre et à la pousser plus profondément dans ce monde qu’elle connaissait si bien. Celui de sa folie. Elle s’arrêta aux frontières du gouffre. Ici, plus rien ne la poussait, même Feïs n’avait aucune emprise sur elle. En revanche un pas de plus marquerait un engagement sans retour. Elle contemplait la noirceur dans laquelle elle s’apprêtait à plonger volontairement, mesurait l’étendue de la folie qui l’habitait de penser seulement à aller baigner dans cette obscurité. Mais, finalement c’était ce à quoi Feïs l’avait préparée depuis tout ce temps.

Elle remonta brutalement le bras. Le liquide chaud qui commença alors à glisser autour de ses doigts et un grognement de douleur lui servirent de fils pour revenir à la réalité. Elle tenait un poignard en argent planté jusqu’à la garde dans le bas-ventre du demi Erewent.


– Alors c’est pour ça que tu étais en retard… Tu étais allée chercher une arme en argent…

Avec un sourire cruel, Vala retourna, littéralement, le couteau dans la plaie, fouillant les entrailles avec une malveillance dont elle n’avait encore jamais fait preuve. Elle aurait put le tuer d’une autre façon, plus rapide et moins dangereuse, en passant la lame entre deux vertèbres du cou, par exemple. Feïs lui avait appris tous les moyens de tuer un homme, ou un autre être. Mais elle voulait le faire souffrir. Peut-être même qu’il la supplie de l’épargner.

– Au moins, je vois que mes leçons on été plutôt bien apprises. Le coup était à la fois mortel et destiné à ce que l’agonie soit lente. Un peu en dessous du nombril, un geste parfaitement exécuté bien que tu n’ais pu voir où j’étais. Surprenant. Je suis presque satisfait de mon élève. Presque car tu as tout de même oublié deux choses. Je t’ai toujours dit de tuer sur le coup tout adversaire qui pourrait, même blessé, te blesser ou te tuer, un. Et je peux me régénérer, deux.

Le demi Erewent la frappa sauvagement au visage, à l’aide de l’un de ses bras. Les pointes osseuses qui en sortaient lui crevèrent les yeux en arrachant une partie de la peur de son nez. Elle hurlait de douleur tout en lacérant l’aine de son mentor, comprenant qu’elle s’était juste engagée dans une bataille pour sa survie avec un désavantage certain.

Le reste du combat resta flou dans la mémoire de l’elfe. La première chose dont elle se souvienne ensuite, c’est d’un homme la secouant par l’épaule. Un homme de taille plutôt haute, peu musclé, empestant d’une senteur qu’elle ne parvenait pas à définir. A côté d’elle, cependant, elle humait autre chose, une flagrance plus familière, un parfum qu’elle préférait. Celui du sang. D’ailleurs des morceaux de sang séché tombèrent quand elle plia les doigts.

Refusant d’accorder à un autre le privilège qui lui était refusé à elle – voir le corps inerte de Feïs, sanguinolent, ou vidé de tout son sang –, elle enfonça le poignard qu’elle tenait encore dans la gorge du paysan. Et tandis qu’il s’écroulait et qu’elle recevait le flot délicieux et déchaîné des pensées du mourant, elle se rendit compte qu’elle avait sut où il était. Exactement où. Un sourire joua sur ses lèvres tandis qu’elle songeait que Feïs ne serait pas là pour la torturer au travers de son don et qu’elle pourrait prendre son temps pour l’explorer, le comprendre. Tout son temps…


*Famille: Vala a vu sa mère mourir sous ses yeux, torturée par Feïs et a tué son propre père sous les ordre du même Feïs

*Autres: Pour en revenir au pouvoir (oui, je pense que certain n'auront pas trouvé ça très clair), le pouvoir non racial de Vala est une perception de son environnement, mais en noir et blanc et un peu floue. Ca lui permet une meilleure prévision des trajectoire. A cela se rajoute une sorte de dérivé de sa télépathie qu'elle utilise totalement inconsciemment et sur lequel elle n'a pas de contrôle qui fait qu'elle complète sa vision à l'aide de la perception des autres êtres vivants qui l'entourent.

Le seul problème peut venir du fait que quand elle est seule avec quelqu'un, comme elle n'a que la perception de ce dernier pour compléter sa "vue", elle le voit comme lui se perçoit, pas comme il est réellement.


Autres:


*Comment jugez-vous votre niveau RPG? Moyen, moyen bon...

* Questions/Remarques? Niet!

*Code: Validé par Mikaël


Dernière édition par Vala Wihiken le Lun 10 Mar - 20:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vala Wihiken   Dim 9 Mar - 21:54

Bienvenue sur Erin! Bon courage pour la suite de ta fiche :1:

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vala Wihiken   Lun 10 Mar - 20:53

A y est. Ais terminé :P

Normalement tout y est, mais comme j'ai eut des problèmes avec l'édition du premier post, dites moi si vous avez l'impression qu'il manque quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Jeevas
~> Blondinet débauché de Tara <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 699

Citations : Partenaire particulier cher autre partenaire particulier
Humeur : En manque.

Pièces d'Or : 160


Votre Parchemin
• Camp: Fall, mais se fiche complètement de cette guilde de psychopathe
• Race: Humain
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vala Wihiken   Mar 11 Mar - 6:33

Bienvenuuuuuuuuuuue sur Erin, j'aime beaucoup ton histoire, elle me fait un peu penser aux Mords Siths dans L'Epée de Vérité xD
En tout cas, maintenant, amuse toi bien sur ce forum de fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loli-pamplo.skyrock.com/
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vala Wihiken   Mar 11 Mar - 15:12

Tout est parfais, je te souhaite un bon RPG!

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vala Wihiken   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vala Wihiken
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vala Mal Doran
» Vala Mal Doran
» Vala Mal Doran
» Vala Mal Doran
» Les quartiers de Vala Mal Doran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Bienvenue :: REGISTRE :: [CIMETIERE]-
Sauter vers: