AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  Galerie  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enkara arrive

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Enkara arrive   Mer 28 Mai - 10:38

Voila plusieurs jours que la jeune femme voyageait a travers le continent. Au loin, elle avait remarqué les grandes portes blanches de Tara, capitale de Meath, et grande cité. Une fois les portes passées, elle déambula dans les rues, toutes aussi belles les unes que les autres, pour enfin se retrouver dans le quartier des commencants. Là, elle ralenti l'allure pour observer les differentes etales, où les marchants criaient pour attirer l'attention des citadins. Un homme, petit et rabougrit se posta devant elle, bijou en main.

_Bonjour mademoiselle! Regardez ces beaux trésors. Regardait celui ci, il vous irez a merveille!


Il lui tendait un magnifique pendentif en argent, au bout duquel pendait une pierre d'ambre. Enkara la trouveait tout a son gout, seulement, elle avait apprit a acheter que les choses utilent pour sa survie, et non les babioles. Elle refusa donc l'offre gentiment, avant de l'eloigner et de s'enfoncer encore un peu plus dans les rues marchandes grouillant de monde. Elle passa devant les marchant d'épices, de tapis, et plein d'autres encore, jusqu'a arriver devant une auberge. Sur l'enseigne, LE CHAT DORMANT! Drole de nom pour une auberge, mais peuimportait du moment qu'elle pouvait dormir le temps necessaire. Elle poussa la porte de bois, et entra dans la batisse. Une odeur de nourriture ennivrait la pièce, mélangeait a une odeur d'alcool, probablemet de bière. Elle s'avanca vers le comptoir. La, une femme apparut de nul part, vétue d'une robe longue au large decoleté marron, la salua.


_Bonjour a vous étrangére. Que puis je pour vous?


_Je voudrais une chambre pour la nuit, peut etre deux même. Avec repas comprit s'il vous plait. Je suis seule.


_Dans ce cas, je vais vous donner cette chambre.

Elle se retourna pour prendre une paire de clef qu'elle lui tendit avec le sourire. Enkara la saisit, et tourna les talons. Puis, voyant qu'il était encore tot, elle decida de continuer sa visite dans le rues.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Enkara arrive   Lun 23 Juin - 9:55

Nathaniel déambulait sans but réel dans les rues de Tara, furetant de ci de là à travers les multiples échoppes qui proposaient des biens tous plus aberrant les uns que les autres. Ici, un sifflet à vers de terre, là une cage à air pour conserver un peu d’oxygène … Le jeune homme riait de voir les crédules badauds se délecter de ces objets, les regarder, les acheter sans même réfléchir un peu avant sur leur utilité. Nath se glissa entre les modestes gens en train de faire leurs emplettes, et observa le manège d’un marchand de pierreries. Il ne savait pas véritablement pourquoi son regard s’était posé là. Peut être que la normalité de son étalage détonnait réellement dans ce capharnaüm de couleurs et de cris. Il était en train de vendre un pendentif tout simple, en argent semblait il, à une jeune femme. Nathaniel se dit qu’il avait trouvé un vendeur expérimenté, compliments et sourires à la clé. Pourtant, et contre toute attente, son acheteuse potentielle ne se laissa pas avoir comme la plupart des femmes, et elle continua sa route, sortant du champ de vision de Nathaniel, qui sourit.

Celui-ci s’approcha de l’échoppe et fit mine de s’y intéresser vaguement sans pour autant observer les marchandises trop longtemps, ce qui eut pour effet de le faire paraître curieux mais pas futur acheteur, et qui détourna le regard du marchand vers une dame opulente qui se pâmait devant un faux rubis plus gros que son doigt, qu’elle n’était manifestement pas en mesure d’identifier comme étant de la camelote, attiré comme une pie par la brillance et la luminosité de l’objet. Le jeune hybride en profita pour subtiliser le pendentif, en lançant sur la table une pièce d’or comme dédommagement. Conséquent, sans nul doute, puisque c’était plus que ne valait l’objet. Il avait simplement fait ça pour éviter de négocier, de parlementer, de perdre du temps. Après tout, l’argent n’était qu’un bien comme un autre, inutile sauf pour effectuer un troc dont il avait rarement besoin.

Alors qu’il s’éloignait dans des rues plus calmes, abruti par la cacophonie ambiante, son regard fut attiré par un éclair de déjà vu. Quelques mètres devant lui se trouvait la jeune femme qu’il avait aperçue un peu plus tôt, celle qu’il avait surprise en train d’admirer le pendentif qu’il tenait à présent dans sa main. Objet qu’il avait « acheté » sous une impulsion inconnue. Mais Nathaniel avait depuis longtemps renoncé à chercher à comprendre les bizarreries qui se déroulaient sous son crâne. Le jeune homme se faufila entre les badauds, le nez en l’air et l’allure lente, pour se retrouver, silencieux comme un chat, derrière la jeune femme à qui il passa délicatement le pendentif autour du cou, avant qu’elle n’ait eu le temps de réagir de quelconque manière. Puis il lui chuchota tranquillement :


« Il vous va mieux qu’aux autres femmes qui le convoitaient. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enkara arrive   Mar 24 Juin - 12:04

Enkara sentit une petite chose froide se poser autour de son cou.

« Il vous va mieux qu’aux autres femmes qui le convoitaient. »


Au lieu de réagir avec brutalité et agressivité, elle pencha sa tête pour mieux voir l'objet. Surprise, elle découvrit que c'était ce joli pendentif que le marchant lui avait tendu juste quelques minutes auparavant. Elle posa sa main dessus, avant de se retourner vers celui ou celle qui lui avait attaché. Lentement, elle releva le regard vers LUI. Évidemment cela ne pouvait pas être une fille... Il était plus grand qu'elle, bien que ce ne soit pas difficile, vêtu de noir et de blanc près du corps, d'une manière une peu voyante en fait. En continuant de relever les yeux, elle tomba sur son menton, puis sa bouche et bloqua sur ses yeux. Ce fut la fin... Enkara cru tomber dans un autre monde. Il avait un regard hors du commun, du moins pour elle. Vert, ou bien peut être autre chose d'indescriptible. Comme du doré, ou bien de l'argent. Au final, elle n'arrivait pas à le déterminer. Très vite, elle reprit le contrôle d'elle même, et recula d'un pas. Son regard se changea légèrement, puisqu'elle venait de se mettre sur ses gardes et de se fermer. Cette fois ci, elle le jaugea de haut en bas. Fin et angélique, il paraissait doux et intelligent. De plus, une sorte d'aura émanait de lui, ce qui avait pour effet d'attirer étrangement la jeune fille. Malgré tout cela, Enkara se méfiait et résistait à cette attraction avec pas mal de facilité. La main toujours sur le bijou qui avait attiré son attention tout à l'heure, elle ouvrit la bouche pour parler. Elle vaincu sa peur. Laquelle? Celle des hommes. Car pour elle, ils n'avaient pas le droit de la toucher sans son accord.

« Je... Pourquoi ai je droit à ce cadeau? Qui plus est d'un inconnu... Enfin il ne me semble pas vous connaître... »


*Je pense que je me serais souvenu de lui si je l'avais rencontré quelque part...et que veut-il? Pourquoi un tel garçon s'attarderait-il sur moi?* releva-t-elle en son fort intérieur.


Enkara sentait la pierre froide glisser entre ses doigts, comme si elle avait déjà pris le tic de passer son mal aise dessus. Mais pour montrer tout de même qu'elle ne se laissait pas démonter, de ses grands yeux verts, elle soutenait son regard. Elle avait l'impression qu'un ange passait a ce moment là. Plus un bruit malgré le brouhaha tout autour d'elle, plus personne malgré le monde qui grouillait, plus un souffle malgré le léger vent qui venait caresser ses cheveux. Un autre monde rien qu'en regardant ce jeune homme, probablement pas plus vieux qu'elle. Du moins, physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Enkara arrive   Jeu 26 Juin - 19:20

Alors qu’il glissait le bijou sur la carotide de la jeune femme, celle-ci saisit la chaîne et se retourna brusquement pour lui faire face. Elle semblait curieuse, et à la fois légèrement apeurée. La jeune elfe, car c’en était une à n’en pas douter, au vu de ses oreilles finement ciselées qui encadraient son visage, émergeant du tissu sombre qui lui couvrait à moitié le visage. Elle leva son regard étincelant vers son propre visage, et la couleur de ses iris lui rappela instantanément la teinte subtile de la végétation après la pluie. Cependant, cette couleur n’était en rien entachée par des nuances inutiles, seule la pureté régnait dans ce regard. Elle détailla son visage et, comme le faisaient nombre de femme, arrêta son voyage dans les prunelles du jeune homme, qui la fixaient, rieuses et provocantes. Mais, et alors qu’elle s’y perdait avec, semblait il, délectation, elle finit par reprendre un semblant de distinction et recula vivement, comme pour s’éloigner de l’inconnu étrange qui lui offrait un bijou sans jamais l’avoir aperçu auparavant. Ses yeux se ternirent, ses lèvres se pincèrent, et toute la souplesse de son corps de femme se mit au service d’une attitude protectrice et méfiante. La surprise une fois passée, il ne restait plus que cela. Et Nathaniel préférait le premier instant de la rencontre. Inattendue, hasardeuse … Intéressante.

« Je... Pourquoi ai je droit à ce cadeau? Qui plus est d'un inconnu... Enfin il ne me semble pas vous connaître... »

Elle n’avait pas modifié sa position, seules ses lèvres avaient bougées, accompagnées par quelques mèches de chevelure brune, s’échappant hardiment de la coiffure relevée qu’elle semblait avoir pris soin de faire. Alors qu’elle l’observait, respectant une distance qu’elle avait pris soin d’imposer entre elle et lui, il la détailla rapidement d’u regard aguerri et connaisseur. Sa main gantée jouant avec son présent était à l’image du reste de sa personne, délicatement enveloppée dans un cocon sombre de tissu moulant sa silhouette menue mais tout en muscles ligneux, faisait fi de sa petite taille en privilégiant la grâce des mouvements d’un chat. Elle en possédait d’ailleurs les iris, scrutateurs et ancrés dans ceux de Nath, le défiant du regard. Ce dernier inclina rapidement la tête, comme pour s’excuser, avant de prononcer à voix claire mais peu tonitruante au milieu du vacarme ambiant, assourdi par la concentration des deux jeunes gens sur leur interlocuteur respectif, sa réponse :

« Oh non vous ne me connaissez pas, je m’en serais souvenu. » Sans le savoir, il reprenait les propres mots de sa compagne, et il continua sans que le rictus amusé ne quitte ses lèvres.

« Prenez cela comme un présent sans raison particulière. Vous l’avez regardé, je l’ai acheté sur une impulsion mais je n’avais que vous à qui l’offrir … »

Puis il marqua une pause, se composant un masque confus sur ses traits fins « Mais je vois que vous possédez un autre bijou. Il serait sûrement déplacé de vous en offrir un en de telles conditions. »

Il avait voulu lui demander son nom. Tant pis, cela viendrait plus tard. En attendant, cette rencontre faisait une bonne expérimentation, et qui plus est un bon passe temps. Cette ville regorgeait d’intérêts dissimulés, et les jeunes femmes sortant du quotidien en faisaient part intégrante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enkara arrive   Lun 30 Juin - 9:53

Enkara n'en revenait toujours pas. Ce garcon était vraiment etrange. Mais bon, ce collier lui plaisait, et visiblement, refuser un cadeau était mal vu. Durant un petit laps de temps, elle comprit qu'elle était observée. Ah, elle n'aimait pas se sentir aussi regardée, telle une bete de foire. Mais elle ne broncha pas, et laissa le temps au jeune homme de faire son affaire.

« Oh non vous ne me connaissez pas, je m’en serais souvenu. « Prenez cela comme un présent sans raison particulière. Vous l’avez regardé, je l’ai acheté sur une impulsion mais je n’avais que vous à qui l’offrir … "

Il marqua une pause, pendant laquelle Enkara l'observa. Il paraissait confu, géné, peut etre même idiot.

"Mais je vois que vous possédez un autre bijou. Il serait sûrement déplacé de vous en offrir un en de telles conditions. »


Croyant lire ce sentiment sur les traits de son visage, elle le rassura rapidement.


_Ne vous en faites pas, si vous souhaitez tant a me l'offrir, je le garderai, et peu importe le nombre de pendentif que je porterai.

Elle lacha enfin le bijou, jeta en arrière une meche de cheveux rebelle, et observa le monde autour d'elle. La jeune femme avait oublié qu'elle était parmi le monde, et tout le vacarme qu'il produisait revint subitement, comme si le monde reprenait ses activités. Son regard revint alors sur le jeune homme, et elle sourit sous son masque.

_Ou alliez vous juste avant de me croiser? Vous allez partir comme vous étes venu, ou bien allez vous suivre mes pas?

En posant cette question, elle espérait qu'il allait decider de rester avec elle. Elle n'avait pas l'habitude d'avoir de la compagnie, mais sans savoir pourquoi, ce garcon l'attirait. Elle se tourna legerement, scrutant les alentours derrière elle. Ou pouvait il bien aller? Avait il un compagnon? Une compagne? Cela ne serait pas étonnant...quoique un compagnon non plus ne serait pas surprenant...il était si beau....Ah, mais comment pouvait elle penser une telle chose!!! Bref. Elle changea de pensées avant de reprendre.


_Connaissez vous la region? Je viens d'arriver, peut etre pourriez vous me conduire...Si vous n'étes pas attendu, ou trop occupé.


Decidement, elle cherchait par tout les moyens de savoir s'il était accompagné, ou s'il comptait partir tel un voleur.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Enkara arrive   Sam 5 Juil - 14:02

Pendant son observation minutieuse, Nathaniel sembla percevoir une gêne chez la jeune inconnue, manifestée par une tension dans les épaules qui semblaient plus voûtées que la normale. Il sourit. Ce n’était pas une attitude propice au combat, elle se relâchait. S’il avait voulu lui faire du mal, pour quelque raison que ce soit, il l’aurait fait maintenant. Mais ce n’était pas son but. Il tuait rarement pour le plaisir, sauf quand il avait besoin d’oublier. Certains se complaisaient dans l’alcool, lui dans la tuerie. Le sang sur ses mains effaçait la trace inexorable de celui de sa sœur, liquide coagulé qui ne disparaîtrait jamais malgré toute l’attention qu’il avait attribuée au nettoyage. Le sang sur ses paumes ne le dérangeait plus, masquant peu à peu ses méfaits passés, ramenant à son esprit la cruauté du présent. Il se souvenait du futur, anticipant ce que serait sa vie, nuits après nuits, jours après jours.

Il comprenait son malaise. Lui-même, malgré l’envie de sentir sur lui un regard appréciateur, détestait l’idée qu’on le trouve attirant juste pour ce qu’il était en apparence. S’ils avaient su ses habitudes, sa méchanceté, son horreur … Si son être leur était révélé tout entier, plus personne ne prêterait attention à lui. Aussi détourna t’il rapidement son regard de sa compagne, ne s’attardant pas plus que nécessaire sur sa personne. Seule la promesse que le danger n’était pas immédiat l’intéressait. Car cette fille n’était pas le genre de femmes qu’il se plaisait à séduire, à promettre le monde pour les délaisser peu après. Il ne la considérait même pas comme une proie potentielle, juste comme une rencontre intéressante parmi d’autres.


« Ne vous en faites pas, si vous souhaitez tant à me l'offrir, je le garderai, et peu importe le nombre de pendentif que je porterai. »

Finalement, elle lâcha son offrande et rejeta la tête en arrière pour observer autour d’elle, ramenant dans le même temps une mèche de cheveux derrière son crâne. S’il y tenait tant … Oui et non. Après tout, elle pouvait fort bien s’en débarrasser et lui annoncer son congé dans le même temps que cela ne le perturberait pas plus que cela. Plus rien de ce que pouvait lui offrir son quotidien ne l’atteignait, immuable et intouchable dans son appartenance à un monde légèrement différent, un univers à lui où les règles n’étaient pas les mêmes.

« Ou alliez vous juste avant de me croiser ? Vous allez partir comme vous êtes venu, ou bien allez vous suivre mes pas ? Connaissez vous la région ? Je viens d’arriver, peut être pourriez vous me conduire … Si vous n’êtes pas attendu, ou trop occupé. »


Nathaniel ne réfléchit pas longtemps. Il avait du temps libre, rien de spécial à faire sinon flâner dans les rues de Tara, et son état d’esprit était enclin à la rencontre, aussi étrange que cela puisse paraître. Sans artifice, il allait accompagner cette femme à travers la ville jusqu’à ce qu’il s’en lasse, et prenne congé de manière aussi fulgurante qu’aléatoire. Aussi lui sourit t’il d’un air entendu et répondit d’un ton, s’il était moins dur que d’habitude, ne sonnait tout de même pas joyeusement dans sa bouche.

« Il se trouve que Tara est une vieille amie, et que je n’ai rien à faire, ni aucune destination, n'ayant personne à rejoindre aujourd'hui. Aussi serais je votre guide si vous le désirez … Pour avoir une connaissance ici, je sais me déplacer dans la ville. Mais n’avez-vous pas peur que je sois motivé par de mauvaises intentions ? »


Il lui dit tout ça de but en blanc, sans réserve et sans aucune émotion visible sur son visage ou perceptible dans sa voix. Il avait dit cela comme il aurait annoncé la fin du monde ou l’apparition de Douar en personne. Rien ne l’atteignait.
Jamais.

Il ajouta toutefois d'un air léger, comme pour justifier sa présence en ces lieux :
« Je suis ici pour les fêtes de la Samain … Pour y retrouver quelqu’un. Vous y trouverez vous ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enkara arrive   Lun 14 Juil - 16:17

« Il se trouve que Tara est une vieille amie, et que je n’ai rien à faire, ni aucune destination, n'ayant personne à rejoindre aujourd'hui. Aussi serais je votre guide si vous le désirez … Pour avoir une connaissance ici, je sais me déplacer dans la ville. Mais n’avez-vous pas peur que je sois motivé par de mauvaises intentions ? »

Enkara fut plutot contente, meme si elle ne le montrait pas tres bien, qu'il accepte de l'accompagner. Mais lorsqu'il fini sa phrase, elle ne put s'empécher de ricaner. Il voulait savoir si elle n'avait pas peur? Mais bien sur que non, elle n'avait jamais peur, enfin, quoi que...lorsque des hommes s'approchaient trop d'elle, elle se sentait mal a l'aise, et elle ne pouvait s'empécher de devenir agressive et sauvage. Mais a part cela, elle n'avait pas peur, puisqu'elle était capable de se defendre. Le plus surprenant, c'était la manière dont il l'avait dit. Pour lui, c'était comme demander du pain. Mais au fond, Enkara n'aimait pas l'hypocrisie, et preferait la franchise et l'honnéteté. Alors on pouvait dire qu'elle été plutot agreablement surprise de cette question franche et directe.

« Je suis ici pour les fêtes de la Samain … Pour y retrouver quelqu’un. Vous y trouverez vous ? »

Ah, voila donc la raison de sa presence ici? Peut etre bien, ou juste une excuse. Cependant, Enkara n'aimait pas trop le monde. Rien que le fait d'étre ici la génait deja beaucoup, alors une fete...Mais elle croyait percevoir dans cette question, une sorte d'invitation indirecte. Elle sentit con coeur accelérer legerement. Elle n'avait pas pour habitude de suivre son chemin avec de la compagnie, et le fait de savoir qu'ils allaient probablement étre ensemble, la remuait un peu. Mais elle se garda bien de le faire sentir.

_Et bien en ce qui me concerne, je n'avais pas vraiment de raison dy aller. Mais puisque vous y serez... je peux m'y rendre aussi.

Et bien voila qu'ils allaient peut etre manger ensemble, sortir a la féte ensemble, discuter, et puis quoi encore? Dormir? Cette idée, en touchant l"esprit de la jeune femme, la fit perdre son leger sourire en coin. Elle se sentait mal a l'aise. Il la regardait avec insistance, et il avait comme une aura etrange. Puis, elle pensa a une chose. Avec son don de telepathe, elle pourrait facilement s'introduire dans son esprit, et ecouter tout ce qu'il pense...non mauvaise idée, car il pourrait la sentir venir...peut etre, mais au moins, elle pourrait entendre ce qu'il pense! Elle oublia cette idée qui pour elle était trop risquée. Peut etre qu'il était un gros tueur sanginaire! Un violeur sans srupule! Decidément, cette question sur la peur avait fait naitre dans la tete d'Enkara de nombreuses idées etranges. Puis en regardant le jeune homme, elle se dit alors qu'il paraissait vraiment gentil. Fallait il se méfier de lui? Pas important, si jamais il se montrait mechant, elle saurait se montrer forte. Comme lui avait toujours dite une personne avec laquelle elle avait fait un bout de route, "il faut toujours se méfier des gens aux airs doux et angeliques, ils cachent leur veritable nature..." Enkara s'en souvenait.


_Et bien puisque vous connaissez bien cet endroit, je vous suis. Faites moi donc visiter.

Au final, il n'était pas mechant pour le moment, et elle voulait se promener. Elle porta une dernière fois sa main a son nouveau pendentif, avant de lui sourire, comme pour le rassurer. De quoi? Elle ne savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Mor'wan
~> Dépressif Suicidaire A Vie, Cireur de Bottes de Misky et Grand Amour de Fall <~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1352

Citations : Depuis ma naissance et jusqu'au jour de ma mort je n'obéirai qu'a moi même. (ou presque !Hein misky)
Humeur : Dépressif à tendances suicidaires XD

Pièces d'Or : 210


Votre Parchemin
• Camp: Neutre - Maléfique
• Race: Hybride - Bis-Fir
• Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Enkara arrive   Dim 27 Juil - 17:48

« Et bien en ce qui me concerne, je n'avais pas vraiment de raison d’y aller. Mais puisque vous y serez... je peux m'y rendre aussi. »

La jeune femme sembla prendre ses paroles au pied de la lettre. Que s’imaginait elle ? Qu’il allait devenir son chevalier servant et l’accompagner galamment à la Samain ? Malheureusement pour elle, il ne jouait le rôle de compagnon dévoué que peu de temps, et passer plus de temps avec elle cette semaine n’était pas dans ses priorités. Il devait véritablement se mettre à la recherche de quelqu’un, et l’importance de cette tâche ne permettait pas qu’il en profite pour déambuler en batifolant dans le même temps. Non, décidément, elle se méprenait très certainement sur ses intentions. Quelles étaient elles, en fin de compte ? Nathaniel n’avait pas pensé que lui offrir ce pendentif représentait un quelconque engagement. Elle avait beau être plutôt jolie, la jeune femme semblait trop entière et méprisante pour lui. Il préférait encore, pour se divertir, séduire une véritable cruche sans la moindre réflexion. Les combattantes comme cela … Non, cette fille lui rappelait trop Lyrka ! Au moins, Cath ou encore Merediana avaient quelque chose en plus de leur douceur naïve. Elles n’étaient pas contrariantes, mais offraient tout de même assez de résistance et d’intelligence pour lui dicter de s’attarder en leur compagnie plus que nécessaire.

« Et bien puisque vous connaissez bien cet endroit, je vous suis. Faites moi donc visiter. »

La jeune femme caressa une fois de plus son nouveau bijou avant de lui adresser un sourire charmeur. Visiter … En avait il encore envie ? En tout cas, Nathaniel n’était pas encore dans le cas de figure où il se lassait de sa nouvelle compagne. Ni amusement ni lassitude, c’était un sentiment étrange qui ne le poussait dans aucune direction. Ainsi, rester ou partir, cela lui était égal. Ça ou autre chose … Alors, d’un hochement de tête, Nath se remit en mouvement et entraîna dans son sillage la jeune femme. Une fois lancés, il lui lâcha l’avant bras et la laissa le suivre dans le sillon qu’il creusait à contre courant dans la foule bruyante et remuante. Il agitait les bras dans diverses directions tout en énumérant les curiosités de Tara :

« Nous sommes actuellement dans le Quartier du Commerce. Sur la droite, on trouve les Quartiers de la Culture et de la Vie, respectivement pour les démonstrations et les habitations. A gauche, le quartier religieux, et derrière nous, le Quartier Pauvre. Là bas, ce sont les Jardins de la Tour de cristal, ouverts pour l’occasion de la fête, ainsi qu’une piste de danse. La ville est donc organisée circulairement. Personnellement, je vous recommande la place centrale et le Quartier de la Culture, où il fait bon de se promener. C’est là bas qu’on trouve les plus belles représentations et qu’on y fait les meilleures balades. »

Nathaniel marqua une pause dans son explication pendant qu’il désignait en détails les directions à prendre pour rejoindre les différentes parties de Tara en un temps record. Voilà, il avait rempli son rôle de guide … Que pouvait il faire de plus ? Il n’avait pas envie de quoi que ce soit de plus avec cette fille … Il serait peut être d’ailleurs judicieux de le lui dire. Par contre, il était prêt à approfondir la visite de Tara. Sa compagnie ne le dérangeait pas, pas plus qu'elle ne lui faisait plaisir. D'ordinaire, la présence d'une femme à ses côtés réveillait en lui un minimum de plaisir superficiel. Mais là ... Rien.

« Navré de devoir refuser votre précédente proposition dissimulée, mais je devrai me rendre à la Samain seul. Une autre fois, peut être … »

Mais que lui prenait il ? Auparavant, jamais il n’aurait manqué une occasion de se divertir, de profiter d’une femme qui semblait bien en sa compagnie … Le contact d’une personne qu’il aimait véritablement rendait ses autres habitudes ternes et sans éclat. Depuis Gabriel, personne n’avait ne serait ce qu’approcher son visage, ses lèvres. Et ça, ce n’était pas caractéristique de Nathaniel Mor’wan …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondu38.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enkara arrive   Lun 28 Juil - 23:02

Enkara avait suivit sans discuter son "compagnon". En meme temps, elle n'avait jamais vraiment eu de compagnon ou quoi que ce soit qui s'en approche. Mais en voyant Nathaniel, elle eut comme un declik. Pourquoi ne pas avoir une personne pour la guider le temps qu'elle en ai besoin...oui besoin. Elle cherchait toujours a dissimuler cette pensée. Mais au fond, elle n'arrivait pas vraiment a s'attacher aux gens. Elle les trouvait bien trop decevants, et jamais elle ne voulait ressentir un sentiments de delaissement. C'est pourquoi elle jouait souvent le jeu. Peut etre meme que meme, elle pourrait avoir autre chose de lui. Mais que pourrait elle bien lui prendre? Elle ne savait pas. Cependant, tout en suivant le jeune homme, elle sentit bien qu'il était pressé. Elle s'en doutait en meme temps, elle qui n'était pas tres gentille, pas tres bavarde, pas tres avenante... elle le cherchait bien aussi...Elle ecouta quand meme les instructions que lui donna Nathaniel, ce qui pour elle, devait probablement etre les derniers instants. Decidement, elle n'arriverait jamais a vivre en communauté, ou a vivre en couple. Elle le savait depuis toujours. Une fois la foule traversée, les explications données, il se tourna vers elle.

« Navré de devoir refuser votre précédente proposition dissimulée, mais je devrai me rendre à la Samain seul. Une autre fois, peut être … »

Alors oui, elle était bien trop sauvage pour avoir quelqu'un avec elle. Apres tout, elle savait tres bien se debrouiller seule, mais peut etre que son coeur en avait assez. Rien a faire, elle ecouterai sa raison! Elle sourit. Oui elle sourit. Elle porta une nouvelle fois sa main au nouveau bijou. Elle avait quand meme gagné CA! Et elle en était contente. Ce garcon voulait peut etre jouer avec elle, mais comme elle, ne se laissait pas faire, il avait laché prise? Ou bien peut etre qu'il cachait un grand secret! Etait il recherché? Un pick pocket? Meme pas... Alors tout venait d'elle. Elle était trop compliquée, trop etrange, trop renfermée, trop mefiante, trop caracterielle? Rien que cela.... Cependant, elle voulait bien le retenir encore un peu, bien qu'elle savait deja que le combat était perdu d'avance. Mais qui tente rien n'a rien. Elle se lanca.

Vous étes navré....Alors c'est comme cela que vous lachez les jeunes femmes? Peut etre suis je une mauvaise compagnie. Vous ferais je peur? Ou bien avez vous une autre demoiselle a voir? Je ne serais pas etonnée qu'un charmant jeune homme comme vous soit poursuivit par de jolies filles....

Pourquoi avait elle dit cela? C'était plutot franc et direct. Etait elle vexée? Peut etre bien que oui. Mais pourquoi, apres tout, de nombreuses personnes parcouraient ces rues. Mais en realité, Enkara avait surtout le sentiment de passer apres tout le reste. Decidement, elle faisait vraiment parti du decors. Heureusement qu'elle ne s'emportait pas, ou elle risquait de causer plus de problemes qu'autre chose. Mais au fond d'elle, elle s'enervait malgre tout. Elle ne pouvait pas controler se sentiment. Mais bon, elle garda son calme quand meme, et plongea ses yeux dans ceux de Nathaniel. Pourquoi voulait il partir!?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enkara arrive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enkara arrive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ?
» Pourquoi c'est toujours à moi qu'arrive ce genre de choses? (demande de RP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Erin :: Meath :: TARA, CAPITALE DE MEATH :: QUARTIER COMMERCANT-
Sauter vers: