AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nianna Haîtzbati

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nianna Haîtzbati   Mer 23 Juil - 15:25

*Nom de Famille:
Haîtzbati

*Prénom:
Nianna

*Sexe:
Femme

*Âge: 19 ans

*Race:
Elfe

*Affinité:
bénéfique

*Désirs, ambitions:
Aidé les autres

*Pouvoirs:
Elle possède un contrôle totale de la nature, comme tout les membres elfiques. Depusi quelle fut enfant elle se pratiquait souvent dans le dos de sa mère. Elle est également télépathes à n importe quelles races. Elle peut également faire apparaitre son épée et son arc par magie.

*Armes:
-Arc et flèches en cristal
-épée
Spoiler:
 


*Description physique:
Possédant une magnifique apparence, Nianna mesure plus précisément 1 mètre 60. Sa peau de couleur violet pale, laisse voir sa peau soyeuse et délicate tout à fait lisse et brillante. Sa peau est sa vie! Elle ne pourrait aucunement se faire voir avec la peau sec ou autre. Ses cheveux de couleur mauve-noir, doux qui lui arrive au milieu de son dos où en avant, à son visage, montre ses cheveux coupés plus cour pour lui donner un aire douce et agréable. Sur son visage où souvent un sourire se montre à ses lèvres mauves pulpeuse, laissant apercevoir ses yeux en forme d'amende de couleur mauve-gris souvent l'air triste ou seulement laissant voir ses yeux remplies d'eau. Son corps possédant des courbes superbes, est souvent mis en valeur par ce qu'elle porte. Vêtu d'un chandail seulement retenu de deux cordes mauve-bleu, est troué montrant la forme de ses seins et le côté, mais cache ses endroits plus sensibles. Son ventre dénuder, elle laisse voir sa jupe plus bas (à la taille) cette longue jupe faite de sois délicat et brillante d'une couleur mauve-bleu comme son chandail.
A son cou, Se montre un collier long de couleur argent accompagnant ses bracelets de la même couleur et son médaillon attacher sur sa tête montrant sur son front celui-ci qui lui donne un air d'une reine ou d'une princesse.

*Description morale:
Sous cette couverture innocente et mystérieuse la jeune fille possède une personnalité
très étrange. Souvent sauvage elle n'hésite jamais à attaquer
tout ce qui bouge sans réfléchir aussi... ce qui la rend légèrement
dangereuse (XD). Si je peux vous donner un conseil... Ne jamais essayer de
l'attaquer par derrière pour la surprendre ,parce que vous allez vous retrouver
avec une lame entre les dents (XDDDD je pleins la personne sérieuse XD) Elle adore niaiser
les autres et surtout les autres hommes en les abaissants. Sur et certaine que
les filles sont plus intelligentes que les garçons, elle ne laisse jamais la
langue dans sa poche pour reprocher ou pour insulté... ou tout
simplement dire a quelle point elle est belle! Agile
comme un chat, elle peut se pendre et courir entre les
arbre ou autre pour espionner quelqu'un d'exceptionnelle. Quelque
peut maladroite, elle casse, se bruler ou se couper très facilement. Également
Curieuse, personne et même elle ne peut se contrôler, quelque chose attire son attention
et vous lavez perdu jusqu'à se quelle découvre par elle-même ce que c'est.

*Histoire:
Cette histoire... cette histoire qui ma tant détruit mon enfance. Toutes ces années de torture et de souffrance... Enfin... Quand j'étais petite, ma maîtresse( maman.. on devait l'appeler comme cela ) ma toujours détestée... Pourquoi? J'en est aucune idée. Peut-être à cause de son passé? Peut-être à cause de son enfance ?... Elle ne me la jamais dit. Je me souviens, je ne possédais pas encore 2ans, j'étais assise dans ma chaise haute regardant la neige tomber. Dehors se trouvait une voiture noire, deux hommes se trouvaientt là attendant mon père pour aller travailler à la ferme.

Devant moi se tenait mon frère Ernesto, a peine plus âgé que moi, vue que seulement 11 mois de différence nous séparait. Ma mère, préparent le déjeuner, s'engueulait avec mon père, qui commençait à s'habiller pour aller travailler. Le ton de leur voix, commença à être de plus en plus fort. Moi, qui commençait à avoir peur, je chignai silencieusement jusqu à temps que mon père sans alla. Une énorme peur se leva, la peur de rester seule avec ma mère. Mendie, ma mère, continua de gueulé après mon père qui était déjà à l'extérieur. Je pleurai donc plus fort pour montrer à mon père que je voulais qu'il reste ici pour me protéger contre la colère de ma mère. Celle-ci se retourna vert moi brusquement me disant de la fermer. Je continuai donc a pleuré, essayant de m'arrêter difficilement. Elle déposa devant moi, brusquement, un bol de gruau et une toast grillé. Elle me dit dune voix forte :

-Ferme ta grande gueule et bouffe tout suite!

J'essayai de prendre une bouché, par peur de ma mère, je vomie à cause du stress et de la peur qui m'envahissait. Elle s'approcha furieusement proche de moi, me prenant les joues avec ses mains, me rentra ses ongles dans la peau, pour ensuite me foutre la cuillère remplit de gruau et de vomis dans la bouche. Je vomis une seconde fois dans mon assiette. Ma mère me prit furieusement par les bras menstruation dans ma chambre et m'enferma là. Toujours en sanglot, je pleurai dans mon lit . Je commença à dormir, jusqu à temps que j'entendis ma mère montée. Je ne comprenais pas... j'avais pour temps arrêter de pleurer! Elle me prit par le bras, me mit devant l'escalier et me poussa brusquement dans les marches. Et ensuite plus rien.

Depuis toute mon enfance j'ai été battue pour simplement satisfaire le besoin de battre de ma mère. Biensur, mon père ne s'avait jamais ce qu'il se passait à la maison. Mes frères et soeurs terroriser par les coups de fer, de lavette mouillée, les règles et tout ne disait rien par peur de se faire battre à leur tour.

À 4 ans, je me souviens que je regardais mon frère et ma soeur jouée dans le sable. Évidemment je n'avais que le droit de jouer avec eux sous la permission de ma mère et deviner quoi, je n'avais pas le droit d'y aller. Mon père nous cria de venir manger, moi je les regardai courir et j'attendis la permission de ma mère pour venir à l'intérieur. Elle sortit dehors frustré et me prit par le bras rentrant ses ongles dans ma peau pour ensuite serré jusqu à temps que je ne sentai plus mon bras.

-Ta pas comprit ton père petite caliss. Tu va en manger une par ton père ou sinon une grosse volé par moi!

Rendu à l'intérieur je voyais mon père frustré. Essaya de manger, mais la peur qui m'envahissait pour la volée après le soupé, je vomis soudainement tout ce que je mangeais. Mon père commença à s'engueuler avec ma mère. Il prit soudainement les patates bouillante dans une casserole et le les lançant dans la figure. Mon visage me brûlait. Je pleurai pour ensuite me réfugier dans les escaliers. L'engueulade reprit. Je restai là attendant la fin de cette engueulade. J'entendis les pas de mon père se diriger vert moi. Il me regarda le visage et me désinfecta mes blessures.

-Ta mère est une espèce de folle. Désolé je ne savait pas se que je faisais.

Et c'est comme ça ce finissais-là soirée. Rendu a l'heure du dodo, nous allons tous faire un baisé a notre mère, j'y alla , mais elle m'arrêta.

-Toi! T`en aura pas! Je t`aime pas alors va dormire.

Sa continua comme cela, chaque jour où mon père parti travaillé, ma mère me battait. Je vomissais peur d'elle à chaque jour. Mon père travaillait jusqu a 5heures du soir et quelquefois vert 10 ou même 11 heures. C'est moi qui amena le souper à mon père. Il remarqua mes blessures, mais ma mère lui disait plein de mensonge sur moi. Et il était aussi fou pour la croire... tout comme ma mère qui était complètement folle.

Vers mes 13 ans, ma mère revint avec un autre homme. Un « ami » quelle disait... moi je pensais plus un remplaçant de mon père... Enfin. Après quelque mois, mes parents se séparant... et nous envoya chez ma tante. À l'école je me faisais appeler * le vilain petit canard * parce que j'étais habillée différemment que les autres et j'étais bizarre.

Revenant de chez ma tante après un long été, j'avais complètement changé, j'étais rendue magnifique, une vraie beauté. (Image personnage ) Ma mère se demandait qu'est-ce qui était arrivé à sa fille. Je pensais que tout allait changer... mais je m'étais trompé... Ma mère était complètement jalouse de ma beauté, ce que j'étais devenus. Mon beau-père me demanda, une fois, de l'aidé à ranger des outils qu'il avait sortit. Peur de ce qui pouvait faire, se restait jamais en avant de lui. Nous partons vert l'arrière, pour ensuite rentré dans le cabanon... je n'aurais jamais dû rentrer là. Barrant la porte, il me prit par l'arrière, me bouchant les lèvres de ses mains pour m'empêcher de crier. J'essayais de me débattre, mais cela ne marchait pas. Il me colla à son corps, ses mains me toucha de partout. Il me toucha les seins, laissa passer une respiration d'excitation. Je laissai des larmes coulées, mais il continua de me touché jusqu à temps qu'il arrive à la jupe. Arthur passa sa main dans mes collant, il déposa sa main entre mes jambes. J'essayais de hurler, mais celui-la ria par-dessus ma peur... ma peur de lui. Il me bloqua les jambes pour ensuite me retourner de l'autre côté, il détacha son pantalon pour ensuite me plaquer au mur, j'essaya de partit mais il était trop puissant... trop fort pour moi... et c'est là que tout arriva... il me viola.

Biensur... je n'ai absolument rien dit à ma mère... Celle-ci allait me rire au visage me disant que j'étais seulement jalouse ou que je voulais me montrer intéressante. Arthure me prit par après, la scène déroulée dans le cabanon, sa petite prisonnière. A chaque fois qu'il me demandait quelque chose, il me regarda avec un regard pervers. Je n'avais jamais vu un homme aussi dégoûtant que lui. Mais le pire dans tout ça, c'est quand ma mère partit a l'hôpital pendant 1 semaines pour accoucher d'un enfant avec se vieux alcoolique qui l'avait rendu comme lui à son tour. Je peux vous dire que « la » ceinture, je la rencontrais souvent. Cette semaine... je m'en rappellerais toute ma vie... cette semaine avait été complètement dégoûtante. Mes deux petite soeur, Nathalie âgé de 8 ans, Stéphanie âgé de 6 ans et mon petit frère Danie âgé de 5 ans, avait été obligé, toujours avec des menaces de « la » ceinture, de faire plaisir à notre beau-père. En gros il les obligeait à faire des choses que même moi je ne faisais pas... Il leurs demandant de caresser, toucher et autre truc... Et aussi il me reprit. Pendant que j'allais faire endormir les enfants, celui-ci m'attendait de l'autre côté de la porte... Biensur je ne le savais pas...

Fermant la porte derrière moi, je me sentit agripper. Il me prit par un bras pour aussitôt me coincé entre lui et le mur. Il essaya de m'embrasser, mais je tournais toujours le visage serrant mes lèvres tout en me débattant. D'une main ferme, il me pinça le coup. Je le supplia d'arrêter, mais il me dit seulement à une seule condition... J'avais peur... peur de ce qu'il pouvait dire... Il me dit, de lui faire plaisir. Je refusai... mais il détacha « sa » ceinture et il me la montra. Terrorisé, je n'eux aucun choix que lui obéir. Quand ma mère revint, celle-ci avait l'air mieux. J'eux des semaines de vacances, vu que j'essayai de me faire voir le moins souvent, pour ensuite recommencer l'école. Rentrant à mon école, toutes les regards se posa sur moi. Ma tante m'avait acheté de nouveaux vêtement, mon physique complètement changé, les regards des garçons se posait beaucoup sur moi.

Enfin, il y avait un bon point, l'école, tout allait à merveille, mais disons qu'à la maison, tout avait reprit son cours normal. Je continuais à être le souffre douleur et le plaisir d'Arthure à ses yeux. Il ne me touchait pas, mais me regardait souvent.

Tout changea grâce à une fête de famille. Mes tantes, grand-mères, grand-pères, oncle et tout, son arrivée pour la grande fête de Noël. Toutes mes tantes se souciaient de mes blessures que je n'avais pas put cacher. Une de mes tantes ,qui était spécialisé dans les enfants mal traité, m'amena avec mon oncle vert l'arrière. Ma mère aillant peur que je papote tout à ma tante regarda par la fenêtre.

-Nia, je peu te poser une question?
-ou…oui, qu`est-ce qu`il y a?
-Qui ta fait ça ?

Je baissais les yeux… je me tourna vert mon oncle lui disant…

-Mais personne pourquoi cette question?
-Nia… la vérité! On dira rien, promit
-Et bien, c`est Arthure et mère…
-Depuis quand te font cela?
-Depuis… ma mère depuis mes 2 ans… Mais
pas un mot parce que je vais me faire battre encore plus se soir…
-Mais pourquoi te ferais tu battre… tu
nous montre les lapins d`Arthure…

Et puis Arthure arriva…

-Qu`est-ce que vous faite?
-Et bien, Nianna nous montra tes
magnifique lapin à moi et Chantal!

Par après, je fus allé voir le juge... ma mère me disant « si ses à cause de toé, ton trout est déjo creusé a maison! To tu bien compris tite criss! » Pendant tout le trajet j'entendis c'est mots... Arrivé là-bas, il m'amena seule, dans une chambre devant tout plein de gens. Je devais raconter tout ce qui se passait à la maison, je disais à propos de la lavette mouillée quelle me frappait avec , la barre de fer quelle me tapait, la ceinture, les violés à propos d'Arthur...

Juste à cela, je pleurais. Sortant de là, ceux-la avait parlée à ma mère, elle m'entraîna à l'extérieur par les cheveux tout en m'assistant dans la voiture. Nathalie nous suivi les larmes aux yeux, Arthur avec la ceinture en main. Je me dis que j'allais mourir... que tout était fini... Jusqu'à temps que Chantal arrive accompagné des deux chevaliers... Il m'amena chez ma tante pour être plus en sécurité. Le soir même... Assise à la fenêtre elle remarqua une jeune femme au loin. Curieuse, elle alla la voir... mais ce qu'elle ne s'avait pas, c'est que la dame était une déesse de la lunes.

-Bonjours Nianna, je suis Dalia... di mois... pourquoi à tu ses blessurs sur toi?
-C`est à cause de mes parents... Maintenant je suis chez ma tante...
-Hum... je suis contente... dit tu aimerais être une jeune princesse de la nuit comme moi?
-Ho désoler Mme Dalia, je n`avais point remarquer votre grade...
-Se n`est pas grave Nianna... Je vais bientôt m'éteindre et je cherche une jeune fille qui voudrais bien me remplacer... tu voudrais me faire cette faveure?
-Ho! Oui bien sur Mme!
-Allé viens avec moi...

Par la suite nous ne revoya plus la jeune fille... Des gens dise qu`il la voit et lentent le soir... qu`ils ont vu une dame les aidé pendant une attaque dans la foret... jai jamais une personne s`était approché d`elle...


*Famille:
Ils sont mort dans un cachot...

*Autres:
Elle possède un gros tatouage dans le bas du dos qui montre des fleure et des épine en tribale

-Elle possède un tigre blanc nommé Shadow :
Spoiler:
 



*Comment jugez-vous votre niveau RPG?
Très bien ^^

* Questions/Remarques?
non ^^

*Code:
[Validé par Alena]



Dernière édition par Nianna Haïtzbati le Lun 28 Juil - 20:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mikaël Eòghan
~> Admin Polaire <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1901

Citations : Un démon ? C'est un ange qui a eu des malheurs ; un ange émigré.
Humeur : Cherophobe

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Maléfique
• Race: Hybride (Erewent/Humain)
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Nianna Haîtzbati   Jeu 24 Juil - 9:53

Bienvenue sur Erin, merci de ton inscription!
Une Elfe, je suis heureux d'en voir, ils avaient désertés le forum
Alors quelques remarques:

- Tes pouvoirs ne sont pas réglémentaires, tu en as trois obligatoires dûs à ta race.
- Ton âge, tu dois avoir un âge maximum de 140 ans étant donné ta condition d'Elfe. Et si tu as 140 ans, tu auras l'apparence d'une personne de 140; tu seras vieillles. Si tu veux que ton personnage est l'allure d'une femme de 19 ans, elle aura 19.
- Quelques fautes dans ton histoire, si tu as Word je te conseille le correcteur qui t'aidera à les repérer et les corriger.
- Et enfin, le code, que tu trouveras en relisant le Règlement.

Voilà, bon courage pour corriger :)

_________________
~Seul Nath a le droit de m'appeler Misky. Les autres.... Disons que je leur ferais subir un sort qui leur ôtera l'occasion de reprononcer ce... patronyme. è-é~

~Mode Admin Méchant qui Tient à sa Fierté~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gilthoniel7.skyblog.com
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Nianna Haîtzbati   Ven 25 Juil - 11:26

Bienvenue bienvenue et merci de t'être inscrite !

Mikaël a tout dit, donc bon courage pour les finitions !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nianna Haîtzbati   Mar 29 Juil - 14:58

Voila!
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Nianna Haîtzbati   Jeu 20 Nov - 18:14

Pourquoi c'est pas déplacé tout ça ? XD
Bon, ben direction présentations bouclées !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nianna Haîtzbati   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nianna Haîtzbati
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Bienvenue :: REGISTRE :: [CIMETIERE]-
Sauter vers: