AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade au clair de lune… [PV Elna']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alena Slëna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Ouh la vilaine… :P
• Race: Tasmante
• Pouvoirs:

MessageSujet: Promenade au clair de lune… [PV Elna']   Mar 16 Sep - 21:09

La lumière de la journée avait, tôt aujourd'hui, laissé place à la clarté déclinante du crépuscule. La Lune ronde et argentée avait fini par chasser le Soleil éblouissant, informant les fermiers les plus courageux qui, encore à cette heure-là, travaillaient dans leurs champs, que la journée était désormais bel et bien finie, et leur repos bien mérité…

La nuit n'avait pas tardé à envelopper de son mateau noir et frais les champs qui s'étendaient à perte de vue autour des rampards circulaires de la capitale ; et les fières étoiles, sachant se faire attendre, avaient pointé le bout de leur nez un peu plus tard dans la soirée, parsemant le ciel sombre de leur scintillantes et hautaines paillettes. Les petits animaux qui paresseusement, la journée durant, s'étaient retirés bien à l'abri dans leur terrier sortaient à présent avec précautions pour vivre sous la claire obscurité de la nuit ce qu'ils n'avaient osé vivre sous la clarté de cette journée ensoleillée. Bien sûr quelques prédateurs rôdaient encore, non loin, dans les bois sombres qui surplombaient les colines entourant la vallée fertile où se succédaient champs, fermes et petits villages isolés ; tous recouverts du sombre voile de cette nuit étoilée.

Dans une petite maison du village le plus proche, de sa fenêtre éclairée, une fillette regardait au dehors la nuit transformer son paysage préféré en crainte persistante. Loin, très loin à l'horizon, elle aperçu l'ombre blanchâtre d'une silhouette avancer parmi les champs. Ses paupières lourdes de sommeil retombèrent sur ses petits yeux verts, et les rouvrant l'instant d'après, la fillette chercha en vain la blanche silhouette… Envolée, disparue.

Et pour cause, la tasmante dont la fillette avait aperçu la fantomatique silhouette avait trouvé de quoi s'amuser un peu. Un peu plus loin sur sa gauche brûlait un petit feu de bois, autour duquel s'agitaient quelques ombres humaines. Des rires enfantins s'élevaient et se mêlaient au bruit des criquets, dans le presque silence de la nuit… Retrouvant sa forme invisible, sans bruit mais le sourire aux lèvres, Alena s'approcha du petit groupe d'enfants qui racontaient contes et légendes fantastiques à leurs compagnons autour du feu. L'un d'entre eux venait de conter la fin de son histoire, sous les applaudissements et rires enthousiastes de ses camarades…

La tasmante était cette nuit-là vêtue d'un long pan de tissu noir et léger fixé par nombreux noeuds et attaches au niveau de sa poitrine et de sa taille, formant ce qui aurait pu s'apparenter à une longue robe noire. Ses longues mèches brunes coulaient en rideau chocolat sur ses épaules fines et dénudées… Elle s'assit non loin du jeune garçon qui avait pris le relais, se lançant dans la narration d'une sombre et effrayante légende que son grand frère lui avait conté la veille au soir. Elle se régala de cette noire et sanglante histoire, se félicitant d'avoir choisi ce parfait moment pour arriver. Elle se régala de la peur qui se peignait sur les visages enfantins et de la crainte qui habillait leurs regards. Elle se régala enfin de l'angoisse qui pointa dans le regard fier du conteur lorsque celui-ci entendit le bruit d'un souffle léger et aperçu la flamme de la bougie qu'il tenait de ses deux mains s'éteindre et devenir fumée…

Une unique note de son rire léger s'échappa de ses lèvres pulpeuses, semant le trouble parmi le petit groupe d'enfants. L'un d'eux, petit et frêle, se leva soudainement et fit un pas en arrière, murmurant dans la nuit…


- C'est un fantôme…
- Les fantômes, ça n'existe pas, gros malin ! Répondit sans attendre le gamin à l'air le plus âgé, foudroyant le petit d'un regard plein de moquerie.

- Ha oui, tu crois ? Souffla dans un murmure la voix féminine de la tasmante à l'oreille du dernier. Elle sentit la satisfaction monter en elle tandis que l'horreur et la peur déformaient sous ses grands yeux bleus le visage du gamin. A nouveau un rire léger et satisfait s'échappa de ses lèvres ourlées…

- Et si… tu avais un fantôme sous les yeux ? Ajouta t'elle en laissant apparaître de son corps parfait juste une silhouette floue et fantomatique.

Le gamin déglutit, recula en trébuchant, se releva avec difficultés, et après un dernier regard vers l'ombre blanchâtre de la belle tasmante, s'éloigna en courant, accompagné de tous ses camarades terrifiés. Un large sourire à peine sadique étira les lèvres rouges d'Alena tandis qu'elle laissait son corps retrouver sa forme visible, son regard perçant poursuivant dans la nuit le groupe de gamins hors d'haleine…


- Mmmmmmh… Qu'a t'on donc là ? Murmura t'elle en apercevant une chevelure mauve dépasser d'une coline, rapidement suivie par une petite silhouette féminine… La jeune femme qui arrivait croisa le chemin des gamins qui courraient vers leur village, et suivit du regard leur course folle vers le chemin d'où elle venait. La silhouette toute de mauve et violet vêtue finit par reprendre son chemin, sous le regard curieux de la belle tasmante qui se décida à l'attendre un peu plus loin sur le sentier. Pourquoi ? C'est une bien bonne question.

_________________


Dernière édition par Alena Slëna le Dim 26 Oct - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune… [PV Elna']   Mer 17 Sep - 15:29

L'auberge la moins chère est toujours celle de la nature, là où l'homme n'a pas encore imposé son système cruel et inutile...

Elle avait quitté la ville rapidement. Les voleurs se faisaient courant dans les villes majestueuses tel que Tara, salissant leurs réputation comme des taches sur une feuille. Elna'rianne aurait bien pu voler, elle aussi... Si son sang de Fir-Bolg allié à celui du combattant ne lui avait pas soufflé le sens de l'honneur. Imposé aurait été plus exact. Le bien et le mal étaient des notions floues et elles n'avaient jamais guidé l'âme et l'esprit de la jeune femme, comme ses parents, tout aussi insensibles. Il ne lui restait plus qu'à marcher tout en essayant de garder au fond d'elle l'espoir de trouver un coin où dormir avant que la nuit n'englobe la capitale et ses environs.

Plusieurs cris s'élevèrent dans la nuit, remplis d'effroi. El' releva vivement la tête, inquiète et surprise. Une bande de gamins mal habillés et emplis de terreur courait à perdre haleine sur le petit sentier que la Fir-Bolg suivait. Ils la dépassèrent sans lui jetter en regard, trop occupés à sauver leur peau pour avertir la fille aux cheveux violets. Le sang d'Elna'rianne s'accéléra, tout comme son souffle. L'idée qu'un combat soit nécessaire lui remplissait la tête, provoquant chez elle un enthousiasme qu'elle connaissait déjà. Elle aimait prendre la vie, elle ne se le cachait pas. Elle avait dû hérité de ses parents, à coup sur. A l'idée de ses géniteurs, son regard devint aussi noir que la nuit qui l'entourait. Elle grogna de frustration et marcha plus vite, sentant le sang battre à ses tempes.

Lorsqu'elle vit le feu, elle s'en approcha avec précipitation. Ca devait être les gamins de tout à l'heure qui l'avaient allumé. Qu'importe, sa douce chaleur était tout ce qui importait. Elle regarda autour d'elle, cherchant quoique-ce-soit qui aurait pu effrayer les enfants. Il n'y avait pas la moindre source d'inquiétude dans les parages, du moins aucune qu'elle ne vit... Un souffle glacé effleura son épaule. Dégainant rapidement sa dague, elle se retourna, prête à frapper...sur du vide. Ses yeux gris ébahis cherchèrent la source de ce dérangement plus que malvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Alena Slëna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 137

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: Ouh la vilaine… :P
• Race: Tasmante
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune… [PV Elna']   Mer 24 Sep - 16:05

[HRP: Ouf, j'y suis enfin ! Désolée, j'aurais aimé poster plus tôt mais j'avoue que l'inspi s'est faite attendre^^]


Invisible à nouveau… Invisible, aussi insaisissable et libre que le vent… La tasmante trouvait à cet état des avantages comme des inconvénients. Elle aimait user de son don pour se faufiler jusque dans les lieux les mieux gardés, pour écouter les conversations les plus secrètes… Cela ne lui apportait rien en particulier, c'est vrai. Sinon la liberté infinie et surtout cette jouissance de pouvoir être au courant des secrets les plus confidentiels. Et puis on ne sait jamais se disait-elle, ces informations précieusement récoltées au gré du hasard pourraient se révéler utiles par la suite… Après les meurtres et les cambriolages, elle n'était plus à une petite affaire de chantage près… Mais étonnament, s'opposait à cette infinie liberté une étrange sensation… d'emprisonnement. D'emprisonnement dans ce monde d'à côté, dans ce monde d'ombres et de solitude, dans ce monde qui était désormais le sien même si elle n'aimait pas l'admettre.

Enfin, heureusement pour la belle elle était désormais libre et surtout capable de passer d'un état, d'un monde à l'autre au gré de ses envies. Et en cet instant précis elle s'amusait de son invisibilité…

Le bruit de la course sans fin des enfants et leurs cris de terreur résonnaient encore dans la grande plaine où se succédaient les nombreuses parcelles de terres cultivées. La silhouette violette avait repris son chemin le long du sentier de terre, s'approchant lentement de la silhouette spectrale, invisible même de la jeune tasmante… Les traits du visage de la jeune femme se précisaient un peu plus à chacun de ses pas, Alena apercevait déjà son regard profond et gris prendre soudain une teinte presqu'aussi sombre que la nuit. Son allure se fit plus rapide également, et son pas plus décidé… Serait-elle énervée ? Tant mieux… Le jeu n'en sera que plus plaisant se dit la belle tasmante tandis qu'un sourire franc étirait ses lèvres rouges.

Elle profita de ce court instant pour s'éloigner de quelques pas légers du grand feu qui brûlait non loin d'elle, toujours un peu réticente à l'idée d'approcher les flammes meurtrières qui lui avaient pris la vie, bien plus même… La jeune femme n'était plus bien loin d'elle à présent. Encore quelques pas et elle se trouvait là, à quelques centimètres à peine de la tasmante… L'éclat scintillant de ses cheveux violets et comme une aura lumineuse et troublante émanant de tout son être brillaient dans la nuit noire, faisant concurrence aux paillettes d'étoiles qui illuminaient le ciel sombre par endroits. Alena en conclut qu'il s'agissait là d'une Fir Bolg… Ces êtres fiers et hautains, susceptibles aussi, mais souvent fiables. Quoiqu'il en soit, la belle tasmante n'avait jamais beaucoup apprécié ces créatures, aussi ne se sentit-elle pas trop coupable de s'amuser aux dépens de cette jeune Fir.

Le regard sombre et profond de la silhouette violette scruta la nuit noire, à la recherche surement de ce qui avait effrayé les enfants pensa Alena… Elle hésita à murmurer quelque chose, tendit les lèvres vers l'oreille de la Fir Bolg ; et se ravisant au dernier instant, ne laissa qu'un souffle de glace effleurer l'arrière de son épaule dénudée. La fraicheur du souffle devint vapeur blanche et volatile dans la nuit sombre, attirant le regard saphir de la jolie tasmante qui ne prit pas garde à l'arme que la Fir venait de dégainer, et qu'elle s'apprêtait à planter droit dans son coeur. Une mine mi-contrariée mi-amusée s'empara de son joli minois et enfin elle se décida à murmurer quelque chose à l'oreille de la jeune Fir…


- Mmmmmh… Serait-on énervée ? La jeune fille aux yeux ébahis se tourna à nouveau, arme à la main, prête à frapper, vers la tasmante. Ou du moins l'endroit où celle-ci se trouvait un instant plus tôt… Et supsendit son geste, sa dague maintenue en l'air par son bras fin, qu'elle ne tardit pas à laisser retomber lentement le long de son corps, comprenant apparement qu'elle n'aurait pas la tasmante aussi facilement. Mmmmh, elle est rapide à la compréhension cette petite… C'est moins marrant du coup. songea Alena.

- Là… Je suis là… Glissa-elle dans un murmure léger mêlé d'un souffle glacial à l'oreille gauche de la Fir-Bolg, son corps apparaissant un peu plus visible, un peu moins insaisissable instant après instant. Lentement se dessina et se précisa dans la nuit sa fine et haute silhouette… Ses longues jambes, son ventre plat et ses courbes généreuses que laissait deviner le tissu noir et léger de sa longue robe ; ses bras fins, ses fragiles épaules, son cou orné de longs colliers et son joli minois. Un fin sourire étirait ses lèvres rouges et pulpeuses et elle détourna du visage face à elle ses deux prunelles bleues tandis que l'inconnue la détaillait lentement du regard, un peu surprise apparement… Avait-elle seulement déjà rencontré une tasmante ?

Il est vrai que rares étaient ceux qui ne passaient pas de l'autre côté directement après leur mort ; et la plupart des rares qui étaient condamnés à l'errance le faisaient surement dans l'invisibilité. Alena elle-même n'avait jamais rencontré de tasmant, que ce soit de son vivant ou de son errance après la mort… Elle n'avait entendu parler de l'existence de ces êtres peu communs qu'à travers de sombres et fantastiques légendes. Elle fut prise d'une soudaine et inexplicable envie, celle de rencontrer l'un de ses semblables. Où pourrait-elle donc trouver un être comme elle 'condamné' à errer pour l'éternité sur ces terres ? Pour l'éternité… L'éternité… C'est long, non ? songea t'elle en baissant les yeux vers le sol sombre, son regard prenant une nuance de mélancolie qu'il était rare d'y voir briller.

La jeune Fir se tenait toujours face à elle, bien que sa présence ait soudainement échappé à Alena désormais perdue dans ses sombres et mélancoliques pensées… Peut-être sa réaction rappelerait-elle la présence de sa violette silhouette à la tasmante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade au clair de lune… [PV Elna']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade au clair de lune… [PV Elna']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade au clair de lune [Aetius]
» Une promenade au clair de lune [ RP Privé: Alice Sukki, Josh Austen et Charles Weaver ][STAND BY]
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Meath :: CHAMPS-
Sauter vers: