AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vladimir Taltos

Aller en bas 
AuteurMessage
Vladimir Taltos

avatar

Féminin
Nombre de messages : 17

Citations : Cafouillage ou baquouillage?
Humeur : Blurb

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Tendances bénéfiques
• Race: Triton
• Pouvoirs:

MessageSujet: Vladimir Taltos   Dim 6 Juil - 17:13

Votre Personnage:


*Nom de Famille: Taltos (prononcer « Taltosh »)

*Prénom: Vladimir

*Sexe: Masculin

*Âge: 20 ans

*Race: Triton

*Affinité: Bénéfique mais avec aussi peu d’engagement que possible

*Désirs, ambitions: Vladimir est un jeune triton désœuvré. Ayant constaté que rien ne ressemble plus à un fond d’étang qu’un autre fond d’étang, il a décidé de partir en voyage sur la terre ferme, laissant famille et amis dans leur mare. Il a l’eau salée en sainte horreur et rien ne lui répugne plus que de s’y baigner. Profondément vexé de n’être qu’un musicien médiocre d’après les critères des sa race, il cherche avant tout la reconnaissance.

*Pouvoirs: Vladimir, comme tous les tritons qui se respectent, peut manipuler l’eau et guérir son prochain si la fantaisie lui en prend (mais avec des résultats souvent inattendus ^^). Ses jambes de transforment également en queue lorsqu’il s’immerge. Il est capable de respirer son l’eau.

*Armes: Un petit harpon en os qui lui sert lorsqu’à court de nourriture, ou s’il faisait une mauvaise rencontre.

*Description physique: Vladimir est un jeune triton de taille moyenne. Sur terre, il porte généralement une tunique de lin bleue ciel, serrée à la taille par une ceinture aux mailles d’argent et un pantalon kaki en lin également. Il porte également une cithare en bandoulière et une énorme gourde. Accessoirement, il possède une sacoche de cuir qui lui permet de transporter une petite flûte et ses provisions.
Son visage est fin, et sa peau très pâle, rougit très rapidement sous le soleil. Notre ami a de grands yeux turquoise pétillants de malice, soulignés par des sourcils très mobiles. Ses cheveux sont fins, plutôt longs, et d’un vert pomme prononcé, jurant affreusement avec la couleur de sa tunique (mais ça, il ne pourra jamais se l’avouer, le bleu étant sa couleur préférée^^). Ses lèvres soulignent un nez un peu court et couvert de tâches de rousseur vertes, et dévoilent lorsqu’il sourit, des petites dents blanches et pointues. A ce point de vue, on pourrait dire qu’il tient plus du requin que de l’humain.

*Description morale: L’un des points sensibles de Vladimir, comme je l’ai déjà précisé, est son manque de talent en musique, ce qui fait de lui un genre de paria au sein de sa colonie. Il manque également de résolution et de courage quand il doit prendre des risques (déclarer sa flamme par exemple^^). Malgré tout, il est fidèle en amitié et se montre ouvert face aux étrangers. Il ne connaît pratiquement rien d’Erin, à part les traditions éculées des sirènes. Il vénère les dieux avec une dévotion craintive et ne manque pas d’offrir un sacrifice s’il considère que cela peut lui être profitable. De plus, son sens de l’humour peut développé le pousse parfois à prendre une blague au premier degrés, ce qui entrainent quelques situations gênantes… enfin, chose rare pour un triton, il déteste la mer et ne s’y baignerait pas pour tout l’or du monde. Trop de vague, trop salée, trop…mer.^^

*Histoire: Dernier vestige de l’été qui s’effaçait résolument, une lumière dorée baignait le paysage de fin d’après-midi. Le fond de l’air, bien qu’encore doux annonçait sans le moindre doute la progression de l’automne. Une bise fraîche soufflait dans les aulnes qui entouraient la rive nord de notre petit lac. Par intermittence me parvenaient quelques mesures d’un air entraînant entrecoupées d’éclats de rire, le tout mêlé à la paisible rumeur du vent dans les feuillages qui me surplombaient. Je lâchai un soupir qui me sembla sans fin. J’avais passé tout l’après-midi à laisser ma queue dériver dans le faible courant qui brassait les eaux du petit lac – presque un étang à vrai dire – qui abritait ma famille. Mon menton reposait sur mes bras croisés sur la rive. J’avais résolument gardé les yeux fixés sur la route qu’empruntaient parfois quelques voyageurs.

Une troupe de musiciens et de jongleurs de toutes espèces y étaient passés quelques jours plus tôt (un évènement rare !). Toute la colonie (soit une cinquantaine de membres) s’était timidement agglutinée sur la rive nord, attirée par les mélodies que nous apportaient le vent et les avait observés de loin. Les sirènes et tritons s’étaient ensuite détournés avec un air condescendant plaqué sur le visage. « Médiocre » avaient-ils conclu à l’unanimité. Et chaque sirène y était allée de son petit commentaire méprisant. « Même ce raté de Vlad se débrouille mieux que cet espèce d’énergumène en sarrau rouge, avec une flûte » avait chuchoté Elysia à l’une de ses amies en pensant manifestement que je ne l’entendrais pas. Ou plus probablement, elle ne prêtait pas assez attention à mon humble personne pour se soucier de ménager ma sensibilité.

Même si entendre dénigrer mes talents musicaux n’était pas en première en soi (toute la colonie et moi le premier en plaisantions), je m’en sentis absurdement blessé. En effet, depuis que j’étais en âge de chanter, tous, du plus vieux triton à la plus jeune des sirènes, déclaraient n’avoir jamais rencontré un triton plus médiocre en musique. Le premiers temps cette situation m’avait parue insupportable et je m’étais entraîné jusqu’à l’épuisement, guettant anxieusement une amélioration. Etonnamment ma technique s’était améliorée, mais malgré toute ma volonté mes interprétations restaient plates et sans émotion. Mécaniques. Et aussi absurde que cela puisse paraître, j’aimais la musique ! Approchant de la vingtaine, l’âge de la maturité, je m’étais résigné et avais cessé de participer aux concours qui nous rassemblaient lors d’évènement importants, avançant de piètres excuses que l’on faisait charitablement semblant de croire. A présent, c’était à peine si je touchais encore ma flûte et ma cithare par désœuvrement. Je n’avais tout simplement pas la fibre.

Médiocrité. Il semblait que ma vie entière était contenue dans ce seul mot. Au-delà de ma lacune évidente en matière de talent musical, j’étais incapable d’aborder la sirène Elysia pour qui j’éprouvais pourtant un penchant depuis des années. Mais mes écailles n’étaient pas aussi étincelantes que celles des autres tritons : d’un vert pâle maladif mêlé de marron terne, on aurait pu croire que j’étais atteint d’une infection de la peau. Mes nageoires caudales et dorsales étaient sèches et effilées, taillées pour la vitesse, et je les comparais souvent avec une envie mêlée de jalousie aux voiles majestueux que tiraient à leur suite certains admirateurs avoués d’Elysia, qui avaient à l’évidence plus de succès que moi. Je n’avais même pas un beau visage, que je jugeais trop poupin. Ma mère le qualifiant « d’adorable », me confortait dans cette idée. En somme, la seule partie de ma personne que j’arborais avec fierté était ma chevelure, longue, soyeuse et d’un vert d’eau inédit au sein de la colonie dont les membres présentaient généralement une teinte beaucoup plus foncée.

Elysia ne me jetait pas un regard et semblait jusqu’alors se soucier de moi comme de sa première bouillie d’algues. Découvrir qu’elle me tenait pour le dernier des ratés avait autant ravivé ma flamme que choqué. J’avais plusieurs fois résolu de lui adresser la parole avant de changer d’avis en approchant de son rocher, un bouquet d’anémones cueillies dans les sous-bois à la main. « Lâche » était alors le seul mot qui me venait à l’esprit pendant plusieurs heures. Comme maintenant. Les anémones, d’un orange vif, étaient éparpillées autour de moi sur la rive et avaient tâché de leur sève les manches de ma tunique que je portais pour protéger ma peau sensible lorsque je m’exposais au soleil.

Après avoir renoncé pour la énième fois, je m’étais naturellement dirigé vers mon jardin secret, en fait un simple trou d’eau verdâtre au plus près de la route dont les autres détestaient approcher, par peur de « la civilisation » et des monstruosités qu’elle abritait. Mais elle m’apportait un parfum de liberté et de nouveauté qui manquait cruellement à l’étang terne et ses alentours dont on avait plus que rapidement fait le tour.

J’espérais secrètement apercevoir à nouveau les saltimbanques. La dernière fois, une jeune humaine (à ce qu’il me semblait) et un de ses compagnons couraient à l’arrière en répétant apparemment leur numéro. Leur agilité et leur souplesse m’avaient fasciné, d’autant que je pensais pouvoir en faire autant avec u peu d’entrainement : les sirènes, en s’ébattant constamment dans l’eau était très souples. A l’air libre, je faisais très facilement le grand écart, exercice qui paraissait donner un peu de mal au compagnon de la jeune acrobate. Je me voyais déjà accompagner la troupe sur les chemins de la liberté.

Hélas, ma rêverie fut interrompue alors que le soir tombait franchement, par le son clair de la trompe qui servait lors des concours. On fêtait Samain ce soir. La fête des esprits. Il n’aurait pas été convenable que je manque cet évènement. Je m’étirais donc et nageais nonchalamment vers l’autre rive où j’apercevais déjà quelques têtes qui émergeaient. J’attrapais en passant ma flûte que j’avais abandonnée sur un rocher dans la matinée et la glissais dans ma manche. D’énormes quantités de nourritures avaient été déposées sur la rive et les enfants se disputaient déjà certains morceaux. Un peu plus loin, les groupes en lice (soit la presque totalité de la colonie) accordaient tranquillement leurs instruments. Quelques minutes plus tard, et après la semonce de notre chaman (il devenait gâteux et oubliait la moitié des rites de la fête mais personne ne se risqua à le lui faire remarquer), le concours commença. On eut d’abord droit à un groupe de quatre jeunes tritons qui jouèrent un air traditionnel de Samain, auquel ils avaient osé faire quelques innovations. L’air à la fois joyeux et mystérieux enchanta les plus jeunes mais laissa les ainés de marbre : ça avait déjà été fait. Plusieurs groupe passèrent ensuite, dont je ne me rappelle qu’une bouillie agréable de sons car j’avais réussi, au prix d’une rude bataille, à m’emparer d’un pain aux algues qui n’avait pas encore été englouti par les gamins. Mais le candidat suivant me ramena tout de suite les nageoires dans l’eau. C’était Elyia. Seule, comme à son habitude, qui grimpait sur le rocher, sa lyre à la main. Un soupir d’admiration s’échappa de la gorge de la plupart des jeunes tritons : Elysia était la plus belle. Ses cheveux bleu nuit, encore humide étaient illuminés de reflets fantastiques qui soulignèrent un moment sa taille mince, enveloppée par une tunique diaphane alors qu’elle s’asseyait avec grâce. Sa queue trempait un peu dans l’eau et on pouvait admirer ses écailles scintillantes que très foncées ; Elle était prolongée par un voile irisé qui ondulait avec plus de majesté encore que la traine de la plus noble de la reine humaine. Elle tira trois notes cristallines de son instrument et même la nuit sembla se taire. Dans l’expectative, tous retenaient leur souffle. J’étais sûr que mon cœur était celui qui battait le plus fort. Puis elle commença à chanter. J’avais déjà pu constater le talent d’Elysia, mais il ne me sembla n’y avoir jamais prit autant de plaisir que ce soir-là. Sa chanson, grave et triste, contait les amours interdits d’une elfe et d’un éréwent (même s’il me sembla plus qu’improbable qu’un éréwent puisse tomber amoureux). Elle enchaîna ensuite avec un sourire mutin sur une ballade comique. Je ne fis tout d’abord pas attention aux paroles, charmé par l’air joyeux, mais je finis par comprendre qu’elle racontait l’histoire d’un jeune triton incapable de jouer correctement d’un instrument, de plus, celui-ci, d’une naïveté confondante, ne s’en rendait pas compte. Le rouge commença à me monter aux joues en sentant plusieurs regards se poser sur ma nuque et des chuchotis moqueurs s’élever alors qu’Elysia contait les déboires du jeune musicien avec sa cithare. Elle se moquait ouvertement de moi. Elle parla ensuite des fleurs qu’il allait cueillir pour une belle inconnue avant de renoncer systématiquement. Ma honte atteignit un sommet en découvrant que mes sottes tentatives de déclarer ma flamme à Elysia n’étaient pas restées aussi secrètes que je le pensais. La colonie s’éclaffait maintenant franchement, car en plus d’être belle et douée, la sirène maniait les mots à la perfection et aurait pu rendre comique l’évènement le plus banal.


Dernière édition par Vladimir Taltos le Dim 6 Juil - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir Taltos

avatar

Féminin
Nombre de messages : 17

Citations : Cafouillage ou baquouillage?
Humeur : Blurb

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Tendances bénéfiques
• Race: Triton
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Dim 6 Juil - 17:15

*Histoire: (suite)Mortifié, je sortis du cercle des spectateurs de toute la vitesse de mes nageoires, ne me souciant pas de m’excuser auprès des gens que j’avais bousculés. Je regagnais le trou d’eau. Au calme, alors que presque plus aucun bruit de la fête ne me parvenait, ma honte laissa progressivement place à la colère et à la rancune. Simultanément, mon amour pour Elysia m’empêchait de penser du mal d’elle. Mon propre aveuglement et ma bêtise me semblaient des raisons suffisantes pour me détester. Je sortis de l’eau et ma queue se transforma en deux jambes des plus normales. Je me levai, me dirigeai vers l’abri où nous entreposions les instruments que nous devions laisser au sec, et m’y enfermai. Ma cithare me toisai d’un air désapprobateur et semblait me reprocher elle aussi mon idiotie. Je m’en emparai et la tins à bout de bras pendant ce qui parut un temps infini, des émotions et des pensées confuses et sinistres me traversant en masse. Le silence s’enroulait autour de moi comme un doux velours, les seuls bruits que je percevais étaient les battements de mon cœur et ma respiration heurtée. Mais s’ajouta progressivement une rumeur lointaine. Un fifre et des éclats de voix. Ce n’était pas la colonie. Les vois étaient bien trop rauques. Une pointe d’impatience mêlée d’anxiété me traversa. Puis je l’entendis. La charrette...

La troupe repassait par la route. L’idée qui me tourmentait depuis des jours revint, et l’indécision avec elle. Le temps pressant, je ne tergiversai pas plus et passai à la hâte la bandoulière de ma cithare sur mon épaule avant de me précipiter dans l’abri voisin récupérer une sacoche dans laquelle je fourrai en vrac de la nourriture, un briquet, un petit harpon et une tenue de rechange, avant de saisir une outre et d’enfiler un pantalon et des bottes. Je sortis en coup de vent et me hâtai vers la route. Mes préparatifs m’avaient à l’évidence pris plus de temps que je ne le supposais car je n’entendais plus la troupe, haussant les épaules, je poursuivis mon chemin, sûr de la rattraper. L’indécision avait fait place à l’exaltation alors que je m’éloignais de l’étang et de ses habitants. Liberté, me voilà !

***

Hélas, au bout de deux heures de marche, mes jambes commencèrent à s’ankyloser. Je n’avais pas l’habitude de marcher si longtemps. Je n’avais toujours pas rattrapé la troupe. Moins que la possibilité de pouvoir me faire transposter, j’avais besoin que l’on me guide, n’étant jamais allé plus loin que le bois qui entourait l’étang, je ne connaissais rien du monde.

A l’aube, je m’affalais au bord de la route, épuisé et des cloques plein les pieds. Il ne fallait pas que je dorme, sinon, « adieu la charrette », mais c’est sages résolutions ne tinrent pas longtemps et je m’endormis comme une masse avant même de réaliser que je m’étais couché dans l’herbe.

Je me réveillai dans l’après-midi en pestant et me remis en marche à la hâte, sans même prendre le temps de manger. J’atteignis plusieurs croisements, choisissant un chemin au hasard. Mon corps se déshydratait très vite et je devais souvent m’arrêter afin d’étancher ma soif. Au soir, j’étais définitivement perdu, mais je me sentais en paix. J’allais tôt ou tard rencontrer quelqu’un chez qui me renseigner.

***

Voici donc le récit de ma naissance au monde, ou comment, moi, Vladimir Taltos, suis devenu un voyageur, à l’encontre des principes profonds de ma race.

*Famille: Vladimir vit dans un étang qui rassemble tous les membres de sa famille, du plus proche au plus lointain. Sa mère, une sirène aux cheveux turquoises, nommée Elisa voue une admiration sans borne à ses enfants. Son père, Alistaire, est un triton aux écailles bleu saphir. Il a éduqué ses enfants selon de grands principes… quand à savoir si cela les aidera dans leur vie future… Vladimir a aussi un frère plus âgé que lui, Gavril, et une petite sœur, Mag, tout les deux aussi doués qu’il est médiocre.

*Autres:

Autres:


*Comment jugez-vous votre niveau RPG? Plutôt bon…

* Questions/Remarques?

*Code: [Ok by Nathychou]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylyä Doa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Neutre, pour le moment
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Dim 6 Juil - 21:22

Coucou Vladimir !

J'avoue qu'à cette heure-ci, j'ai pas le courage de lire l'histoire, mais le reste est super ! J'me réserve l'histoire pour demain… ou plus tard dans la semaine^^

Enfin bref… Bienvenue et amuse toi bien sur Erin ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Dim 6 Juil - 21:36

Bonjour et Bienvenue sur Erin !

Merci infiniment de t'être inscrit et ...
*Regard mieilleux* Salut toi ... *SBAAAAAf* Ok, c'est bon, j'ai compris, je ne drague pas les nouveaux ... (Faut bien que je profite quand Gab est en vacances ...) Hum.

Oui donc désolé pour mes digressions inintéressantes ... J'avoue que je n'ai pas fini ta fiche. Honte sur moi. J'ai tout lu sauf l'hisoire mais comme je me lève tôt demain je me la réserve pour plus tard. Tout est parfait pour l'instant, et j'aime beaucoup ton perso (beaucoup trop ... mer XD !!!) même si j'aurais aimé plus en savoir sur son caractère :p. Et j'éspère qu'il s'entendra bien avec Nathy :p

Je valide ton code, et dès demain je m'occupe de ta fiche. Mais il faudra attendre le retour de vacances de l'Admin sur puissant (le 8 juillet ...) pour ton groupe et l'avis final, bien que je ne pense pas qu'il y ait de problèmes. J'essayerais de la faire venir plus tôt, promis !

Sur ce, à demain pour une lecture complète de la fiche, et bonne nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Gabriel Jeevas
~> Blondinet débauché de Tara <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 699

Citations : Partenaire particulier cher autre partenaire particulier
Humeur : En manque.

Pièces d'Or : 160


Votre Parchemin
• Camp: Fall, mais se fiche complètement de cette guilde de psychopathe
• Race: Humain
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Dim 6 Juil - 22:42

Miiiiiiiiiiiiiirv
Vlaaaaaaaaaaaad enfin t'as terminée ta fiche je suis trop heureuse xD Je veux qu'on rpise ensemble pendant la samain, inscrit toi ! Je lirais ta fiche plus tard, là j'ai pas le temps !
Gros gros bisouuuuuus

Et Nathy ! Tu TOUCHES PAS. Déjà parce que tu dis pas des mots d'amour en l'air et parce que c'est ma mirv xD Bref gros bisous quand même, hâte de refaireun topic avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loli-pamplo.skyrock.com/
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Lun 7 Juil - 13:17

*Soupir d'admiration* Waaaa, ça y est, j'ai lu XD
J'aime beaucoup l'histoire. Elysia ne sait sans doute pas ce qu'elle perd XD
Mais je ne proposerais rien ou Gab me tue ...

J'éspère aussi te rencontrer en RP J'aime ton écriture

Je dis jamais des mots d'amour en l'air (A) Et si c'est à toi je touche pas XD MAIS TOI NON PLUS Maintenant que ... Bref. Tu me comprends

Plus qu'à attendre que Misky vienne valider, mais pour moi c'est parfait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Vladimir Taltos

avatar

Féminin
Nombre de messages : 17

Citations : Cafouillage ou baquouillage?
Humeur : Blurb

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Tendances bénéfiques
• Race: Triton
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Lun 7 Juil - 16:53

Yahou!!! Merci tout le monde!!!!

J'ai attendu toute la journée pour pouvoir voir vos petits mots de bienvenue (c'était mon premier jour de job aujourd'hui... éreintant )...

Gaby, je te retiens, à dévoiler ma couverture comme ça dès le premier jour...
Et si j'avais voulu rester incognito????????

J'va t'le faere payer...

Je vois déjà qu'il y a quelqus autres personnalités... "glauques" en plus de toi Gaby (ne suivez pas mon regard *sifflote*)... M'enfin, plus on est de fous plus on rit...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Lun 7 Juil - 17:02

Ah. XD J'éspère au moins que ça c'est bien passé :p

De toute façon, PERSONNE ne peut rester incognito bien longtemps par ici :p Et puis y'a que Gab qui te connaît (ce qui veut dire que je peux te traumatiser sans trop culpabiliser ^^')

Je proteste. Nathy est totalement sain d'esprit et heureux de vivre XD
Bref.

Encore bienvenue ! (Ouais, fan est fier de l'être Je te fais oublier Elysia quand tu veux XD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Vladimir Taltos

avatar

Féminin
Nombre de messages : 17

Citations : Cafouillage ou baquouillage?
Humeur : Blurb

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Tendances bénéfiques
• Race: Triton
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Lun 7 Juil - 17:19

N'au faiteuhhhhhhh...

J'ai une question bassement pratique:

Quand est-ce que je pourrais commencer à Rpiser?????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Lun 7 Juil - 18:19

D'ordinaire j'aurais dit quand Mikaël rentre de vacances ... Demain XD

Mais on va faire une dérogation exeptionnelle. Tu peux commencer le RP avec ma permission et tu auras ton rang demain ou mercredi.

Que l'inspiration soit avec toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Mar 8 Juil - 15:25

Bienvenue sur Erin Vlad! Gab m'a harcelé à propos de toi xD J'aime beaucoup ton style d'écriture, vivant et riche, j'ai pris beaucoup de plaisir à tout lire et comme le pauvre Nathy (si heureux de vivre comme il l'a dit) tu peux rpgiser en paix, je viens de t'ajouter à ton groupe =D
Bon RP§

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Vladimir Taltos

avatar

Féminin
Nombre de messages : 17

Citations : Cafouillage ou baquouillage?
Humeur : Blurb

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Tendances bénéfiques
• Race: Triton
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Mar 8 Juil - 16:51

Super!
Spoiler:
 

Mon dernier mot: Je ne sais pas qui est le designer du site mais c'est un génie!!! J'adore les couleurs et je n'avais encore jamsi vu une bannière qui permet d'allumer ou d'éteindre la musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Mar 8 Juil - 17:33

C'est Wolf99, ici Dachna Mira xD La bannière est en format flash, un mode qui permet plein d'animations et de mettre des musiques xD Content que ce thème te plaise =)

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Gabriel Jeevas
~> Blondinet débauché de Tara <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 699

Citations : Partenaire particulier cher autre partenaire particulier
Humeur : En manque.

Pièces d'Or : 160


Votre Parchemin
• Camp: Fall, mais se fiche complètement de cette guilde de psychopathe
• Race: Humain
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Mar 8 Juil - 19:35

Quoi encore Gaby ? Et puis d'abord c'est Gab
Je viens de rentrer et j'ai la flemme de lire ta fiche, pas frapper je le ferais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loli-pamplo.skyrock.com/
Dachna Mira
~> Magicienne Surdouée et Poupée de Fall <~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 338

Citations : Fuis-le il te suit , Suis-le il te fuit.
Humeur : :D

Pièces d'Or : 200


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique (???^^)
• Race: Humaine
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   Mar 15 Juil - 18:26

Wolf 99 ? Tu confonds de nombre ma pauvre chérie . (*mode dragueuse* mais c'est Dach' pour les intimes Vladimir :P)
En tout cas merci pour le design , mais je suis loin d'être un génie..ça je peux te l'assurer.

Sur ce je déplace ^^

_________________
(Finn du BAC ! Reprise du service de tortionnaire ^^ )

Dachnetted'amoursigentillesageetdocileservilequiestprêteàfairedesbisousàsonpèreadoptif
supermignonnomméfallinouetquieningratoupartcompterfleuretteauxboisalentous

Dachnettequiestbelleavecsescheveuxblondsetsesyeuxvertsfluos

Merci pour mes petits surnoms divinatoires <3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vladimir Taltos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Taltos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le modèle du président Vladimir Poutine pour Haiti !
» Signature de contrat - Vladimir Zharkov
» Code Pénal Ayisyen an demode.
» Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]
» ARISTIDE RESTERA CATHOLIC OU DEVIENDRA T IL ISLAMISTE ??LA PENSEE DES AUTRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Bienvenue :: REGISTRE :: [PRESENTATIONS VALIDEES]-
Sauter vers: