AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commencement d'un long périple ... [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nessa Elensar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 35

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp:
• Race: Celte
• Pouvoirs:

MessageSujet: Commencement d'un long périple ... [libre]   Jeu 10 Avr - 20:24

Il faisait chaud ce jour la. Le soleil frappe de ces rayons la belle ville de Kern-Bernn et lui procure sa douce chaleur bien connue. La légère brise qui dansait au milieu des maisons, rues, jardins et sentiers atténuait quelque peu la chaleur qui faisait en cette journée. Les membres de la Communauté du sanctuaire ont fait ses adieux à Nessa. Ils ne pouvaient pas la garder plus longtemps car cette communauté a promis de ne jamais interférer sur les choix et actes que Nessa prendrait dans sa vie. Ils lui ont donnée une éducation honorable afin qu’elle puisse partir avec quelques bagages en main : des valeurs, une arme pour se défendre ainsi que des gestes pour se soigner. Elle a appris beaucoup de chose en étant le bas. Son enfance a été bordée de jardins, d’apprendre à utiliser ce qui l’entoure notamment les plantes avec quoi elle pourrait soigner certains maux. Nessa était donc partit le cœur léger mais avec quelques appréhensions du monde qui l’entourait. La communauté l’a bien mis en garde contre certaine chose mais ils ne pourraient rien faire d’autre. Elle pensait donc que pour voyager il lui faudrait une monture, un compagnon de route fidèle, docile avec qui elle pourrait partager des moments de sa vie. C’est la première chose qu’elle fit lorsqu’elle est partis du sanctuaire : Aller aux écuries de la ville. Ses cheveux dansaient au rythme de sa démarche rassurer. Son arc en bandoulière et son sac a dos bien attacher pouvait faire penser que ce n’était pas la première fois qu’elle voyageait. Sa robe dessinait parfaitement ses courbes. Bien que son regard était a l’affût de toutes choses, paysage, animaux, personnes, elle prenait un air mi émerveillé mi connaisseuse des lieux. Elle était si contente de pouvoir vivre enfin à sa propre manière. Elle arrivait enfin à l’écurie de la ville. Elle admirait les chevaux et autres créatures qui ne demandaient qu’a sortir de la. Elle aurait voulu tous les libérer de leur prison dorée mais hélas elle n’avait point assez d’argent pour tous les acheter. Elle se mettait alors en quête d’une personne qui pourrait la renseigner et l’aider a acheté un compagnon de route.

Houhou ?? Y’as quelqu’un ??

Demandait elle afin de voir si une personne répondrait a son appel. Elle regardait à droite et à gauche d’un air curieux et en même temps soucieux de ces pauvres bêtes enfermées dans ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Jeu 8 Mai - 13:58

La ville était un univers auquel Wido était peu sensible, et pour cause, évoluer dans cet environnement surchargé à tout point de vu lui était fort éprouvant. Il devait faire d’avantage attention à tout ce qui l’entourait pour éviter les petits accidents fort désagréable comme celui de percuter à tout va la population de Ker Benn, heureusement qu’à ce genre de chose il avait finit par être doué. Aussi l’elfe circulait parmi les badauds comme tout à chacun, marchant d’un pas souple et quelque peu aérien dans les ruelles, il paraissait normal si on s’arrêtait à cela. Evidement tout avait ses limites.

« Je cherche les écuries. » dit-il simplement à une vieille dame qui vendait depuis un minuscule étale des fruits et légumes venant des jardins maraichers.
« Vous z’êtes point loin mon grand monsieur, c’est le prochain porche à droite, derrière la glycine qui déborde sur la rue la bas, vous voyez. »
« Oui, merci bien. » répondit Wido sans s’appesantir sur les derniers mots. Il avait sentit l’odeur caractéristique de cette fleur et ça suffisait bien assez pour la suite.

Il se dirigea donc sans encombre vers le lieu dit, passant le porche pour arriver dans une petite cour carré qui fleurait bon une verdure à demi contrôlée et le soleil. Ce dernier était au rendez vous, l’elfe pouvait le sentir darder sur sa nuque même au travers de ses longs cheveux, ce qui était passablement très agréable. Une autre odeur bien singulière lui parvenait également de sa gauche, celle du foin, du cuir, et des chevaux mélangés. Wido s’y rendit, poussa une lourde porte de bois quelque peu creusée par le temps, les gonds émirent un gémissement caractéristique, suivit bientôt d’une voix puissante et franche qui, depuis le fond des écuries, interpella l’elfe ;

« Voilà notre homme si on peut dire ! Entrez Adelheid, je vous attends depuis une bonne demi-heure. La ponctualité est pourtant une des manies horripilantes de votre espèce. »
« C’est bien pour ça que je vous fait honneur de cette attente maître Lauz.»
« Ahahah ! Mais assez parlé, ma jument a besoin de vous surtout. »

Wido acquiesça, et suivit l’humain à l’intérieur du box de l’animal. Il soignait très souvent des animaux, sauvages ou domestiques, on est tous plus ou moins pareil, surtout dans la douleur, une bête peut tout autant qu’un être doué de parole souffrir, il ne s’arrêtait pas à ce genre de préjugés qui disaient qu’il vaut mieux abattre un animal souffrant. Pourquoi ? Parce que lui ne protestera pas devant sa mise à mort peut être… Maitre Lauz, qu’il en soit remercié, n’était pas de ceux là, ses chevaux étaient ses ouvriers, et il considérait que ceux-ci donnaient le meilleur d’eux-mêmes si on leur le rendait, heureux homme. Ainsi Wido ne rechignait pas à rendre service à cet humain, quitte à se déplacer en ville.
La jument était nerveuse, elle coucha les oreilles en arrière aussitôt qu’ils s’approchèrent d’elle… L’homme expliqua qu’elle était devenue agressive, ce à quoi l’elfe répondit que c’était dut à sa douleur et qu’elle s’apaiserait bien vite après les soins. En attendant, Wido tendit une main à l’animal qui recula, puis au bout de quelques minutes tendit les naseaux vers cette paume ouverte. Il pu alors s’approcher et flatter son encolure. Derrière, Lauz saluait silencieusement cet étrange pouvoir propre aux elfes et laissa le guérisseur à son travail, quittant les écuries d’un pas un peu lourd. Wido était déjà tout absorbé à son diagnostic. Ses mains étaient alors ses meilleurs alliées. Il laissa courir ses doigts sur l’encolure, sentant la bête fiévreuse. Infection… Sa main gauche s’arrêta sur le haut de l’antérieur gauche, constatant que la température y était plus élevée et les muscles enflés sous la robe soyeuse. Il appuya un peu plus dessus, la jument protesta d’un petit hennissement. Wido s’accroupit alors et avec précaution effleura les muscles, descendant le long de la jambe du cheval qui avait tourné la tête vers l’elfe, analysant le personnage. Il était extrêmement concentré alors que ses yeux étaient vagues, toute son attention tournée vers les sensations sous ses doigts, son pouce passa alors sur une grosseur sous le paturon. La jument retira alors vivement sa jambe en hennissant plus vivement.


«Chhh… » fit-il en lui tendant une main rassurante.

« Houhou ?? Y’as quelqu’un ?? »

Wido se leva, intrigué, la voix venait de derrière lui, il se retourna et informa la nouvelle venue que le propriétaire allait bientôt revenir… Tout à son travail cependant il ne s'attarda pas et se remis à l'ouvrage.
La jument se laissa faire à nouveau, sans attendre Wido sortit d’un sac de voyage en cuir une lame effilée, un onguent, un grattoir ainsi que de l’alcool et une aiguille. Il massa tout d’abord la zone avec l’onguent ce qui eut pour l’effet d’une anesthésie locale. Il sentit tout de suite la jument se détendre. Peu après, avec des gestes sur en même temps que précis, Wido ouvrit une entaille au niveau du kyste et avec le grattoir enleva soigneusement le nodule. Une fois cela fait, une bonne dose d’alcool antiseptique fut versée. Puis dès qu’il eut finit de recoudre la plaie, l’elfe prépara un cataplasme cicatrisant à base de sauge, de thym et calendula, et l’appliqua avec douceur. Il n’eut plus qu’à poser un bandage assez solide et souple à la fois, ce qui fut fait rapidement. L’animal n’aurait plus qu’à boire régulièrement une décoction de sauge et il faudrait changer le bandage tout les jours pendants environ deux semaines et tout serait vite oublié…
Depuis la sellerie adjacente à l’écurie, Wido avait finit de nettoyer à l’eau pure ses instruments de chirurgie, il roulait entre ses doigts une aiguille de couture… Il l’avait trouvé au milieu du kyste … Une infection s’était déclenchée et le kyste qui s’était développé appuyait douloureusement sur les tendons de la jument, rendant tout mouvement au niveau de l’articulation et donc de la jambe très pénible. Mais ce qui intriguait l’elfe c’est qu’une aiguille n’atterrie pas par hasard dans l’articulation d’un cheval… Troublé, il se reprid vite cependant et retourna dans les écuries voir la jeune femme qui avait observé l'opération en attendant de rencontrer le propriétaire.


Dernière édition par Wido Adelheid le Sam 17 Mai - 9:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessa Elensar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 35

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp:
• Race: Celte
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Mer 14 Mai - 22:29

Un homme lui répondait. Il était grand et avait une chevelure qui lui scié bien, cela le rendait plus beau, majestueux. De ces grands yeux marron, Nessa admirait cet homme qui d’après l’éducation qu’il lui a été donné a la Communauté, n’était autre qu’un elfe. Un des hommes qui vivait en forêt, qui avait des sens poussés en ce qui concerne la faune et la flore d’où la façon où ils vivaient. Il était vrai que Nessa n’ayant pas énormément vécu loin de la Communauté, ne savait rien d’autre que ce qu’elle avait appris grâce aux frères. Mais cela n’empêcha pas que Nessa soit d’une nature curieuse. Elle remercia l’homme qui l’avait renseignée sur le propriétaire des lieux et s’approcha du box ou l’elfe soignait ce cheval. Elle remarquait que l’articulation du cheval était gênée par quelque chose, cette pauvre bête semblait souffrir énormément. L’elfe paraissait très concentrer dans sa tâche. Elle l’admirait sans dire un mot pour ne pas le déranger dans ses manœuvres pour soigner l’animal blessé. Ce cheval avait une couleur de robe très belle, une crinière blanche, un poil blanc parsemé de tâche marron caramel, les yeux marron clair comme ces tâches. D’une beauté a couper le souffle d’une personne aimant les animaux. En tout cas Nessa avait le souffle couper. L’homme avait un regard doux, droit et froid à la fois. Elle espérait ne pas le gêner en le regardant faire. Elle avait toujours aimé regarder les personnes faire pour pouvoir le reproduire à son tour. Apprendre à faire de nouvelle chose l’intéressait beaucoup. C’est pour cela aussi qu’elle voulait visiter le monde qui l’entourait. Pour pouvoir apprendre de nouvelles choses, de nouvelles cultures, de nouvelles traditions, de nouveaux amis. Oui ! Des amis, elle ne s’en avait pas fait énormément au Sanctuaire puisqu’elle n’était entourée que d’homme qui ne voulait pas la touchée ni la regarder de peur de l’influencée dans ces choix. Mais le faite était qu’elle avait été quand même légèrement influencée sur la voie de la bonté. La seule chose qu’elle cherche c’était à se connaître réellement, de savoir de quoi elle était capable de faire ou non, de réaliser ou pas, de connaître sa personnalité. Tout en regardant l’homme utiliser son savoir pour soigner cet animal blessé, elle enregistrait qu’il faisait tout avec délicatesse et volupté, sans jamais faire un seul mouvement brusque pour ne pas faire peur à l’animal qui doit bien l’être assez comme cela. On pouvait voir dans les yeux de Nessa la soif d’apprendre, la soif de savoir mais elle n’osait déranger l’homme qui soignait cet animal. Elle en oubliais même le faite qu’elle voulais acheter un cheval pour faire son voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Mer 21 Mai - 15:40

Wido, qui venait de ranger soigneusement l’aiguille dans son sac de voyage, s’en retournait donc auprès des chevaux dans l’écurie, revenant par là même vers l’étrangère qui était restée près du box de la jument blessée. Elle l’avait observé attentivement durant l’intervention, cela l’elfe l’avait senti. Il en déduisit que, sans doute, s’intéressait-elle à la médecine… Ou en fait ce qui paraitrait plus logique aussi dans un sens à la jument en elle-même. Cela serait un peu étonnant quand même si elle cherchait une monture car il faudrait tout de même un peu de temps à l’animal pour se remettre de ses ennuis. Par politesse en même temps que par curiosité, il se présenta brièvement pour mieux lui demander ce qu’elle voulait. Comme à son habitude, Wido parla d’une voix posée ;

« Désolé pour silence de tout à l’heure, je préférais rester concentré sur ce que je faisais. Je m’appelle Wido. Si vous venez pour acheter un cheval vous tomber bien, ici ils sont bien traités et ont bon caractère. »

A ce moment précis, la jument passa sa tête à l’extérieur de son box et poussa l’épaule de l’elfe du bout de son nez. Il ne s’y était pas attendu et écarquilla les yeux de surprise, ceux-ci restant néanmoins fixes vers un point indéterminé un peu plus haut que l’épaule de Nessa, comme si il regardait derrière elle.
Il tendit sa main dans la direction du cheval sans savoir précisément où elle était, la paume bien à plat, il venait de sortir un petite pomme sauvage de sa poche et laissa l’impromptue s’en saisir goulument. Elle commença dès lors à mâcher avec force de bruit ce petit présent, les oreilles droites de satisfaction. Le guérisseur eut un mimique mi amusée mi réprobatrice, ce qui ne l’empêcha pas de chercher la tête de l’animal pour la gratter gentiment à la naissance de l’encolure. Il pu sentir qu’elle avait une robe soyeuse, chose à laquelle il n’avait guère prêté attention lors de son examen, c’était le signe qu’elle mangeait bien et était de bonne constitution. Une monture idéale, non dénuée d’une certaine malice. L’elfe avait parfois monté à cheval, laissant ce dernier être ses yeux, le dirigeant au travers d’une télépathie en même temps qu’une empathie qui faisait qu’il arrivait à leur parler. Pas avec des mots bien entendu, non, c’était une autre forme de langage, en fin de compte juste une autre manière de s’exprimer, et pour comprendre, il suffisait juste d’écouter. C’était rare cependant car il ne pouvait pas s’occuper parfaitement d’un cheval. Mais cela étant il appréciait beaucoup leur compagnie, trouvant que ces grands animaux, malgré leurs esprits farouches, possédaient une subtilité et une grâce qui leur était propre. D’ailleurs il était déjà arrivé plusieurs fois que Wido ait eu une « conversation » avec une horde de chevaux sauvages comme d’autre discuteraient avec des amis autour d’une tasse de thé. Si cela pouvait paraitre surréaliste, pour l’elfe qu’il était ce genre de chose était parfaitement normale.


« Elle a dut sentir l’odeur de la pomme dans ma poche. Elle est intelligente mais je doute que Maître Luz ne la vende avant un certain temps. Je pense qu’elle marchera et courra comme avant mais comme on n’est jamais sur de rien. »

La jument posa alors son nez sur l’épaule, cette fois avec douceur, se servant de Wido comme d’un repose tête. Lui ne protesta pas, continuant à gratter l’animal qui devait apprécier. Elle soupira alors de façon sonore, faisait voler quelques mèches sur la joue de son soigneur. Encore une fois Wido ne releva pas, se contentant de soupirer à son tour mais intérieurement, trouvant tout de même que cette grande bestiole ne se gênait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Nessa Elensar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 35

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp:
• Race: Celte
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Ven 23 Mai - 21:51

Nessa l’observait sans intervenir en quoi que ce soit. Elle n’osait a peine respirer de peur de le gêner dans son intervention. L’elfe avait finis et mis l’objet qui gênait le cheval dans son sac. Elle regardait alors le cheval avec un sourire comme pour dire à l’animal qu’il ira bien maintenant et qu’il ne fallait pas qu’il s’inquiète du reste. Nessa ensuite se poussait de la porte du box pour laisser l’elfe sortir de l’endroit. Il la regardait en bas. Nessa lui souriait en le regardant la tête lever comme pour regarde le ciel. Il était vrai que l’elfe était grand par rapport à elle. Elle se sentait toute petite et se demandait, quelle était la vision qu’il pouvait avoir de la haut. L’homme alors se présenta tout en s’excusant de son silence. Nessa lui souriait encore plus et lui répondait gentiment avec sa petite voix douce :

« Oh, mais je vous en prie monsieur Wido ! J’espère ne pas vous avoir déranger, je regardais comment vous faisiez pour soulager sa blessure ! »

Elle se sentait tellement intimidée qu’elle en oubliait de se présenter elle-même. D’ailleurs l’elfe pouvait voir sur ses joues une petite rougeur qui était caractéristique de son intimidation. Puis toute confuse, elle reprenait :

« Je m’appelle Nessa, Nessa Elensar . Enchantée de vous rencontrez ! »

Lui disait elle tout en souriant. La léger brise venait a ce moment la caresser ses longs cheveux noirs qui se mirent a danser pour laisser son jolie petite minois apparaître a la lumière du soleil. Celui-ci venait l’éclairée de toute sa force dans sa robe qui lui sciait très bien et faisait découvrir ses formes harmonieuses. Le noeux qui lui tenait les cheveux allait à la perfection avec le teint de sa peau rosée. Elle tournait d’un seul coup son regard vers la jument qui venait de passée sa tête en dehors du box. Ness riait doucement de la réaction de la jument envers l’elfe qui avait été surpris par le coup de museau de l’animal.

*Cet homme aime beaucoup les animaux* Pensa t’elle *Et si j’en crois ce qu’il me dit, j’aurai un bon compagnon de route pour mon voyage, il ne manque plus qu’a choisir ! *

Nessa reflechissait a qu’elle animal pourrait l’accompagnez sur les routes. Elle trouvait rigolote cette jument qui après avoir manger une pomme que l’elfe lui offrait, posait sa tête sur l’épaule de celui-ci comme pour s’en servir de pilier. Puis soudain l’elfe se justifia du pourquoi il lui avait offert cette pomme et lui donna une explication sur le pourquoi le maître de ces lieux ne la vendait pas. Nessa souriait toujours et maintenant se sentant coupable de donner l’impression qu’elle voudrait cette elle répondait un peu rapidement :

« Oh, mais je ne veux pas l’acheter ! »

Puis elle prenait un air mal a droit en mettant une main derrière sa tête pour se la frotter comme se calmer inconsciemment. Elle rougit encore plus et dit :

« C’est pas que je ne veux pas l’acheter, non loin de la ! Mais je suppose qu’elle n’est pas au mieux de sa forme pour le voyage que je veux entreprendre ! Mais je suis sûre qu’elle le sera si elle l’était … si elle était en pleine forme ! Enfin vous voyez ? »

Demandait elle avec compassion comme pour demander de l’aide a Wido. Elle ne voulait en aucun cas vexer ni le cheval, car elle pensait que les chevaux comprenaient très bien le langage des hommes, ni l’elfe qui voulais la conseiller sur son choix. Nessa regardait l’elfe, elle riait légèrement comme pour se détendre d’une bêtise qu’elle aura dite sans vraiment le vouloir. Elle se sentais mal a l’aise d’avoir dit cela alors qu’elle ne pensait pas a mal. Elle espérait seulement se faire comprendre sur ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Sam 12 Juil - 16:32

« Oui, je comprends. » répondit-il d’une voix qui se voulait rassurante.

Il avait sentit comme une forme de gène dans les intonations de voix de la jeune femme. Elle ne devait être très à l’aise et Wido mit cela sur le compte de sa présence. On lui avait souvent dit qu’il pouvait être un peu intimidant avec son regard perdu et sa grande taille, il faisait un peu froid en somme. Lui ne savait pas trop à quoi s’en tenir, les notions de hauteur étaient difficiles à définir, c’était quelque peu abstrait. Cependant il prit en compte cet état de fait et fit ce qu’il pouvait à ce moment donné pour avoir l’air de quelque d’avenant. Quitte pour cela à tenir un peu du vendeur de chevaux.


« Si c’est un long voyage que vous entreprenez je vous conseillerais un cheval endurant à la marche, pas forcément rapide mais aux jambes solides… »

Il chercha dans sa mémoire le nom des chevaux qu’il avait pu soigner ou simplement contrôler l’état général ici et qui correspondaient à ce profil…

« … Il y a un hongre gris qui était ainsi la dernière fois que je suis passé mais je ne sais pas s’il est encore ici. C’est un peu confus… Je veux dire que je ne l’ai pas vu. »

Ce qu’il voulait dire par là, c’était qu’il n’avait pas reconnu la présence dudit cheval au milieu de l’écurie, les animaux étaient un peu trop nombreux, pour l’elfe c’était un peu comme l’effet d’une foule… Bref, c’était confus comme il l’avait dit.

« Enfin, il était très agréable et de solide constitution. Mais ce n’est qu’un avis bien sur. » ajouta-t-il avec circonspection.

La pensée que le cheval dont-il parlait correspondait bien à Nessa faisait son chemin. Pour autant qu’il s’en souvienne l’animal s’ennuyait de resté au box et désirait avant tout autre chose voir des paysages nouveaux sous ses sabots… Encore une conversation animal, l’elfe se mit à sourire à se souvenir, l’animal avait ronchonné sur sa situation comme un petit vieux l’aurai fait.
La jument qui se servait encore en ce moment donné de Wido comme appui tête lui communiqua une pensée. Elle avait entendu les pérégrinations mentales de l’elfe sans que lui-même ne s’en rende compte… Elle dégagea sa tête et hémi un bruit sourd comme pour confirmer.


« Il semble qu’il soit au bout de l’écurie, le dernier box. » dit-il alors énigmatique.

*Ce n’est pas bien d’écouter les pensées* glissa l’elfe mentalement à la jument qui poussa un soupir bien sonore en guise de protestation.
Revenir en haut Aller en bas
Nessa Elensar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 35

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp:
• Race: Celte
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Lun 25 Aoû - 16:04

Nessa écoutait gentiment les conseils de cet elfe. Après tout il devait en connaître plus sur les animaux qu’elle-même ou que le patron de cet écurie. Il lui conseilla un cheval endurant .Il était vrai que Nessa prévoyait de visiter ce jolie monde et qu’elle n’y connaissait pas grand choses. Cet elfe, Wido, semblait être un homme confiant, une personne sur qui on pouvait compter en toute situation.

*J’aimerai bien avoir un compagnon de route autre qu’un cheval… peut être pourrai je en rencontrer un !*

Pensait elle. Elle avait soudain la nostalgie de la communauté. Partir seule pour découvrir le vaste monde. Etait ce vrai qu’il y a des dangers qu’elle ne pouvait connaître qu’en parcourant le monde. Ils étaient tellement choux quand il la protégeait. Elle se trouvait jolie dans sa robe en blanche et sa cordelette. Oh ce temps semble si lointain ! Elle ne savait pas vraiment comment gérer les choses même avec des explications, elle aurait aimé avoir quelqu’un qui l’accompagne. Enfin, elle revenait a elle, tout ce qu’elle a entendu de Wido ce qu’il y avait un Hongre gris robuste dans un box. Nessa se remis à sourire en levant la tête qui s’était baissé en écoutant l’elfe.

Je vous remercie Monsieur Wido.

Nessa s’inclinait devant l’elfe comme on lui avait appris à la communauté. Puis elle s’en alla vers le dernier box comme lui avait indiqué Wido. Une fois arrivée devant le box, elle regardais en disant d’une petite voix :

Tu es la ?

Comme ci elle connaissait le cheval, alors qu’en réalité, elle ne le connaissait nullement. Le cheval passa sa tête hors du box et hennis légèrement en voyant Nessa d’un air blasé. Il pensait sûrement que c’était juste pour prendre soin de lui et nullement pour le faire sortir de sa petite boite qui ne lui permettait pas de fouler les terres de ce monde. Nessa lui tendait sa main pour qu’il puisse la renifler. Nessa avait un léger parfum de cannelle artisanale que les moines de la communauté lui avaient fait.

-Tu es beau !
- Oui M’mzelle ! C’est un beau cheval ! Il est robuste et endurant ! Cte bestiole vous mènera ou vous voulez !
-Vraiment, mais je ne sais pas si je vais avoir assez pour l’acheter Monsieur le gérant !
-Oh, mais cela reste a discuter !

Nessa ne cessais de regarder le cheval puis soudain elle tourna la tête vers Wido comme pour demander de l’aide avec un regard insistant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Ven 5 Sep - 15:57

Maître Lauz, troisième du nom, revenait de son pas cadensé, quoique pesant, notre homme aimant trop la bonne nourriture, vers ses écuries. Il inspira le bon air empli d'effluves suaves, s'appretta à entrer lorsque l'éclat d'une voix inhabituelle le fit s'arrêter. Les humains étant des créatures curieuses de nature... Il ne pu s'empecher de jetter un coup d'oeil par l'entrebaillement de la lourde porte. Il ne vit tout d'abord que le dos plutôt massif de l'elfe qui à présent parlait. Puis à la faveur d'un déplacement, sa curiosité fut satisfaite en l'apparition d'une toute jeune femme qui, par la foi de Lauz, était fort joliment née. Une étincelle de malice brillla aux fond de ses prunelles et sans plus attendre, il poussa la porte, faisant en même temps son entré dans la conversation.

- Oui M’mzelle ! C’est un beau cheval ! Il est robuste et endurant ! Cte bestiole vous mènera ou vous voulez !
-Vraiment, mais je ne sais pas si je vais avoir assez pour l’acheter Monsieur le gérant !
-Oh, mais cela reste a discuter !

Wido n'avait pas senti l'homme arrivé, assez étonnant vu l'air qu'il pouvait déplacer parfois, mais cela l'elfe ne le releva point. Il écouta le bref échange entre Nessa et le nouveau venu avec cette expression neutre si typique. L'échange prenait fin sur la jeune femme qui faisait valoir son manque de capital, elle posa un regard sur lui, cherchant sans doute un appui. Un regard qu'il ne pu bien sur percevoir, à défaut d'en avoir un lui même. Maître Lauz en revanche et contrairement au guérisseur n'était pas aveugle, il ne perdit rien de cette scène et interpella Wido avec un ton à moitié amusé;

<< Qu'en pensez-vous Adelheid?>>

Ce dernier s'étonna de cette question avant de comprendre dans la tonalité de celle-ci que Lauz parlait en même temps au nom de Nessa. Il s'en voulu un instant de ne pas pouvoir saisir certaines choses malgré tout mais répondit bien vite, cherchant à se rattraper ;

<< Je crois que cette demoiselle serait une maîtresse idéale, cela passant avant quelques deniers... Vous connaissez mes opinions.>> dit-il avec franchise.
<< Ahah! Avec vous il est vrai que ce ne sont pas les bénéfices qui tombent! Plus sérieusement... Une remise de 30% sur les soins et j'accorde à cette jeune femme ce cheval pour ce qu'elle a... C'est un marché honnête.>>
<< Je m'incline devant votre sens des affaires.>> conclu Wido qui n'avait pas l'âme d'un négociant.
<< Fort bien! De toute façon ce cheval s'ennuyait dans sa stalle.>>

Et l'homme saisissant la main de l'elfe tapa dedans pour celler l'entente.

<< Alors jeune demoiselle, fit-il en se tournant vers elle cette fois-ci, Combien pouvez-vous me donner pour ce cheval?>>
Revenir en haut Aller en bas
Nessa Elensar

avatar

Féminin
Nombre de messages : 35

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp:
• Race: Celte
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   Jeu 23 Oct - 13:15

Nessa regardait et écoutait l’échange de proposition faite par le maître des lieux et le soigneur. Elle n’en croyait pas ses oreilles. Maître Lauz proposait un marché au soigneur en échange de ce qu’elle portait dans son petit porte-monnaie Elle trouvait cela bien mal honnête de la part du maître des lieux et très louable pour l’elfe. Mais elle avait besoin d’un cheval et celui ci ferait parfaitement l’affaire. Celui ci avait des yeux assez pétillant lorsqu’il portait ses yeux sur elle. Peut être que ce cheval voulait vraiment sortir de ce box ou la place manquait pour se dégourdir les pattes et découvrir le monde. Puis maître Lauz posait une dernière question a Nessa. Celle ci prit son sac et fouilla à l’intérieur pour y trouvé un porte-monnaie. Quelques billets bien pliés, quelques pièces dont trois ou quatre plus dorée et beaucoup de cuivrée. Elle regardait puis lui tendait la liasse qu’elle tenait.

-Est-ce que cela suffira ou dois j’en rajouter ?

Elle ne savait pas exactement combien il y avait mais elle devait faire confiance au maître des lieux. Après tout, il devait lui rester assez pour prendre un peu de nourriture, quelques affaires pour le voyage ainsi que pour s’amuser. Mais qu’était ce l’amusement ? Comment aurait elle pu le savoir ? Elle qui a vécu aux crochets d’homme dans une communauté louant un culte a la déesse de la Terre.A part se servir de son environnement pour se sortir de situation cocasse, elle ne savait pas grand chose. Maître Lauz comptait de ces petits doigts potelés les billets que Nessa avaient passés. Il en conclut que c’était un bon marché. Il lui disait :

-Alors ma ptite demoiselle, vous voilà propriétaire de cette bête. Allons prendre quelques outils qu’il vous faudra pour le monter correctement !
-Oh … Mais j’ai déjà monté à cheval, et je pense que je n’aurai besoin que de rennes !

Elle ne savait pas trop quoi ressentir à ce moment la. Plusieurs sensation se mêla en elle. Elle était anxieuse ainsi qu’excité et indifférente. Que cela pouvait bien signifier pour elle ? Après tout, elle avait déjà ressentis cela lorsqu’elle vivait à la communauté et frère Apollite lui disait qu’elle avait un don pour ressentir ce que les autres ressentent. Elle en déduisait que l’anxiété venait de maître Lauz, que l’indifférence venait de l’elfe et que l’excitation venait d’elle-même. Puis elle compris soudainement quelques choses :

-Dites, maître Lauz, pourrais-je aussi avoir quelques sacoches et que mon cheval soit ferré ? Après tout nous allons faire de la route, et il serait bien forte aise que celui ci soit bien chaussé pour traversées différentes routes de notre pays.
-Oh mais c’est qu’elle est dure en affaire la ptite demoiselle ! Soit, pouvez attendre une ou deux journées le temps que les fers soit poser à la bonne taille ?
-Euh, et bien, je ne sais pas ou vraiment dormir pour ces deux jours la mais je pense pouvoir me débrouiller !

Maître Lauz partait en direction du box et sortit le cheval de son box pour l’emmener du côté de l’étable juste vers la forge. Nessa se retrouvait alors seule vers le box avec l’elfe soigneur. Elle le regarda puis enfin pris la parole :

-Excusez-moi de vous avoir mis dans une telle situation ce n’était pas mon but de vous faire perdre quelques deniers, je vous revaudrais cela. Je vous remercie d’être intervenue en ma faveur !

Nessa lui souriait gentiment. On pouvait lire dans ces grands yeux bruns une certaine admiration pour cet homme. Mais que ressentais-elle à son égard ?

-Je… Je ne voudrais pas abuser de votre gentillesse monsieur Wido, mais connaissais un endroit ou je pourrais passer la nuit ?

Lui demandait-elle. Il était vrai qu’a part la communauté, elle n’y connaissait pas grand chose a la ville et a ces alentours ! Il faudrait que quelqu’un la guide parmis ce monde, parmis ces endroits ou être seule n’est pas conseillé surtout pour une demoiselle comme elle. Elle lui souriait encore avec ces joues légèrement roses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commencement d'un long périple ... [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commencement d'un long périple ... [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Les premières pièces d'un long périple (Nao Saez, Luka Myachkovich et Jonathan Hendrix)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Breizh :: KER-BENN, CAPITALE DE BREIZH :: ECURIES-
Sauter vers: