AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'aventure commence

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'aventure commence   Mer 22 Oct - 16:39

Une douce mélopée résonnait sur les chemins. Un air entraînant, passionnant et passionné. Un de ces airs qui reste gravé dans la mémoire et qui vous trotte sans cesse dans la tête.
Une chanson apprise lors d'une rencontre avec un korrigan, un certain... Gurd... Gorzi... Gorzidaler voila !
Le tout agrémenté de quelques couplets savamment choisit rendait admirablement bien quoi que fredonné parfois à la limite de l'audible ou même du supportable... Mais de toute façon, qui entendrait cela à part quelques animaux sauvages ? Et puis quand bien même... un vieux paysans ou même une jeune et jolie bergère... ça ne lui changerait pas grand chose. A la limite même elle en tirerait grand profit, il suffisait de dire au vieux qu'elle revenait d'un combat contre des saletés de créatures et à la fille que si la voix cafouillait le reste se portait comme un charme... Et puis... les bergères du coin ne devait pas trouver si bellle femmes très souvent quoi... et un peu de violence les changerait sans doute des ardeurs mal contrôlées des mâles d'à côté ou de ces rustres créatures qui les effrayaient.


De toute façon, les chances de trouver une bergère jeune et ravissante étaient bien rares comme le fait de trouver un vieux paysan de toute façon... Ça courrait peu les chemins forestiers en cette période.Uli était déçu, elle voulait tuer de belle jeune femme.Uli Kalagan chassa donc ces idées stupides d'un revers de la main pour se concentrer sur les éléments qui l'entouraient. Une légère brise dans les feuilles des arbres bordant un chemin caillouteux. Le vent sifflait lugubrement, faisant voltiger les quelques feuilles disséminées dans des volutes de poussières s'immisçant parfois jusque dans les jointures de son manteau entre sa poitrine...
Elle eu beau pester à plusieurs réponses contre ce vent tourbillonnant mais rien n'y fit... alors autant penser à de charmantes rencontres quitte à s'épuiser un peu plus avant de reprendre la route... une bonne fatigue celle-là au moins.


Mais si ce chemin (qui sent la noisette) était un endroit d'un calme froid et d'un cadre bucolique, il n'en restait pas moins qu'il fallait le parcourir sans perdre de temps ou se poser trop de questions. Vers où ? Pourquoi ? Cela ne servait à rien si on y arrivait pas... Elle verrait bien à la prochaine escale, selon les personnes rencontrées et les besoins en équipement, en argent ou autre, elle pourrait faire son choix sur sa victime.

Soudain, un petit groupe de bandits surgit des taillis, sabres au clair, en posture semi-offensive. D'une voix rauque et sans emphase ils la menacèrent.

" Hola manante ! Qu'est-ce tu fais dans ce coin perdu ? "
" Hey les mecs regardez-moi cette bonne à rien ! Elle est habillé comme à la parade cette imbécile ! "
" Pauvre cloche ! Tu fais la belle pour les minets ? Ça fait beau les dorures ? "
" Et les mecs ils en disent quoi ? " *rire gras*

Puis le meneur de ces bandits repris, un sourire au coin des lèvres.

" Bon allez c'est pas tout la manchote là. On veux te dépouiller. Et si tu nous refile pas tout on te tus, pigé ? "

Les armes se firent plus agressives, clairement pointées vers Uli Kalagan. Elle lui semblait donc qu'elle devait répondre à cette injonction, comme si on attendait d'elle qu'elle se rende ou même qu'elle vienne à pleurer contre ce maudit sort qui l'avait mis sur la route de ces malandrins... Que de pitoyables gueux ! Comme si elle, un maître assassins, spécialiste de la mort, allait se laisser dicter sa loi par des bouffons aussi stupides qu'insignifiants... Tssss, ils ne savaient même pas à qui ils avaient à faire mais ne tarderaient probablement pas à le voir sous peu qu'ils veuillent insister de trop...
L'Erewent, la voix froide et posée reprit à leur intention.


" Allons, allons mes petits ne vous énervez-pas, vous allez vous faire du mal... Et puis surtout qui voulez-vous impressionner avec vos insultes ??Cette petite coccinelle ? " fit-elle d'un geste nonchalant vers le sol " Ou peut-être ce papillon ? " dit-elle en montrant négligemment les bosquets.
" Je suis certain que ce désigné et néanmoins très prolifique public saura apprécier à sa juste valeur toute la profondeur métaphorique de vos sarcasmes acérés... Je suis même persuadé qu'ils applaudiront autant qu'ils le pourront une fois votre représentation de saltimbanques terminée... " *faisant tinter le fourreau de son épée sur son manteau*

Uli recommença donc à avancer, marchant en direction des armes pointées sur elle. Arrivé à quelques centimètres des lames tranchantes, elle s'arrêta net et esquissa un sourire.

" Laissez moi passer je vous prie, nous nous éviterions bien des soucis et beaucoup de perte de temps... De toute façon je n'ai rien sur moi, adressez-vous au prochain passant, vous aurez plus de chances de gains... et de survie " ajouta-t-elle à mi-voix.

Les brigands en restèrent interdits et se demandèrent qui pouvait bien être cet importun qui osait ainsi bafouer leur puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'aventure commence   Dim 26 Oct - 12:02

Des arbres, des fougères et beaucoup de plantation... Mais ou ce trouvait-il? Le guerrier avait très souvent parcourues le monde d'erin, mais c'était bien l'une des première fois qu'ils s'était perdu en forêt. Mais quel idée, lui avait-il prit de vouloir couper à travers les bois? A l'est, à l'ouest, au nord, au sud? Il ne savait même pas par ou il fallait passer, il marchait simplement droit devant lui pour pouvoir retrouver un chemin et peut-être reconnaitre enfin cette route pour ce situer à peu près ou il était. Continuant à marcher, le vagabond vit quelques crapules, pour lui c'était clair, ceux-ci savait ce qu'il faisait ! Et des bandits dans une forêt... C'était signe d'embuscade, ils n'était pas la pour venir cueillir des champignons. Par sa simple intuition, notre chère ami savait qu'il ne devait être qu'a quelque pas d'un chemin. Il monta après un arbre, et d'arbre en arbre il retrouva enfin le chemin.

Notre jeune guerrier, guetta les fais des moindres geste de ces petites crapules. Apparement, il n'avait pas l'air bien si dangereux que sa ! Des armes rouillé et surtout beaucoup de vêtement pour ce protéger du froid. En gros a lui tout seul, il pouvait facilement en venir à bout. Ce sont le genre de personne qui n'ont des armes que pour faire peur, mais qui en principe ne savent pas vraiment les utiliser ! Avec ses yeux perçant, il vit une ravissante jeune femme d'une combinaison dorée, qui s'approchait du sentier d'ou ce cachait les bandits. Celui-ci attendit et les bandits commencèrent a sauter sur celle-ci. Du haut de son arbre, il arrivait a sentir l'odeur de leur haleine qui lui donnait plus envie de vomir qu'autres choses.

Les regardant attentivement, il remarqua que la jeune femme n'avait pas vraiment peur d'eux. C'était sûrement une guerrière qui parcourait peut-être le monde comme lui, il attendit et vit qu'elle essaya de passer, sans ne sortir la moindre arme. Pour lui c'était clair, elle ne voulait pas ce battre. Halamir essaya alors une diversion, pour que celle-ci passe sans qu'elle à ce battre, même si Halamir mourrait d'envie d'allez tuer ces pauvres gueux. D'une voix grave, il commença a parler.


"Je ne suis pas votre amie... Vous n'avez quelques secondes pour partir, ou vous mourrirez d'une mort douloureuse et très lente !"

Les bandits ce tournèrent et cherchèrent un peu de partout ou ce trouvait Halamir, celui-ci ne savait pas si sa allait bien marcher, mais bon si marchait pas tant-pis vive le sang, vive la bagarre ! Il commença alors à faire un compte à rebours.

"5...4...3...2...1...0 !"

Un des bandit ce mit alors à partir en courant, au moins celui-ci avait pu garder la raison. Les autres devait maintenant devoir mourrir, pauvres petits bandits. Halamir sorta ces deux épées de son dos, et sauta du haut de son arbre pour se caler juste dérrière les gueux. Ils étaient maintenant piéger. Halamir regarda la jeune femme et lui fit un léger sourrire, en attendant qu'elle fasse quelques choses.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'aventure commence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Event RP "aventure"
» Aventure des mercenaires du sable
» « Prête pour une première aventure ! ♥. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Meath :: CAMPEMENT DETRUIT-
Sauter vers: