AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mon nouveau moi] |En cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alakal

avatar

Féminin
Nombre de messages : 95

Humeur : Remise à 0

Pièces d'Or : 100


Votre Parchemin
• Camp: |
• Race: Fir-Bolg
• Pouvoirs:

MessageSujet: [Mon nouveau moi] |En cours   Mar 6 Jan - 20:12

Votre Personnage:


*Nom de Famille:

Nathelm. Ce patronyme, hélas, n'avance pas beaucoup le visiteur venu s'enquérir du véritable nom de la jeune femme. En effet, il ne s'agit en l'occurence que d'une sorte de surnom, bien entendu considérablement développé par rapport à la version originelle du sobriquet attribué à Lya. Il ne faut pas s'étendre sur les raisons obscures ayant doté ce chérubin d'un semblant de nom assez tordu et ... Comment pourrait-on formuler cela ? Terriblement improbable. Aujourd'hui encore, elle-même ne sait si au départ, cela renvoyait à une caractéristique physique particulièrement frappante ? (Quoique, à vrai dire, il eut fallu que ce soit dans une langue totalement inconnue pour que cette hypothèse soit correcte) Ou encore autre chose ? Manifestement, ne possédant pas de véritable nom de famille, et pour parer à un crucial problème d'identité, Lya se l'attribua. Evidemment, sur l'instant, elle n'y pensa pas. Mais un signe y était-il caché ? Une quelconque signification ? Peut-être au fond d'elle-même, son coeur ne cherche-t-il désespérément à battre plus fort encore, que pour assouvir un obsédant besoin d'identité, même si elle méprise totalement ses parents, ne ressentant qu'une gêne et une haine croissante pour les êtres à l'origine de sa naissance.

*Prénom:

Lya. C'est un prénom frais, pimpant, vif, coloré. Il tient seulement en trois lettres, se prononce presqu'aussi vite qu'il s'écrit. Dans la courbe orgueilleuse du L majuscule, la douceur atténuée de la barre du y, maintenant un équilibre agréable à l'oeil, et les courbes gracieuses du a, c'est un échantillon très intéressant de la personnalité de la jeune femme que nous avons. En condensé, sur un minuscule morceau de parchemin, Lya sait se lire autrement qu'en déchiffrant l'assemblage des lettres. Derrière cela se trouve quelque chose de plus personnel. Rien qu'en la voyant, en entendant ce prénom, on ne peut nier qu'il lui va pour ainsi dire à ravir.

*Sexe: Féminin

*Âge:

20 printemps ont passé depuis cette naissance. Vingt années bien vécues, emplies toutefois d'une innocence inhabituelle, autant dans les actes, les paroles et toute la gestuelle propres à Lya. Depuis vingt ans, elle se construit un monde, elle se construit elle, se bâtit. Tout comme l'on consolide les premières murailles d'une forteresse, Lya ajoute inconsciemment diverses qualités à mesure qu'elle évolue, va de l'avant à travers les terres d'Erin. A mesure que ses possibilités grandissent, on voit de notables changements en elle.

*Race: Fir-Bolg

*Affinité:

[Trop long, je développe plus tard =P]

*Désirs, ambitions:

[Idem]

*Pouvoirs:

*Armes:

*Description physique:

Lya est en tout point conforme aux attentes, concernant tant le plan physique que le plan moral, par rapport aux normes qui caractérisent sa race. Il faudra hélas s'arrêter sur cette seconde caractéristique en temps voulu, ne pas se précipiter et tout résumer méthodiquement. Il est vrai que l'apanage des Fir-Bolg est de réagir instinctivement, très souvent avant de réfléchir, égalant la vitesse de la lumière. Cette fois-ci, ce ne sera qu'une unique exception, alors, je vous en prie, faisons le contraire !...Lya est une jeune Fir-Bolg, et tout en elle rayonne littéralement l'ardeur de vivre. Une enfance à la fois rude et délicate l'a forgée ; c'est une fine lame d'exception, il serait regrettable de la confondre avec l'une de ces vieilles râpières prêtes à tomber en poussière ... Préparez-vous, la description commence.

Nous pouvons détailler le tout, mais une vue globale est la meilleure solution avant de débuter. L'ossature est fine et délicate, l'allure élancée et vive. C'est une grande et belle jeune femme, mais sa beauté ne réside pas dans ces effets tapageurs, cet étrange magnétisme que possèdent certains spécimens du sexe féminin. En totale contradiction avec sa nature bouillante et très extériorisée, il reste une petite parcelle réservée à la mélancolie des jours de pluie ; quoi qu'elle y fasse, elle lui restera toujours. C'est cette contemplation muette et admirative, mais pourtant si rare, qui charme particulièrement les hommes, en général. Une grâce en tout geste, même le plus habituel, ce petit quelque chose en plus que recherchent tant de femmes ! Mais n'y prenez pas garde, elle-même ne s'y arrête pas. Son but est tout autre, et jamais elle ne se pâmera pour un simple soupirant.
Une longue chevelure ondule dans son dos, la teinte est flamboyante et pure : un châtain vivant aux mille reflets, tantôt dorés ou bien argents, selon l'éclairage et la situation. Sa texture est soyeuse et incroyablement douce au toucher ... Habituellement, Lya rabat une petite mèche d'un côté, derrière l'oreille. Attention, de l'autre tout est laissé tel quel ! En jouant sur un minusule détail, l'assymétrie volontairement provoquée se retrouve une fois de plus là pour révéler la versatilité de la jeune Fir-Bolg. Peut-être un observateur attentif et sachant lire au fond des âmes les remarquera-t-ils, tout ces signes plus qu'évidents ? Parfois un léger épi bouffe et fait rebiquer quelques boucles, mais c'est plutôt rare. La raie est élégamment située sur le côté, fine mais nette, et sépare ainsi la masse de la chevelure en deux parties inégales, si brillantes et lisses qu'on aurait dit d'un seul tenant, comme une ravissante mante éclatante.

En descendant plus bas, voici la douce courbe du front, délictament bombé. La peau en est tendue et d'une texture veloutée à l'oeil ; un peu dorée par le soleil. Une jolie veine d'un clair cyan serpente le long de la tempe, un étonnant contraste naturel. Nous enchaînons par des sourcils étroits mais sombres et expressifs, légèrement plus foncés que la chevelure. Ils peuvent s'arquer de suprise, se froncer de colère. Et même en certaines occasions se fondre en une seule barre soucieuse. Au milieu, à la base du nez, ou peut-être même au-dessus, se trouvent les rides du lion. Néanmoins, au lieu d'avoir deux petits traits verticaux de longueur presque égale, il y en a un central bien marqué et de chaque côté un autre, plus haut. Ils ressortent lorsque la tempête est imminente, souvent involontairement. Dans son enfance, Lya s'amusait à les froncer pour faire peur aux autres enfants, ou pour se donner l'air sérieux. Maintenant que la tension est devenue commune à tous, sans même s'en apercevoir, la jeune fille reste quelquefois des heures durant, concentrée sur un éventuel problème quotidien. Un regard clair et rieur scintille, protégé par les sourcils. Chaque oeil magnifiquement ourlé, est croqué un peu en amande ... Ils ont cette forme inclinée, tout juste comme ceux d'un chat. Mais la couleur en est admirable ; c'est cela le plus frappant. Encore que tout en Lya, peut être qualifié de la sorte ! Lors d'une première rencontre, elle fait toujours forte impression. Elle sait s'imposer, et surprendre même les plus placides. Ses yeux concentrent sa force, sa malice et sa tendresse. Un éclat dur parfois y perce, et il n'est pas bon être l'objet de son ire, car le courroux de Lya est ... Selon le cas, terrible ou bien à peine moins grave. Ses jugements sont irréfutables, et bien sûr irrémédiables.

Son regard est aussi pur et doux qu'une carafe de cristal remplie d'eau. A travers des entrelacs d'un gris atténué et d'un somptueux bleu-vert clair, on distingue un sombre ilôt, sur lequel il ne fait guère bon s'aventurer ... La paupière s'illumine au soleil, telle saupoudrée de paillettes d'or. De longs cils de bruns la frangent, et donnent ainsi sans compter profondeur et intensité ... Certains matins, on peut apercevoir de violâtres cernes, formant deux poches mornes et lourdes de fatigue ; Lya a le sommeil léger et assez dur. Nombreuses sont les nuits blanches passées, nombreuses sont celles à venir !... D'autres fois encores, il y a comme une petite lampe qui semble s'allumer, et c'est ainsi que resplendit son regard si clair. Son nez est droit, tout en finesse, et à peine trop long. Une bosse presque invisible est identifiable a un élargissement de la base, mais ce petit travers n'ajoute encore qu'à son charme et ne remarque pas. Les joues ont un mat léger, qui ne varie pas, malgré l'émotion. Les pommettes, elles, sont plutôt hautes. Quant à la bouche ... D'un ravissant rose nacré, elle n'est pas teintée d'un carmin artificiel mais laissée naturelle. Lya n'aime en général pas s'apprêter, même si elle en a l'air ! Enfin, pas l'air d'une potiche peinturlurée bien sûr. Celui d'une jeune fille sachant utiliser avec adresse une palette de maquillage.

Lya a de longues mains pâles, aux doigts fins et souples. Les ongles ont une délicate teinte lilas, et la paume est parcourue de sillons légers et mystérieux. Ses bras et son buste ont une longueur moyenne ; ses jambes, elles, sont beaucoup plus allongées. Pourtant, Lya reste plutôt petite par rapport aux normes de sa race. Elle est vêtue d'une tunique toujours immaculée en été, qui tombe en formants de ravissants plissés, sans manche ; elle lui arrive aux genoux. Chaussée de cuissardes de cuir raide, la jeune fille sait faire preuve d'endurance lorsqu'elle n'a pas la chance de pouvoir se déplacer à cheval, bien qu'elle soit assez bonne cavalière. Le reste de l'année, elle est habillée de chausses, en cuir également, et d'une tunique à manche longue, ainsi que d'une épaisse cape grise.


*Description morale:

*Histoire:

*Famille:

*Autres:

Autres:


*Comment jugez-vous votre niveau RPG?Assez bon, enfin, ça dépend des jours (si j'ai de l'inspiration à revendre et plusieurs heures devant moi).

* Questions/Remarques?Désolée si c'est un gruyère T.T Il faut que je fouille dans mes papiers pour retrouver la présentation de l'ancien perso jamais utilisé qui sert de modèle (et que je la complète).

*Code: Validé par Alena… ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: [Mon nouveau moi] |En cours   Jeu 12 Mar - 17:08

Y'a t'il encore une vie dans cette présentation qui commençait si bien ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
 
[Mon nouveau moi] |En cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» le nouveau gouvernement
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Bienvenue :: REGISTRE :: [PRESENTATIONS EN ATTENTE]-
Sauter vers: