AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Sam 28 Juin - 8:55

Voilà plusieurs jours que la jeune Frigg avait marché sans voir l'ombre d'un lieu de repos. Pas un village ni même un avant poste ou elle aurait put négocier quelques provisions. Elle n'avait sut alors réprimé un cri de victoire lorsqu'elle avait aperçu ce petit village, au milieu de nul part. Rien ni personne n'aurait put empêcher la petite Fir Bolg d'atteindre son but. Il aurait fallut être fou d'ailleurs pour ne serait ce qu'oser, du moins, c'est ainsi que Frigg pensait. Elle avait la tête assez dure pour qu'on le lui fasse pas changer d'avis si facilement.

La jeune terreur était donc en marche vers le petit village. Les portes de bois étaient ouvertes et invitaient apparemment les voyageurs à s'arrêter. Tant mieux, le contraire ne pouvait être accepté par le gosier asséché et l'estomac gargouillant de la jeune fille. Elle passa en dessous de l'arche qui formait l'entrée et jetait maintenant des coups d'œil curieux autour d'elle comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle découvrait un nouvel endroit. Il s'agissait d'un village bien modeste mais qui ne devait pas en être pauvre pour autant... Il fallait l'espérer de toute manière. Elle avait faim et se convertir au cannibalisme ne la tentait pas trop. Par tout les dieux, elle n'était pas une bisclaverets! Et puis... Le Wyrd avait jusqu'à lors toujours guidé ses pas sur les chemins de la bonne fortune, rien ne l'inquiétait.

Après avoir marché une vingtaine de minutes, elle avait finit par apercevoir une auberge, ce qu'elle imaginait être une auberge. Quand on a passé plus de deux ans à voyager sur les routes, on commence à les reconnaitre parmi les autres bâtiments, mais n'était il pas normal de reconnaitre sa maison ? Pour quelqu'un de nomade comme elle, les auberges étaient leurs maisons d'une nuit, tout cela allait donc de soit. Frigg pénétra dans la petite bâtisse et jeta un regard circulaire sur les lieux. Rien de bien extraordinaire, mais bon, elle ne s'attendait pas un palace, une chambre protégée de la pluie et munit d'un bon lit était suffisante. Elle s'approcha de la réceptionniste. Une fille qui ne devait pas être plus âgée qu'elle mais qui était, à tout parier, bien plus mature. Elle demanda une chambre, quelques informations sur l'endroit et laissa quelques pièce sur le comptoir avant de monter les marches qui la conduirait à sa chambre.

Frigg ouvrit la porte de bois sombre avec fatigue. Elle lança dans un coin son sac et posa son arme dans un autre. Malgré la délicatesse dont elle avait fait preuve pour cet dernière, celle ci produisit un bruit lourd contre le plancher. Elle n'avait pas bien peur qu'on lui vole une masse comme celle ci. Rare était les gens qui tentait de s'en encombrer et encore plus ceux qui savait manier ce genre d'arme qui pouvait se relever redoutable malgré leur lenteur. Frigg était insouciante de toute manière et elle se laissa choir dans le lit, fermant doucement les yeux, ne serait ce que pour instant. Rien ne valait un bon lit... C'était son avis, même si elle pouvait s'en passer.

Ce n'est qu'une bonne heure plus tard quelle se releva finalement. La faim la tiraillait et elle redescendit. D'après ce que la jeune fille du comptoir lui avait dit, il y avait une salle commune ou on servait à manger, au rez de chaussée, en échange d'un supplément pour la chambre. Frigg remettait de l'ordre dans ses cheveux tandis qu'elle se dirigeait vers le lieu dit. La pièce était en effet plutôt large et accueillait quelques autres voyageurs qui dinaient chacun dans leur coin, certains accompagnés et parlant à voix basse, d'autre, plus solitaire, en bout de table, se souciant peu des autres. Une femme avec un certain embonpoint passait entre les tables pour distribuer le menu du jour.

La jeune Fir Bolg alla donc s'asseoir dans un endroit calme pour elle même se mettre à manger. Le Wyrd allait il décidé que sa tranquillité devait être troublé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Lun 30 Juin - 10:28

Après un séjour de plusieurs semaines chez ses parents, Sirialindä avait repris la route pour la découverte du monde. Curieuse comme elle l'était, elle avait été partout où elle pouvait, évitant les dangers, essayant de discuter avec les gens pour en apprendre toujours plus. Parfois on la prenait pour une folle. Parfois, on l'aidait, on l'a renseignait. Et puis elle repartait pour d'autres contrées. Toujours est-il qu'elle arriva à Esgal, en fin de matinée, les pieds fatigués, la soif lui asséchant la gorge, la faim tiraillant son estomac. Elle était loin de son île ici, et l'eau se faisait plus rare. Elle passa les portes du village sans encombre, son baluchon sur l'épaule. Le soleil était à son zénith, il devait être midi, ou pas loin. Au moins, elle ne s'inquiéterait pas d'une éventuelle transformation en cas de pluie. Aucun nuage à l'horizon, pas d'orage dans l'air. Elle était rassurée. Imaginez, si en cet instant, il se mettait à pleuvoir... Elle portait un jupe longue mais fendue jusqu'à la cuisse, qui laissait ses jambes nues et vulnérables. Habituellement, la jeune sirène portait des pantalons, mais la chaleur l'incommodait trop pour supporter un tissu collant et trop moulant.

Elle avançait dans la rue, un sourire accroché comme toujours sur ses lèvres fines, le regard pétillant, se posant sur tout ce qu'il pouvait accrocher, s'émerveillant de ce qu'elle découvrait. Elle s'arrêtait de ci de là, pour observer plus en détail une maison, une fontaine, ou un habitant curieusement vêtu... Sous les regards perplexes de quelques passant. Elle ressentait leur surprise, leur colère ou leur joie, mais elle n'y prêtait pas particulièrement attention. Certains étaient malades aussi, ça elle le ressentait plus fort, mais lorsqu'elle proposait son aide pour les guérir, on lui lançait des regards en coin. Une vieille dame accepta cependant qu'elle la soigne de sa brûlure qu'elle s'était faite en cuisinant. Siria, souriante, apposa ses mains sur la brûlure, qui disparu instantanément dans un rayon de lumière vive. La vieille dame voulut lui donner quelques pièces pour la remercier mais la jeune sirène refusa, prétextant qu'elle n'en avait pas besoin. Evidemment qu'elle en avait besoin, si elle voulait pouvoir prendre une chambre dans une auberge, mais elle préférait dormir à la belle étoile plutôt que d'accepter de l'argent venant d'une inconnue, et surtout sous prétexte qu'elle l'avait guéri. Elle soignait par charité, non pas pour gagner sa vie. Elle reprit son chemin, à la recherche d'une auberge ou d'une taverne, de quoi se protéger du soleil au moins pour quelques heures, et de partager un repas, assise, et entourée d'inconnus avec qui faire connaissance. Naïve la sirène? Oui, indubitablement, et alors? Ça lui était égale.

Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait. Une auberge. Elle poussa la porte et entra dans le lieu. Il y avait déjà du monde attablé dans la pièce principale. Elle alla s'assoire à une table, près d'une jeune Fir Bolg. Elle lui sourit en passant à côté d'elle et alla s'assoire. Une femme assez forte était probablement la serveuse, car elle prenait les commandes et distribuait les repas. Elle s'arrêta à côté de Siria.


-Qu'est-ce que je vous sert ?

-Oh, bonjour... euh... des crevettes, des algues et euh...
Commença-t-elle. Mais en voyant l'air ahuri de la serveuse, elle préféra corriger. Le plat du jour s'il vous plait.

-Tout-de-suite ma petite dame.
Répondit la serveuse en s'éloignant.

-Et un grand verre d'eau s'il vous plait... Cria Siria à l'intention de la serveuse avant qu'elle ne rentre dans la cuisine. Elle tourna le regard et croisa celui de la fir bolg.

-Désolée. Fit-elle, avec un sourire confus. C'est que j'ai soif... Puis elle reporta son intention sur la table devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Lun 30 Juin - 16:12

Voila quelques minutes que Frigg était accoudée à l'une des tables de la salle, attendant son assiette avec une certaine impatience. Sa main jouait avec une de ses mèches de cheveux tandis que l'autre tapotait avec insistance le bois dur de la table. Ses pensées vagabondaient d'une idée à l'autre, tournant sans cesse autour du même sujet; qu'allait elle faire ensuite ? Une voix forte la fit émerger de toutes ces préoccupations qui l'ennuyaient tant. Elle releva doucement la tête et aperçu une jeune femme qui était assise un peu plus loin qu'elle. Ses yeux vermeils la détaillèrent sans aucune gène. La jeune Fir Bolg en avait rarement de toute façon.

La jeune femme était plus grande qu'elle et à première vue, il s'agissait d'une humaine, si on exceptait son étrange couleur de cheveux. Non mais franchement, elle n'avait encore jamais vu ça, d'où ça pouvait venir ? Aucune idée.... et puis, lorsqu'elle avait croisé son regard, elle avait remarqué un autre drôle de détail; elle avait les yeux de couleurs différentes, à moins que cela ne soit l'effet de son imagination... Bref, cette fille était étrange. Aprés cette inspection en règle, la Fir Bolg prit enfin la parole. Habituellement, ce n'était pas son genre, mais voilà plusieurs semaines qu'elle avait jouée à la voyageuse solitaire et celà commençait à lui peser sérieusement. Elle brisa le silence par une remarque qu'on aurait put juger de déplacer.


" T'es étrange pour une humaine, tu en es vraiment une? "


L'étrangère n'eut pas le temps de lui répondre, la matrone de l'établissement revenait avec leurs plats. Deux assiettes, chacune remplies par une ration de légumes baignant dans une sauce d'origine inconnue, le tout accompagné de ce qui devait être de la viande. Cependant, Frigg aurait été incapable de dire de quel animal cela venait.

" Plat du jour pour les demoiselles "
Dit elle avant de repartir aussi prestement vers d'autre clients qui attendaient leur pitance.

Frigg observa la nourriture avec un air des plus analytiques. Son estomac avait eu un soubresaut d'hésitation, tiraillé entre la faim et l'instinct de survie qui lui hurlait que tout ceci ne pouvait être comestibles. La raison remit de l'ordre dans son esprit perturbé. Pas le temps de faire la fine bouche... La jeune Fir Bolg attrapa courageusement sa fourchette et piqua dans la viande qui émit alors un bruit mouillé très étrange. Après encore un moment d'hésitation, elle fit venir le tout à sa bouche, sans se soucier de l'information qui avait été émise par ces oreilles, et avala.
Bon, ce n'était peut être pas Aussi terrible que ce à quoi elle s'était attendu mais une chose était sure, elle se souviendrait de l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Mar 1 Juil - 9:41

Siria était très absorbée par une aspérité du bois sur la table devant elle, quand soudain une voix la sortit de sa torpeur, lui posant une question bien étrange...

" T'es étrange pour une humaine, tu en es vraiment une? "

Elle n'eut pas le temps de répondre que la serveuse revint avec deux plats du jour, un pour la fir-bolg et un pour elle. Sa voisine fit une moue des plus dégoûtée en voyant le contenu de son assiette... et à bien y regarder, c'est vrai que ce n'était pas particulièrement appétissant... Mais elle avait tellement faim qu'elle ne se fit pas prier pour planter sa fourchette dans la viande, imitant sa voisine. C'est là qu'elle répondit à sa question, un sourire amusé sur les lèvres.

-Je ne suis pas humaine, non... Je suis une sirène. Je m'appelle Sirialindä, tu peux m'appeler Siria. J'ai fait un long voyage depuis l'île de Sûl... je suis affamée et assoiffée...

La serveuse revint alors avec un grand verre d'eau, qu'elle avait oublié d'apporter la première fois. Siria la remercia et prit le verre aussitôt... Elle le porta à ses lèvres précipitamment et but de longues... très longues gorgées... Lorsqu'elle eut fini le contenu du verre, elle fit signe à la serveuse de lui en rapporter un autre puis elle se mit à manger. Elle aurait préféré de loin, des fruits de mer, des algues ou des crevettes... mais hélas, il faudra qu'elle se contente de viande et légumes, car ici, à Esgal, on est loin de la mer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Jeu 3 Juil - 13:27

Une sirène ? Elle n'en avait jamais vu jusqu'à lors et n'avais jamais entendu parler de l'île de Sûl. Voilà une nouvelle destination qui s'ajoutait à la liste de la jeune Fir Bolg, du moins, si elle trouvait l'emplacement de cet ile, car étrangement, Frigg n'avait Jamais voulu s'acheter de carte et voyageait donc à l'aveuglette sans savoir ou elle allait vraiment. Mais bon, ne serait ce que pour satisfaire sa curiosité, elle s'en procurerais peut être une... Pour le moment, le centre de son intérêt se concentrais vers la jeune femme pas loin d'elle, enfin, Siria. Elle finit sa bouchée et lui répondit.

" Je me disais aussi... Moi je me nomme Frigg et Tu as surement put déjà remarqué que j'étais une Fir Bolg. Pourquoi une Sirène voyage t'elle loin de l'eau ?

C'est vrai ça, pourquoi s'éloignait elle de son habitat naturel, au risque de mourir déshydraté dans un coin? Les gens pouvaient être étrange par moment et la jeune fille aimait démasquer les petits mystères qui titillaient sa curiosité, qu'importe si cela pouvait mettre mal à l'aise son interlocutrice. Autre chose qu'elle n'arrivait pas à comprendre, c'est comment on pouvait vivre dans l'eau? L'eau, c'est froid, humide et ça apportait bien souvent toute sorte de maladie ennuyante comme le rhume. Et puis, ca envoyait n'importe comment l'électricité, ça gène pour combattre et sa glisse. Bref, si l'eau n'avait pas été indispensable à la vie, Frigg s'en serait bien passé. Elle préférait avoir les deux pieds sur terre.

" Et dit, comment se fait il que tu ais des pieds, comme moi? Pour le peu que j'en ai entendu, on m'a toujours dit que les Sirènes avait une queue de poissons, des écailles et des trucs comme des nageoires, tu ne te moquerais pas de moi? "


Une autre chose qui avait l'art de caractériser Frigg était son scepticisme pour tout. Elle remettait en doute la plupart des choses jusqu'à ce qu'elle les voient d'elle même. Certaines personnes trouvaient cela agaçants mais bon, le regard des autres n'avait jamais eut beaucoup de valeur aux yeux de la Fir Bolg, elle s'en fichait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Dim 6 Juil - 20:19

[désolée du temps de réponse, j'ai eu un souci informatique^^]

Ce n'était pas la première Fir Bolg que Siria rencontrait. Et à vrai dire, elle s'était toujours assez bien entendue avec eux, parce que ce sont en général des êtres très curieux et peu respectueux des convenances... tout comme elle. Celle-ci s'appelait donc Frigg... Et comme toute fir-bolg qui se respecte, elle lui posait des questions. Bien qu'il lui parut étrange qu'elle ne connaissent pas les sirène... Il est vrai que peu de sirène partent de l'île de sûl pour s'aventurer sur le continent. Mais après tout, notre sirène n'est pas comme les autres...

- ...Pourquoi une Sirène voyage-t-elle loin de l'eau ?


- Et bien, c'est vrai que j'ai besoin d'eau pour vivre, mais en fait, c'est comme tout le monde. L'eau est l'élément indispensable à la vie. J'ai eu envie de découvrir le monde... je n'en suis pas à mon premier voyage en fait. Depuis longtemps je parcours les terres d'Erin, afin d'en apprendre plus sur les autres peuples, les autres coutumes...

Son estomac lui rappela qu'elle avait une faim hors du commun, elle se rua donc sur un bout de viande avant de continuer à répondre à Frigg.

- Et dit, comment se fait il que tu ais des pieds, comme moi? Pour le peu que j'en ai entendu, on m'a toujours dit que les Sirènes avait une queue de poissons, des écailles et des trucs comme des nageoires, tu ne te moquerais pas de moi?

Siria partit d'un éclat de rire.

- Non, je ne me moque pas de toi, ce n'est pas mon genre. En fait, les sirènes ne doivent pas vivre toute leur vie dans l'eau, sous peine d'être transformée en poisson. En réalité, nous nous transformons au contact de l'eau, mais en dehors, nous vivons comme tout le monde, ou à peu près. Personnellement, lorsque je suis transformée, mes jambes deviennent une belle queue de poisson violette, avec deux grandes nageoires en bout qui me permettent de nager vite et loin. J'ai quelques écailles qui apparaissent sur le corps... d'ailleurs, j'en ai en permanence qui ne s'effacent plus sur une épaule et en bas du dos.

Tout en expliquant, elle souleva légèrement sa chemise dans le dos et montra les écailles aux reflets nacrés à Frigg.

- Tu vois, je ne te mens pas. Ajouta-t-elle. Je peux aussi contrôler l'eau, comme toi, tu dois pouvoir contrôler la foudre. Je peux aussi sentir les douleurs et les joies des gens autour de moi, et je peux guérir les blessures... enfin pas toutes, mais presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Mer 9 Juil - 9:52

(je peux comprendre, ça arrive à tout le monde ^^)
Bon, d'accord, il fallait avouer qu'il était difficilement possible que cette femme soit juste une humaine avec comme par hasard des écailles sur les épaules. Quoique l'esprit contradictoire de la jeune Fir Bolg aurait été capable en d'autre circonstances d'inventer cette supposition. Avant de continuer à lui parler, Frigg reporta son attention sur son assiette. Elle était encore surprise que le contenu de celle ci ne ce soit pas encouru. D'ailleurs, elle aurait bien voulu et n'aurais rien fait pour l'arrêter si cela avait été le cas. Mais bon, il n'en était rien et Frigg avala une énième bouchée avec une petite grimace.

" J'avais pas mangé un truc aussi immonde que depuis j'étais tombé sur les vivres moisis de Korrigans..."


Si Frigg ne mâchait pas ses mots, elle ne se retenait pas non plus de parler haut. Heureusement la cuisinière ne semblait pas dans les parages et les autres personnes présentes s'abstinrent de commentaires, n'en pensant surement pas moins. Enfin, quand on a faim, on se moquait de la qualité de la nourriture et Frigg espéra simplement qu'elle arriverait bientôt dans une ville plus importante pour manger quelque chose de vraiment appréciable... Une idée germa dans son esprit et elle se retourna encore une fois vers la Sirène.

" Au faites, vu que tu voyages beaucoup apparemment, tu n'aurais pas une carte? J'ai entendu parler d'une grosse ville, enfin, la capitale, Tara. Je pensais m'y rendre mais bon, j'ai disons... Perdu ma carte. Il parait qu'il y a des festivités qui s'y prépare. Puisque tu tiens à découvrir les cultures des autres peuples, tu devrais t'y rendre, enfin si tu possèdes une carte qui pourrait y conduire... "

Mouhai, voilà peut être une bonne occasion qui se présentait pour se faire conduire là-bas. La jeune Fir Bolg voulait à tout prix voir et participer à la Samain qui aurait lieu à la capitale. Les occasion de s'amuser devenait si rare que ce serait du gâchis de ne pas y aller. Il n'était pas dans la nature de Frigg de demander de l'aide mais pour ça, elle pouvait se permettre une exception. Il fallait maintenant espérer qu'elle possède l'objet merveilleux que pouvait être une simple carte. Dans le pire des cas, il lui faudrait s'en procurer une dans les alentours, mais celà revenait à demander de l'aide à Plusieurs personnes et à paraitre Aimable avec eux pour obtenir ce qu'elle voulait, sans parler qu'il allégerait sans aucun doute sa bourse.

Frigg n'aimait vraiment pas devoir s'en remettre aux humains pour parvenir à ses buts. S'étaient des êtres faibles et pour la plupart dépourvus de magie, du moins, c'est ce qu'elle en pensait. Sa fierté de Fir Bolg l'empêchait de s'abaisser à leur demander de l'aide. Par contre, une Sirène, s'était déjà plus sympathique, c'est le sentiment qu'elle en avait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Dim 20 Juil - 11:56

Siria continuait à manger tout en écoutant la jeune fir bolg râler. Cela l'amusait et elle serait bien rentrer dans son jeu, mais la faim et la soif l'empêchait de répondre quoi que ce soit pour le moment. Tout ce qu'elle voulait c'était manger et boire et boire et manger. Entre deux bouchées et gorgées, elle répondit à Frigg tout de même, ne serait-ce par curiosité, mais aussi parce qu'elle commençait à l'appréciait peut-être.

"Une carte ? Ah non je suis désolée je voyage sans vraiment savoir où je vais, me laissant porter là où mes pieds m'emmènent. Je n'étais même pas au courant de cette fête. Enfin, j'en ai entendu parler. Mais je ne comptais pas m'y rendre spécialement. Ceci dit c'est vrai que ça pourrait être intéressant. "

Elle enfourna une nouvelle bouchée et mâcha l'étrange viande dont elle ne préférait pas savoir le nom.

"Ce ne doit pas être compliqué de s'y rendre, il doit y avoir beaucoup de monde à vouloir y participer. Il suffira de demander ton chemin. Les humains ne sont pas méchants, ils t'aideront volontiers."

Ce n'était sûrement pas ce que pensait Frigg, ni la plupart des créatures, et même beaucoup d'humains s'étaient montré hostiles ou du moins indifférents à la jeune sirène... Malgré tout, elle continuait à croire que le bien était présent en chacun et qu'il fallait croire en cela. Car voir le mal partout ne fait pas avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   Mar 16 Sep - 19:06

La réponse de la sirène ne fut pas concluante. Frigg n'avait Absolument pas envie de demander son chemin, mais comme l'avait si bien fait remarquer Siria, il devait surement y avoir beaucoup de monde qui s'y rendait... Il n'y avait plus qu'a compter sur sa chance. La jeune Fir Bolg mordit avec hargne dans le dernier bout de viande de son assiette. La texture de l'aliment lui donnait des frissons de dégout mais elle l'avala tout de même et se leva de manière déterminée.

" Bien! Puisque c'est ainsi, je trouverais une autre solution, Ce n'est pas bien grave." "

Sur ces mots, elle s'apprêtait à faire demi-tour et à rejoindre sa chambre mais un bruit assourdissant l'arrêta nette. Comme si les dieux s'étaient éveillés et hurlaient leur colère, le Tonnerre grondait maintenant au-dessus du petit village d'Esgal. Un frisson parcouru le corps de la jeune Fir Bolg alors qu'un large sourire se dessinait sur ses fines lèvres. Ses yeux, allumés d'une lueur presque effrayante. Une tempête approchait à grand pas, et tout le corps de la créature s'en trouvait électrisé. Le silence de la salle fut brisé par le rire joyeux de la jeune fille.

" Haha! Enfin! Entends Tu ce bruit? C'est celui de Vie et de la Mort! Les Humains le craignent, mais Nous! C'est la Source de notre Pouvoir, celui qui coule dans nos veines et nous fait Vivre! On ne resiste pas à cet appel... "

Elle avait dit ces mots sur un ton véhément et tournait déjà les talons pour aller chercher ses affaires! Il n'y avait pas de temps à perdre. Il ne pouvait s'agir que d'un signe, oui! Et personne n'aurait put lui faire démordre de cette idée. En moins de temps q'il faut pour le dire, elle était en tenue de voyage, son arme dans le dos et passait le seuil de la porte sans plus penser à l'argent, le diner ou la Sirène qu'elle venait de rencontrer il y a quelques instants. Dans la pièce qu'elle venait de quitter, la plupart des clients accoudés au table, commençait à regagner la parole et discutait abasourdi à propos de la réaction des Fir Bolg lorsque venait les tempêtes.

"Il parait qu'ils finissent par devenir fou..."
" C'est la tempête qui arrive, ils n'y résistent pas, c'est un peuple imprevisible... Fou... "


Les conversations y allaient de bon train et à peine le quart de ce qu'ils disaient, devait être vrai. La plupart des Fir Bolg n'étaient pas fous. Frigg est un peu allumée lors des orages, mais cela s'était arrêté là, jusqu'à présent.

(Voilà! Désolée de ne pas avoir répondu pendant autant de temps. Je finis ce rp, mais bon, cela ne t'empêche pas d'y répondre une dernière fois ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un long Voyage... C'est fatiguant. (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Repos après un long voyage
» Retour d'un long voyage...
» Nuage de Perle ? Je suis partie, pour un long voyage, sans aucun baguage...? EC
» reveil après un long voyage(PV Plumes des Neiges+libre )
» La fin d'un long voyage [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Meath :: ESGAL-
Sauter vers: